L’image de 15h15: interdit en France

L’Assemblée nationale française sera saisie d’un projet de loi interdisant la burka dans les services publics et aux abords des écoles.  Les aficionados de burkas se dépêchent de prendre des photos, avant que ne tombe l’interdiction:

Souriez...
Souriez...

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

13 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Le prot de la burka devrait être imposé en cas de pandémie… ça perdrait son sens religieux pour une utilisation plus pragmatique… je ne parle pas de la grippette H1N1 évidement.

« aux abords des écoles »…au cas sans doute où un ingénieux pédophile avéré se cachait derrière ce séduisant costume.

On interdit le costume qui cache tout et on permet les vêtements ultra révélateurs dans bien des écoles. Entre les deux et la moralité, bof, on repassera. Interdire ça et permettre des émissions de télé-« réalité » dépourvues de moralité tôt en soirée, bof, pas fort.

Et puis, quelle est la différence entre cette interdiction et la censure, la liberté d’expression baffouée, la liberté de religion baffouée et la charte des droits de l’homme qui prend la poussière sur les tablettes?

Avoir peur de la burka ou avoir peur des femmes, des noirs, des homosexuels, des juifs, des musulmans, ou de ses adversaires en affaires, n’est-ce pas très semblable? Quand les gens ne se parlent pas et surtout, quand l’écoute n’est pas là, quand l’ouverture du coeur n’y est pas, l’imaginaire s’active fort et parfois dans le ridicule et l’imbécilité.

A vendre ou a louer…..Grande burka…idéale pour personne seule…..Entrée laveuse-sécheuse, intercom, antenne sattelite…….

Erreur de vocabulaire. La burka est une pochette surprise afghane, on ne voit rien, l’imagination (source de péchés) est limitée au maximum. Sur la photo ce sont des niqabs. C’est une tenue plus osée, plus sexy pourrait-on dire puisqu’on peut voir les yeux, parfois superbes. Mais la surprise reste toujours dans la pochette, uniquement réservée au cercle familial restreint.

Monsieur Lisée, j’ai déjà vu cette photo à de nombreuses reprises, un peu partout. Je ne crois pas qu’elle soit récente.

Wow, ça doit être difficile de »tagger » tes chums de filles sur facebook quand elles sont toutes en burka de la même couleur. :

Quoi dire et penser quant tous les musulmans que je cotois ne comprennent pas eux mêmes pourquoi des femmes peuvent porter une burka ou un nikab en s’éclipsant dans l’anonymat le plus complet ? Faut dire que l’on parle de moins de un % des femmes musulmanes ce qui ne rend pas ce phénomène plus acceptable !

Intégrer par des lois? Est-ce nouveau? Peut-être exportables ces lois? Surtout que Johnny Boy et Sarko se sont mutuellement médaillé de part et d’autre, bien hâte d’entendre le frisé dans ses commentaires.
Quoique en France, ils ne sont pas soumis à Bouchard et Taylor pour le multiculturalisme s’cusez l’interculturalisme, je mêle toujours les deux.
Alors bien hâte de voir ce que Bouchard et Taylor en pense. Parce que ce sont eux qui nous disent comment penser et bien sur nous d’en disposer.

Ces Burkas comme les Nombrils ridiculisant les femmes ne sont que des détails insignifiants comparés à la Polygamie et à la Prostitution digne des esclavagistes .

Je me c.c.

Désolée pour moi ça reste des Beurk..a!

**Le visage est le plus beau des paysages**

__________________________________________________

Il y a comme ça des tenues vestimentaires qui ne nous reviennent pas, et si en plus, elles nous agressent en tonne de copies… Non Merci! La pollution visuelle ça existe. Oui, on a la nôtre, pas besoin d’en importer. Peut-on dire NON.

Et si l’été, des arrivants de je ne sais quelle tribu arrivaient en jupes de paille et tiendraient à ce confort; on accepteraient?

Je ne juge pas la Dame qui le porte suivant un règlement d’Antan! Qui est dont ce législateur?
Pas plus fin, les Krisnas, les Boudhistes…
On ne peut pas travailler habillé comme ça non? Alors on s’auto-exclu de la société d’accueil, comme le clergé le faisait; le clergé qui s’est un peu auto-exclu…

Dans toutes les façons en plus, je suis contre toutes les décorations ambulantes qui démontrent une appartenance surtout religieuse, créant du même coup l’effet contraire d’une exclusion aux *autres*. Nous et eux. Pour être religieux, faut-il vraiment l’équipement? La spiritualité, c’est in… Le reste c’est out!