Les talents d’orateur d’Obama

Pendant ses huit années à la tête des États-Unis, Barack Obama a prononcé plusieurs discours marquants. En voici quelques-uns qui pourraient passer à l’histoire.

1. 

Juillet 2004: Jusque-là inconnu du grand public, Barack Obama prend la parole en tant que candidat au Sénat lors de la convention démocrate, à Boston. Ce discours l’a fait connaître au public américain et lancé sur la scène nationale.

 

2.

Janvier 2008: Discours de campagne dans le New Hampshire, le 10 janvier 2008. Le sénateur lancera son célèbre slogan de campagne «Yes, we can».

 

3.

Mars 2008: Barack Obama se distancie des propos controversés et racistes de son ancien pasteur Jeremiah Wright. Dans un discours de campagne, il prône l’unité et non la ségrégation raciale.

 

4.

Novembre 2008: Le discours de la victoire d’Obama, à Chicago. Ce 4 novembre 2008 est un moment historique: il devient le premier président noir des États-Unis.

«The road ahead will be long. Our climb will be steep. We may not get there in one year or even in one term. But, America, I have never been more hopeful than I am tonight that we will get there. I promise you, we as a people will get there.» (La route sera longue. Notre ascension sera abrupte. Nous n’y arriverons pas en un an ou même en un mandat. Mais, ce soir plus que jamais, j’ai l’espoir que nous y arriverons. Je vous le promets, en tant que peuple, nous y arriverons.)

 

5.

2009: Barack Obama reçoit le prix Nobel de la paix en récompense de «ses efforts extraordinaires pour renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples».

Ses détracteurs n’ont jamais compris pourquoi il avait reçu ce prix. Obama lui-même a dit, à la blague, qu’il ne le savait pas: «To be honest, I still don’t know what my Nobel Peace Prize was for.» (Pour être honnête, je ne sais toujours pas pourquoi on m’a remis ce prix Nobel de la paix.)

 

6.

Mars 2015: Barack Obama livre un discours sur les droits civiques lors du 50e anniversaire des Marches de Selma, en Alabama. À l’époque, les protestants qui prenaient part à ces marches réclamaient le droit de vote pour les Noirs, mais ils ont été brutalement réprimés. Ce discours est considéré comme l’un des plus marquants d’Obama.

«Because of what they did, the doors of opportunity swung open not just for black folks, but for every American.» (Grâce à ce qu’ils ont fait, des perspectives d’avenir se sont ouvertes non seulement pour les Noirs, mais pour tous les Américains.)

 

7.

Juin 2015: Ses années à la présidence ont amené Barack Obama à prendre la parole lors des fusillades de Tuscon (2011), Newton (2012), Dallas (2016) ou bien Charleston (2015), en Caroline du Sud, où un pasteur et huit paroissiens noirs ont été tués à l’église. Lors de l’éloge funèbre pour le pasteur Clementa C. Pinckney, Barack Obama chante «Amazing Grace».

 

8.

Janvier 2017: Le 10 janvier 2017, Barack Obama prononce son dernier discours en tant que président.

«Yes, we can. Yes, we did. Yes, we can.»

 

Avec la collaboration de Jonathan Trudel.

Photo en une: AP/Pablo Martinez Monsivais/La Presse Canadienne.

Les plus populaires