L’image : annus horibilus pour Charest, le pire est-il passé ?

Il y a eu les garderies, la construction, Bellemare, le budget avec la taxe santé régressive, puis le projet de loi sur l’achat de droit à l’école anglaise, maintenant les PPPs dont les calculs étaient trompeurs, finalement le bâillon.  C’est le dernier clou dans le cercueil de la crédibilité du gouvernement, crédibilité dont on peut dire, après cette année horrible, qu’elle est officiellement décédée.

Que pourrait-il lui arriver de pire ?

Il y a toujours pire. Il pourrait pleuvoir !
La crédibilité du PLQ est dans la boîte, à gauche. Il y a toujours pire. Il pourrait pleuvoir !
Laisser un commentaire

Margré tout, Charest s’en sort plutot bien. Il a pu esquiver tout les dossiers en magouillant comme il sait ci bien le faire. Il profite de notre faiblesse, (on ne veux pas de problèmes) pour nous manipuler. Et nous pauvre imbécile on ne fait rien. Il est impensable que nous ne puissions mettre sur pied cette commission d’enquête tant demandé, au nom de l’intétest supérieur du Québec. Sommes nous devenu une de ces républiques Afriquaine contrôlé par des escros. Qu’est devenu notre esprit de justice?

Mort et enterré le gouvernement Charest ? Le système de corruption que ce gouvernement aura mis en place en fait saliver plus d’un. Ils sont nombreux ceux et celles pour qui le pouvoir et l’argent tiennent lieu de toute valeur. Et plus les gens seront sous scolarisés, il est à craindre que la tendance à la magouille devienne la norme. Triste bilan en effet. Et son outrecuidance habituelle nous font nous réveiller la nuit pour le plaisir de le détester.

Vite les élections et la disparition de cet épouvantail. Le Québec mérite tellement mieux que ce gouvernement corrompu et manipulateur.

Cet homme est un criminel. Il doit passer du temps à l’ombre. Et lorsque cela va se produire, il fera soleil sur le Québec.

Que l’imposteur JJ Charest aille en prison pour l’ensemble de ses infractions au code criminel : trafic d’influence, association de malfaiteurs, revenus non déclarés au fisc, parjure, prévarication, etc

JJ Charest n’est pas un homme d’État mais davantage un homme de main au service du crime organisé à l’œuvre dans le domaine de la construction et des usines d’élevage des petits veaux Québécois que sont les CPE.

Depuis 1998 Charest a reçu $900,000 du PLQ comme salaire d’appoint. Moi j’aimerais juste savoir si il a payé de l’impôt sur ce revenu…J’aimerais aussi savoir qui a payé la maison de Westmount et le chalet de North Hatley…

«le pire est-il passé ?» Oh non. Comme on disait dans le temps…. le meileur est à venir.

Salutations Monsieur Lisée,
Croyez-vous vraiment que le pire est passé? Ce gouvernement en place depuis sept longues et pénibles années est incapable de passer ne serait-ce qu’une semaine sans scandale. Une grande majorité de la population est contre les mesures contenues dans le budget Bachand. une aussi forte proportion des citoyens du québec veut une enquête publique portant sur la corruption dans l’industrie de la construction. Or que fait Jean Charest? Lui qui se vante sans cesse d’écouter la population impose son budget par bâillon et continu de nous répéter ad nauseam que la meilleure solution concernant l’industrie de la construction est l’Escouade marteau. Depuis 2003 et les cenatines de promesses non tenues par Monsieur Charest je me surprends en revant d’être un citoyen américain. Ainsi je pourrai participer à son »impeachement » afin de le faire tomber, lui et ses disciples qui improvisent au jour le jour la gestion du Québec tout en favorisant les bien nantis au détriment des contribuables. Depuis que Monsieur Charest est au pouvoir j’ai réalisé quelle est la VRAIE définition des trois mots suivants: Gouvernement: Contient le mot ment qui défini très bien le gouvernement du PLQ.
Contribuable: Le mot con est très significatif ici car il (Jean Charest) nous prends vraiment pour des cons.
Démocratie: Prononcé »démocrassie ». À noter le mot crasse qui décrit, selon moi, les agissements des élus du PLQ.

En effet, dans la boîte, gît la démocratie, mise à mort par les fossoyeurs du Québec.Nous vivons sous le règne funeste de fumistes patentés. Je garde l’espoir, car l’heure la plus sombre est juste avant l’aurore!

Charest est un véritable fédéraliste nationaliste canadian royaliste anglophone et angliciseur d’extrème droite conservateur ami des PPP, un entrepreneur détourneur de fonds publics ayant un frère marchand de canons, il est un fabulateur menteur voleur de référendum et un distributeur de canadians passports un destructeur de lois Québecoises violeur de la loi référendaire et de la loi 101, un agressif qui diminue chaque jour les pouvoirs du Québec dans son conseil de la colonisation avec sa constitution canadian bidon un pollueur hors pair destructeur et videur de caisses , démolisseur de montagnes et de fleuve, de rivières et de lacs, et un surpayé par des amis et les commandités qui l’entourent un ami de magouilleurs mafieux envahisseur de garderies qui refusent , à l’encontre de la nation Québecoise en entier , une enquête publique sur son cas .

Que l’opposition présente une motion de censure, que quelques députés,le nombre suffisant, soient absents au moment du vote, que le gouvernement soit défait, que des élections soient obligatoirement déclenchées et que le parti québécois soit élu avec une majorité suffisante, pas trop pour qu’ils ne fassent pas trop de gaffes, pour gouverner pendant au moins les 4 ou 5 prochaines années, avec possibilité d’être réélu pour un autre mandat s’il se conduit bien et s’il n’y a pas de parti de sages de centre droit apte à le remplacer à ce moment là.

Correction à mon commentaire précédent: … que quelques députés libéraux soient absents au moment du vote …

J’ai la très nette impression que le climat politique québécois a connu depuis un certain temps une nette déchéance. Ça fait plus de cinquante ans que je suis la chose politique et je dois dire que j’ai rarement vu un tel spectacle et des politiciens avoir, comme parti, si peu de respect de la part de la population.

Quant à moi le PLQ de Charest est l’unique responsable de cette triste situation. J’ai beaucoup regardé la rediffusion des travaux de l’Assemblée nationale dont évidemment les fameuses périodes des questions. Voici ce qu’on en dit sur le site Internet de l’Assemblée nationale :
«cette période est sans contredit l’un des moments forts des affaires courantes parce
qu’elle constitue pour les députés un de leurs principaux moyens d’exercer leur fonction de contrôle des actions du gouvernement.»

Le rôle des députés de l’opposition est donc, pendant cette période des questions, de poser des questions sur les actions du gouvernement. Leur rôle n’est pas d’encenser les ministres mais de leur demander des explications sur tels ou tels sujets qui naturellement prêtent flanc à la critique, tout au moins à un questionnement.

De ce que j’ai vu, la très grande majorité des questions posées par les députés de l’opposition, tous les partis confondus, étaient tout à fait pertinentes et exploraient des points d’ombres qui méritaient certainement d’être mis en lumières.

Je n’ai que très rarement vu le premier ministre ou l’un quelconque de ses ministres donner des éléments de réponse dignes de ce nom. Sauf exception, les ministres essaient de trouver tous les stratagèmes possible pour ne jamais répondre aux questions des députés formant l’opposition.

Une des stratégies du parti ministériel, c’est-à-dire le PLQ avec le Premier ministre Charest en tête est qu’en plus de ne pas répondre aux questions légitimes des autres députés, ils profitent de la tribune qui leur est donnée pour attaquer le travail de l’opposition et déprécier à la fois celui ou celle qui a posé la question et la période des questions elle-même.

Si les réponses étaient données honnêtement, il n’en résulterait pas les foires d’empoigne que tous déplorent. Mais l’évidence montre s’ils avaient donner de vraies réponses aux questions posées, le gouvernement aurait été encore plus mis dans l’embarras.

Donc, annus horibilus pour Charest ? Oui et il n’a qu’à sen prendre à lui-même. Et j’espère que ses «backbenchers» agiront en conséquence.

Tout ça pour dire que le triste spectacle que nous avons observé à la télé démontre particulièrement bien que le gouvernement Charest s’est senti continuellement traqué par les questions de l’opposition car le PLQ de Charest et son gouvernement se sont eux-mêmes mis dans une situation de vulnérabilité très grande.

Il est évident, et c’est normal, que le gouvernement Charest n’a pas fait seulement que de la merde dans cette dernière cession. Mais ses mauvais coups, les allégations répétées, tenaces et persistantes de corruption et de malversation ont été à ce point importants qu’ils ont complètement oblitéré les quelques bons coups qu’on pourrait porter à son crédit.

Charest a été le plus vicieux et acerbes de tous dans ses relations avec l’opposition. Peut-on reprocher à l’opposition de faire son travaille qui n’est pas défini ni prévu pour être complaisant ni pour s’aplatir. Auquel cas la population le lui reprocherait à juste titre.

J’ose encore espérer que pendant la période estivale les simples députés libéraux (backbenchers)en profiteront pour faire le tour de leurs comptés pour comprendre que leurs concitoyens méritent mieux qu’un parti corrompu et un chef qui ne prend pas TOUTES les mesures requises pour rétablir l’image de probité du gouvernement. Cette désolidarisation, j’en suis convaincu, pourrait permettre à plusieurs d’entre eux d’être réélu comme Indépendant car les citoyens reconnaîtraient alors leur honnêteté. Ce que ne sera pas le cas s’ils n’ont pas le courage de se sortir du PLQ, un parti gangréné jusqu’à l’os.

Quant à moi, je demande à mon député de Vimont, Vincent Auclair, comment il se sent de continuer à appartenir au PLQ, l’un des partis le plus corrompu que l’Histoire du Québec a connu ?

@ Denis Drouin
Le député Vincent Auclair, je l’ai rencontré en personne lors de la fête estivale du vieux Ste-Rose à Laval. Après lui avoir exposé l’étendu de la corruption libérale, notamment au niveau de la justice, il m’a assuré prendre mes commentaires très au sérieux. Il a même poussé l’outrecuidance jusqu’à me donner sa carte d’affaire et demandé de communiquer à nouveau avec lui via son bureau de comté. Toutes mes tentatives de relance subséquentes ont été vaines.

Ces gens ne sont en réalité que de fieffés menteurs qui ne s’intéressent qu’à leur petit profit personnel en se moquant éperdument des intérêts légitimes de leurs commettants.

Il n’est absolument rien arrivé à Jean Charest
et à son Gouvernement.

Le peuple québecois ferme tout simplement les yeux
sur tous ces scandales.

Pourquoi ?

Parce que le peuple Québecois est non seulement très peu politisé mais il est englué dans une épaisse mélasse d’individualisme extrême ou le « confort dans l’indifférence » guide la moindre
de ses actions.

Et Jean Charest le sait très bien.

Une prédiction ?

Le peuple Québecois va de nouveau mettre le Parti
Libéral du Québec au pouvoir au prochaines élections.

Pourquoi ?

Parce que le Parti Québecois dérange trop avec son option souverainiste et ébranlerait la priorité absolue du peuple Québecois, « l’individualisme extrême et le confort dans l’indifférence ».

Il faudrait faire parvenir ces textes à John james Charest et à sa gang de commandités et commanditeurs .

Que Jean Charest décrète une commission d’enquête ou que l’opposition péquiste lui fasse subir le supplice de la goutte pour les 30 mois a venir . Il n’y a rien a espérer de ce gouvernement car la machine de collecteurs de fonds du PLQ a perverti le système et tout doit être un retour d’ascenseur ……

ATTENTION:
Charest a encore des cartes dans sa manche!
À la fin de son précédent mandat, Charest a lui-
même donner sa recette:Dans la première partie du mandat: les coups durs.
Dans la dernière partie les
bons coups ,les bonbons qui procurent l’amnésie C’est ce qu’il a fait à la dernière élection et le bon peuple l’a réélu majoritaire
Il s’apprête à faire de même. Ne le mésestimons-pas.
Le vieux renard a encore des tours dans son sac!