L’image de 15h15: Burqa, l’omission des Français

Le rapport de la commission parlementaire française sur la burqa a recommandé hier que le vêtement soit interdit dans les services publics. Omission majeure: rien n’est prévu pour le port de la burqa pendant les mariages collectifs. Voyez cette photo:

Image: origine inconnue

Le problème ? Le lendemain matin, un seul marié s’est plaint d’erreur sur la personne. Vous comprenez ? Un seul.

(Note aux non-alertinternautes: pas la peine d’écrire. C’est une blague.)

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

14 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Faute :
– l’erreur aurait pu être évitée, le marié aurait dû s’en douter : la burqa de sa promise avait un B majuscule!

À la prochaine!

Peut-être est-il techniquement difficile de légiférer sur l’illégalité de certains types de vêtement dans l’espace publique. Mais il serait logique, pour des raisons de sécurité, qu’on puisse empêcher le port de masque quelconque qui empêcherait de voir la figure de quiconque déambule sur la place publique. Pourrait être logiquement inclus par exemple les casques de moto (fullface), les cagoules ( sauf s’il fait moins 40 Celsius)etc.
Essayez d’entrer dans une banque avec une cagoule ou un masque d’Halloween. On comprendra que ça génère de la … nervosité.

Les personnes qui porte la burqa ou le voile intégral ici, dans l’espace public font preuve d’incivilité. Elles sont donc les seules responsables des critiques dont elles font l’objet et ne devraient pas s’offusquer si on refuse d’établir avec elles une quelconque relation. N’est-ce pas là ce qu’elles veulent, s’isoler de la société où elles vivent ?

Certains diront qu’on n’établit pas de ponts de cette façon. C’est vrai. Alors on devrait peut-être demander aux nombreuses missionnaires qui sillonnent la planète de faire œuvre charitable et de venir échanger avec celles qui portent ce vêtement ; ) Qui sait ? on pourrait en convertir quelques unes, peut-être ; )

Il semblerait que le rapport francais fait mention
du Québec et des « accomodements raisonables » issus
de la commission Bouchartd Taylor.

L’approche préconnisée par Bouchard Taylor
serait dans ce rapport :

« L’EXEMPLE À NE PAS SUIVRE »

ce dont je suis tout à fait d’accord.
Dossier à suivre.

Ca veut simplement dire que l’autre etait satsfait de l’echange si j’ai bien compris.
Finalement toute cette histoire de burqua sous des pretextes de purete religieuse serait en realite une facon de pratiquer l’echangisme, sans que personne ne le sache!
Fallait y penser…

Se faire tatouer une burqua sur le bras ou sur le front pourrait remplacer la burqua traditionnelle.
….quoique c’est une excellente protection pour se protéger de la grippe et surtout ne pas la transmettre aux autres.

Si juste un marié s’est plaint, alors l’autre a peut être aimé l’échange de couple. Vive l’échangisme surprise, depuis la lune de miel! Dans le cas de l’échangisme surprise, il paraît que leurs coutumes sont en avance sur les nôtres, toutefois, il faut abolir la peine de lapidation pour celles qui font des mauvaises surprises, ainsi que la peine de mort pour ceux qui font des blagues pareilles.

Le manque d’humour relève de l’incapacité de voir le réel autrement que dans sa forme première. On sait que le réel n’existe pas et que tout est question de perception. Dès lors, une personne qui porte le voile intégral est absolument incapable de concevoir la vie sans religion et conformisme à ses dogmes.

En matière de religion comme en matière d’idéologie, les arguments contre telle position sont versés au compte de l’aberration. Il est vain d’argumenter avec une personne incapable d’ouverture à une autre vision du monde.

Alors dans l’espace public, pas de voile intégral, mais lâchez les motards. Quand on descend de moto et que l’on livre un truc à une adresse, pourquoi on enlèverait le casque qui est ouvert à l’avant avec une visière ? Aux douanes américaines, même les douaniers hésitent à nous demander d’enlever notre casque puisqu’ils arrivent très bien à savoir si la personne sous le casque correspond avec la photo du passeport présenté. Alors les restriction des uns devraient frapper tous les autres qui n’ont rien à voir avec les signes religieux ? Jusqu’où devrons-nous reculer dans nos libertés pour accommoder les uns et les autres de ce monde de plus en plus paranoïaque ?

Quel est le sens du mot intégration ? Je désire m’insérer à l’intérieur d’un cadre préexistant et je dois pour ce faire m’adapter à une réalité qui m’impose une nouvelle façon d’être. Dans ce sens, le processus accueil-intégration est source d’enrichissement mutuel. Autrement, on vit les irritants qui ne vont que s’amplifier pour atteindre le niveau conflictuel ouvert de la France.

Voici la SEULE citation du rapport français qui fait référence à la Commission Bouchard-Talor:

Au Québec, la commission Bouchard-Taylor a procédé à une vaste concertation –
médiatisée – qui a mis en évidence les difficultés existant dans la gestion des conflits entre différentes communautés. Face à diverses revendications, notamment des tribunaux
islamiques présents en Ontario, le Québec a voulu se construire un arsenal juridique qu’il
n’avait pas.

C’est une blague ???

Non, c’est très sérieux. Le mariage est une loterie, c’est pourquoi, 4 unions sont autorisées. Sur les quatre il y en aura bien une qui sera bonne mais cela reste une probabilité.

Avec Carmen, je trouve ceci d’une impolitesse et d’un froideur inexcusable. C’est une betise. N’avez-vous pas d’autres soucis que ceux-la… aider les autres, par exemple. Le mariage n’est pas une blague, ni pour vous, j’imagine, ni pour eux non plus. Bonne journee !

carmen chouinard,
comme le chante Aznavour :
quand on n’a que l’humour à offrir en partage…
bonne journée

Alors, la faillite (0) est plus certaine que la reussite, ce qui est la caution. Cependant, la photo est belle. Regarde les deux en bas de l’image, et a droit,
qui s’inclinent l’un vers l’autre, un cher moment.