L’habit fait-il le PM ?

Le programme politique, ce n’est pas tout. Pour convaincre les Québécois de le suivre dans son aventure politique, Stephen Harper doit aussi soigner son apparence, disent les spécialistes. Voici 12 propositions de professionnels du style et de l’image qui conseillent notamment PDG et politiciens.

 

1. Éviter les chaussures trop massives. Choisir plutôt un modèle un peu plus effilé sans être pointu. Ses chaussures devraient toujours être bien astiquées.

2. En plus d’ajouter une touche de couleur, une pochette à la poche poitrine du veston permettrait d’attirer le regard vers la carrure plutôt que vers le ventre.

3. Ses pantalons sont souvent trop courts et trop étroits à l’ourlet. Un pantalon plus droit équilibrerait sa silhouette. Ourlet étroit + veston court = silhouette en cône (ou en cornet de crème glacée).

4. Pour une allure décontractée, privilégier des matières ayant plus de corps (comme le suède ou le cachemire).

5. Éviter de remplir les poches du pantalon.

6. Attention à l’ajustement du col de la chemise décontractée : on remarque qu’il a tendance à bâiller, ce qui contribue à créer une apparence négligée.

7. Éviter les plis disgracieux qui mettent l’accent sur son ventre en optant pour des boutonnages légèrement plus bas.

8. Même si la tendance est au veston un peu plus court, il aurait avantage à adopter une longueur classique.

9. Vu son visage carré, il devrait éviter les pointes de col très espacées et les noeuds de cravate trop volumineux.

10. Amincir sa silhouette avec des couleurs foncées.

11. Moderniser son allure en osant la couleur (préférablement les tons de la saison) pour les cravates.

12. Oublier le cheveu plat et la raie sur le côté (qui le vieillit et lui donne un air sévère), et porter ses cheveux légèrement relevés et texturés afin d’équilibrer son visage.


Leur constat :

– Stephen Harper a une image trop traditionnelle.

– Il a l’air coincé.

– Il manque de dynamisme.

– Il semble plus à l’aise dans ses tenues habillées qu’en tenues décontractées.

– Bref, il donne l’impression de mener une vie bien rangée comportant peu de loisirs et de fantaisie.

 

Ce qui les amène à ces conclusions :

– Le style des vêtements choisis et les détails (tels que les revers, le type de chaussures, les couleurs) le vieillissent et lui donnent une image dépassée.

– Les longueurs et les coupes ne conviennent pas à sa silhouette. Ses vestons tirent beaucoup au niveau du ventre.