Les marmottes politiques

La possibilité d’élections à l’automne fouette les ardeurs de quelques députés fédéraux. Certains, qui avaient cessé de se manifester dans le réseau Facebook une fois les élections 2008 passées, y font un retour. Un exemple ? La ministre des Ressources naturelles, Lisa Raitt. Après un silence qui durait depuis le 10 octobre 2008, voilà qu’elle ne cesse, depuis mardi, d’alimenter sa page Facebook. Pour nous dire qu’elle a participé au lancement de Caribana, à Toronto, ou surveillé ses enfants jouer au parc. Hier, elle évoquait brièvement deux annonces qu’elle a faites au nom du gouvernement. Et aujourd’hui, elle lançait une invitation à un BBQ, organisé au profit de la société de protection des animaux de sa circonscription.

On se demande si ce genre de présence sur Facebook en vaut la chandelle, et j’y reviendrai à une autre occasion, mais certains semblent vraiment y croire. Le libéral Denis Coderre y est omniprésent. Il y mitraille souvent plusieurs messages par jour. Le bloquiste Claude Bachand, lui, tient ses « amis » fidèlement informés de ses allées et venues. La scène politique «facebookienne» est toutefois relativement tranquille depuis deux semaines, l’été restant l’été. La plupart des députés membres ont visiblement décidé de recharger leurs batteries. Ainsi, le site du député bloquiste Bernard Bigras est silencieux depuis le 5 juillet.  Celui du conservateur Jacques Gourde l’est depuis le 7 juillet. En fait, depuis qu’il a affiché des photos de la coupe Stanley, et de lui, de passage à une fête à Saint-Apollinaire. Ah, la politique…

Laisser un commentaire