L’image de 15 h 15 : devenez parolier du duo Charest/Bellemare

Cette photo de Clément Allard de la Presse Canadienne nous permet de jouer au petit jeu des bas de vignettes. Inventez des paroles. Le gagnant de la meilleure proposition recevra… un abonnement gratuit à tous les blogues de L’actualité !

Mettez des paroles sur l'image.
Mettez des paroles sur l'image.

Mes propositions :

Bellemare : Et puis là il m’a dit, tu prends les deux petits avocats rouges, pis tu les nommes juges !

Ou bien :

Bellemare dit : Je vous mens pas, il y avait des liasses de billets jusqu’ici !
Charest pense: Je le savais qu’on aurait du trouble avec lui !

Maintenant, à vous…

Laisser un commentaire

Version 2003…

Bellemare: « Les politiciens du Parti Libéral se situent tout juste en-dessous des juges au niveau de leur grande intégrité. »

Charest (pour lui-même): « J’ai trouvé un poisson d’une grande naïveté. Je sens que mes patrons vont l’aimer! »

Version 2010 (pendant la commission d’enquête sur les nominations de juges)…

Bellemare: « M. le juge, j’ai vu des piles d’argent hautes comme ça sur le bureau du Premier Ministre. »

Charest (pour lui-même): « Ce qu’il ne connait pas, c’est la hauteur des piles sur le bureau du juge avant que la commission ne débute… »

Les deux liasses de billet fournies avec les CV des candidats les plus imposantes montaient jusque là. C’est comme ça qu’on trouvé nos deux gagnants.

Bellemare : Tiens, je vous mens pas, quand on est arrivé dans les dossiers administratifs laissés par le PQ, y’en avait jusque là de la « cochonnerie »

Charest pense : « T’as pas idée de ce que le parti qui va nous suivre va trouver… »

MB : Y’avait des tas de cash haut de même !
JC : ( Je vais te pêter la yeule os… )
MB : ( Pis après ? Je vais te stooler ! )

ps : c’est mieux dans ma version BD !

Bellemare dit: J’étais caché derrière la photocopieuse, avec seulement la tête de sortie, quand le gars est rentré dans le bureau de Charest!

Charest pense: Je trouvais aussi que la photocopieuse avait quelque chose de différente…

Ce n’est pas la balance de la Justice que je vous montre, c’est ma ligne d’écoeurement. Jean semble d’accord!

Bellemare: « Moi, je vous prédit que Jean Charest deviendra un premier ministre qui marquera l’histoire du Québec.Nous vous promettons rigueur, honnêteté et transparence dans notre prochain mandat. »

Charest: « Check le cave, il pense que je vais approuver sa réforme et changer le statu quo! Mais bon, il me donne de la crédibilité pour le moment. »

BELLEMARE: Vous connaissez l’expression: «Être dedans jusque là»?
CHAREST pense: Attends que je donne ton adresse à Frank Cantania, mon pourri.

CHAREST : Mon regard paralysant va le sidérer sur place. Mon regard paralysant va le sidérer sur place.
BELLEMARE : Mes bras ! J’sens p’us mes bras !

BELLEMARE : (…) Et on m’a obligé à faire un pet de ventre à Tony Accurso, comme ça…
CHAREST : D’icitte, je vois bord en bord de tes oreilles.

Bellemare: Je sautais haut de même quand j’ai été élue
Charest: Pis si tu savais toute la bullshit que je t’ai envoyé pour te convaincre de te présenté…

BELLEMARE : Si vous regardez comme il faut, j’ai des stigmates sur les poignets.
CHAREST : Mon regard paralysant va le sidérer sur place. Mon regard paralysant va le sidérer sur place.

Bellemarre ‘Les québécois ont votés pour ça’

Charest tout sourire ‘Je le savais que je
les aurais ‘

Bellemare dit : jusqu’à la hauteur du menton je pouvais t’endurer. Mais là tu as dépasser d’une liasse et j’en peux plus.

Charest dit : Dommage pour toi, personne ne voit que je n’ai pas les deux mains sur le volant.

« Pour en finir avec l’attente »

Bellemarre : Ça montait, ça montait mais maintenant, sans savoir pourquoi, il faut que ça sorte.

Charest : Shit, je vais être obligé d’agir!

Charest: « Fais attention à ce que tu vas dire »
Bellemarre: « Jusqu’ici ça te prends des somnifères, mais attention mon Johnny, c’est que dans pas long tu vas prendre des prozacs ça de haut et même que ça prendra le temps qu’il faut.

Bellemare: «Six pouces de plus,pis on est noyé tous les deux»

Note: faute à « je ne vous ment pas »

Bellemare: Comme futur gouvernement du Québec, nous allons faire en sorte d’améliorer d’une coche le système de justice, tant du point de vue de l’honnêteté que de l’intégrité, et notamment dans le processus de sélection des juges.

Charest pense: Comme il ment bien (admiratif). Il a dû apprendre de moi.

BELLEMARE: Va falloir que tu plaie plus haut que ÇA pour m’acheter, pfff… Note à moi même, ceux qui m’ont dit de tout balancer m’ont fait de meilleures promesses…

CHAREST: Note à moi même, ne jamais… Ne plus jamais faire confiance à un avocat…

[Bellemare] Charest pensait que j’allais devenir sa marionnette, mais il se mettait le doigt dans l’oeil jusque là
[Charest] On aurait du lui offrir une liasse de plus pour qu’il se la ferme. P’tit cri..

M. Charest : J’ai vraiment hâte d’aller prendre une bière et qu’on rit d’eux-autres.
M. Bellemare : Je dis exactement ce que les « boss » m’ont dit de dire, au moment où ils le voulaient pour que la population oublie que c’est à la construction que ça la prend la commission d’enquête… (j’vas-tu en faire du cash!!!)

Bellemare : Et y’en a qui disent que seuls les Péquistes lavent leur linge sale en public…

Charest, n’écoutant pas : 2003, 2007, 2008, 2012, puis peut-être au Fédéral après pour 2014, 2018… Euh… Il dit quoi là?

Bellemare: « Je me tenais comme ça sur le bord de la falaise, comme Muphasa, mais Charest, que j’appelle maintenant Scarest, m’a poussé en bas alors qu’une horde de gnous traversait ».

réf: Le roi lion

Bellemare: « C’est pas compliqué: si la liasse est haute de même, faut que la faveur octroyée soit aussi élevée. Sans ça, il n’y a pas de justice ».

Charest: « Finie l’attente: nous sommes prêts à cela. » Et plus encore, se dit-il à lui-même.

Bellemare : J’ai deux candidats de valeur en lice pour le poste de juge à la Cour Supérieure.
La sélection sera faite de facon impartiale.

Charest(en pensée) : C’est ça mon Marc endors les ,Tony les a déja choisis!

Bellemare: Là j’en ai juste qu’icit des pressions pour faire élire des nouveaux juges.

Charest: Lui je le savait qu’il me donnerait de la misère un jour!

Pendant que Bellemarre dit: En modifiant le systême « no fault » ce sera plus juste pour les victimes.

Charest pense dans sa tête: Cause toujours, mon lapin!

Caniche de droite: Regardez…moi aussi je peux « faire la belle ».

L’autre caniche: Humm…va vraiment falloir que je marque mon territoire…

Bellemare: Dans un parti politique, la décision de nommer les juges vient toujours de plus haut que ça.

Charest: Dans un parti politique, Si t’as trop une grande gueule, t’es dans la m…. jusque là!

Discours de l’élection 2003

Bellemare : Je dirais que nous sommes prêts jusqu’ici environ !

Charest pense : Nous avons de très bons amis pour s’occuper, administrer et juger du reste !

Bellemare: « J’en ai jusque là »

Charest, à soi-même: « Mon sacr…nt, je t’ai à l’oeil ».

Là je lui ai dit «OK d’abord,Jean dit merci pour ton enveloppe broune,je te laisse devenir mon ami sur FaceBook»

BELLEMARRE : Un historien romain du 2e siècle, Tacite, disait « Dans une époque de corruption, l’absence et l’excès de la flatterie sont également dangereux ». C’est comme les plateaux de la balance : trop ou pas du tout, c’est dangereux…

CHAREST : C’est ça mon Bellemarre…

Bellemarre: la justice, c’est l’égalité des hommes en droit.

Charest: (tu parles d’un cave…)