Les nouvelles frontières de la pub libérale

Souriez ! On utilise votre fric pour vous sourire, en oubliant de vous informer !

Je n’ai évidemment rien contre le fait que le gouvernement Charest dépense des sous pour faire ce que son excellent ministre Norm MacMillan explique comme suit:

«Il faut que les Québécois connaissent le budget et c’est pour ça que c’est fait.

C’est un outil de communication. On doit informer la population. À 500 000$, c’est de l’argent bien investi pour informer les citoyens du Québec.»

Le problème n’est ni le principe de communiquer, ni vraiment le montant. Le problème est dans le message. Si vous avez vu la pub télé du dernier budget Bachand, vous aurez remarqué qu’elle ne contient aucune information utile pour le consommateur, le contribuable, l’investisseur. (Je ne trouve pas la pub en ligne mais on peut en voir des extraits ici.)

Les gouvernements précédents (dont, transparence totale, les deux gouvernement péquistes que j’ai conseillés) faisaient les choses ainsi:

– Soit il fallait communiquer une nouvelle mesure (subvention à la rénovation, crédit d’impôt, etc) et alors on demandait aux créateurs d’emballer cela dans une belle sauce pro-gouvernementale;

– Soit le seul but était de faire une belle sauce pro-gouvernementale, et alors on demandait aux créateurs de l’appuyer sur une ou deux mesures bien réelles.

Les communicateurs du gouvernement Charest ont franchi une nouvelle frontière. Ils ont oublié de parler de mesures. Ce qui est étonnant, car il y a toujours quelque chose à annoncer. Fort de ce vide communicationnel, ils ont doublé le budget de promotion du… vide!

Il suffisait d’y penser !

Ah, il est fort, ce Charest !

Laisser un commentaire

La perception du vide est bien réel car ce gouvernement est d’une superficialité désespérante et sonne le creux de fond de baril vide …

C’est scandaleux,et comme vous dites »Il est fort ce Charest » pour dépenser.
Le pire c’est qu’il aime tellement répéter que le parti libérale est le parti de l’économie.(Mon oeil)Il est le pire des pires P.M du Québec.

C’est clair, du méga plan marketing qui nous coûte sûrement des centaines de milliers de dollars ,appelé Plan Nord et mis en place pour nous faire oublier qu’on se fait arnaquer de 30% dans les travaux d’infrastructures gouvernementaux, à cette pub déconnectée sur le budget, Charest se paie une pré-campagne électorale à même les fonds publics.

C’est en ligne directe avec l’honnêteté et le sens de l’éthique élastique de cet homme au salaire parallèle qui est supposé diriger l’état québécois dans les meilleurs intérêts de l’ensemble de la population. Mon oeil!

Qui en est vraiment surpris?

C’est parce qu’il y a une confusion entretenue par le milieu du marketing: à savoir que la pub serait de l’information!

Or, c’est, bien sûr, totalement faux: La publicité est en fait « la propagande du temps de paix » comme le disait l’un des pères du marketing: Edward Bernays. Il exposait, dans les années 20 sa thèse (dans un livre destiné aux gens d’affaires et qu’il avait justement intitulé: « Propaganda »): La « démocratie » ne peut fonctionner que si les « élites » (les riches et puissants) disent au peuple ce qu’il doit penser.

L’histoire du marketing le prouve amplement: Les publicités n’ont jamais au grand jamais été destinées à informer. Lorsque des informations sont transmises par les pubs, ce n’est que comme un effet secondaire, et seulement les informations triées (et souvent tronquées) qui permettent de « vendre » le « message ».
Le marketing est de la même famille que la Pravda, Fox News, Sun TV, Gobbels et compagnie.

Quand on a compris cela, on a compris la fonction du marketing. Et on n’est guère surpris d’événements comme celui-là.

J’avais également remarqué cette info-publicité des libéraux à propos de leur budget. On pourrait croire qu’ils ont engagé un ancien communicateur de monsieur Harper…C’est carrément de la propagande. Un citoyen peu informé pourrait comprendre que c’est véritablement le bonheur collectif qui arrive dans nos vies de contribuables; magiquement, comme ça, tout simplement. Le Plan Nord va tout règler etc… Merveilleux tour de passe-passe qui, à l’évidence rate sa cible.
Gérald Scullion,
Alma

Vous Laviez annoncé vous vous y consacrer a temps plein maintenant. C’est clair.

Comme quoi le ridicule ne tue pas !

Mais soyons réalistes. Le gouvernement Charest a désespérément besoin de publicité et tous les prétextes de propagande sont bons pour essayer d’améliorer son image aux yeux des citoyens.

Je ne suis pas surpris de cette tactique libérale. Chaque fois que ce gouvernement en décrépitude pose un geste, il nous a habitué depuis plusieurs années à n’y voir que des tentatives pour satisfaire ses propres intérêts, ceux des amis mais pas ceux des citoyens. Ses nombreuses manœuvres en marche arrière en sont la preuve.

Quant à Norman Macmillan, que voila un frustre personnage qui aurait beaucoup de difficulté à convaincre les étudiants que de dépenser plus de 500,000 $ en publicité pour vendre le budget Bachand, procède d’une saine gestion.

Vraiment ce gouvernement est vraiment pathétiquement déconnecté de l’opinion publique.

«Malheureusement, nos politiciens sont soit incompétents, soit corrompus. Quelquefois les deux en même temps, le même jour.»
[Woody Allen]

Avez-vous bien écouté le texte de
cette Publicité du dernier budget incolor , inodor et sans saveur de Bachand?
Tout roule dans le meilleur des mondes pour ce gouvernement Libéral:L’éducation,la santé,L’anglisisation de Montréal,l’environnement et bien entendu le Plan Nord.
Charest et ses suiveux nous rappellent à l’ordre
en nous disant :Tout va très bien Madame la marquise!Qu’avez-vous à crétiquer bande de cave?

À chacun sa juste part…
Contrats avec le budget et le plan nord pour les agences de communications avant les élections.
Question que L’ascenseur leur sera retourné c’est certain pour leur campagne électoral sous forme de services et de financement de leur caisse.
Ça été démontré plus tôt cette année que cela existe bien au niveau municipal.

C’est mon garçon de 14 ans qui me l’avait fait remarquer!!! Ce gouvernement se démarque à nouveau par sa grande intelligence…

A-t-on le droit de poursuivre en justice la boîte de communication, les figurants pour publicité mensongère? Il me semble qu’il y a quantité d’organismes communautaires dont les clientèles ont de moins en moins rien, pour se nourrir, se vêtir, se loger décemment preuve qu’il y aune politique gouvernementale mais que rien ne va bien?

p,s, on est même pas en récession imaginez si on l’était?

Une scène de la série Mad man où Don Draper impose une image qui, comme le doigt qui pointe en direction de la lune, est le seul élément que le badaud voit.

Et ça marche malheureusement.

Il faut comprendre que les gens de ce parti ont besoin d’un travail après les élections.

Bon point M. Lisée.

C’est la même chose en campagne électorale, quand chaque parti (ils sont tous coupables) installe des tonnes de pancartes stupides où le député nous sourit et essaie de nous rentrer dans la tête un slogan vendeur qui ne veut absolument rien dire.

Mais qu’est-ce qu’il y a de surprenant là dedans? C’est bien normal que le gouvernement publie ses meilleurs coups. Et quand ce que tu fais de mieux c’est quand tu ne fais rien…