Les profs sont à bout. La preuve…

Laisser un commentaire

Si on avait eu quelques professeurs géniaux comme celui-ci, on aurait aimé encore bien davantage l’école. Il est donné à penser que l’on aura détruit pour l’occasion un violon en fin de carrière, fêlé et un archet crade.

En prenant ma marche hier je suit tombé attendri devant un groupe d’enfant et ses deux gardiennes de garderie. L’une était en face du groupe et leur criait dessus afin qu’ils forment une ligne bien droite (2ans à 5ans) et l’autre ne disait rien. Je l’aurais gifflée l’idiote et l’incompétente dans un aller retour de main morte libérateur d’une frustration de voir à qui on laisse parfois les petits afin que l’on en fasse des abrutis bien avant l’heure…

L’heure de devenir abrutis est en synchronicité avec le vote conservateur !

Lorsque j’étais jeune, mon père m’avait fait une frousse terrible un premier avril. En coupant du bois il avait feint de se couper la main et avait aspergé de ketsup la bûche qu’il était à fendre.

Je suis devenu aussi blanc qu’un drap et j’ai bien failli perdre conscience. Réalisant son erreur, il me prit dans ses bras pour tenter de se faire pardonner. Mais je sentais qu’il riait jaune. Lorsque plus tard, j’ai raconté la scène à ma mère, elle lui a lancée une chaudière d’eau d’érable.

Morale : il ne faut pas croire tout ce que l’on voit, ni ce qu’on lit…

Bon 1 avril. J’ai entendu des bernaches cacarder au-dessus de ma tête tantôt.

Très drôle, mais venez pas me parler de profs « géniaux » comme celui-là…

Dans une école de concentration ou encore une école alternative les élèves sont triés, le cadre est stricte. Tu as des troubles de comportements ou académiques? on te met à la porte…

Alors, il y a sans aucun doute certains profs qui sont meilleurs que d’autre, mais un prof peut être aussi bon que les élèves qu’il a devant lui…Et dans ce cas-ci c’est la crème (35 %) comparer au régulier (lait 1%) du public sans vocation musicale…

Une chance qu’ils sont jeunes, cette pathétique de Tchaïkovski est une torture pour les oreilles.