L’image de 15h15: La solidité du fédéralisme

Hier je vous illustrais la faisabilité de la souveraineté (on n’a qu’à résoudre un Rubik Cube dans une carafe au goulot étroit).  Aujourd’hui, l’image illustre les fondements solides de l’édifice fédéraliste au Québec.

(Image: origine inconnue)
Laisser un commentaire

Si on porte attention, on peut reconnaître au bas de la photo André Pratte et Alain Dubuc, à plat ventre… sous l’eau.

Pis la guernotte (!!!..) suspendus a un fil qui fait la navette entre la terre et l ile?…..C est le seul tgv dont on avait les moyens se payer?…..

Ils ont quand même une nacelle de sauvetage. La question est de savoir si l’édifice s’écroule pendant un transit, ma foi il ne leur resterait plus rien à quoi s’accrocher?

Hon!

Le tranfert de la terre ferme a l’ilot fédéral se fait dans une cabine téléphérique ! J’ai tout de suite fait l’analogie entre la cabine et Meech ! On sait ce qui est arrivé avec Meech …. C’est ce qui va arriver au fédéralisme canadien qui est stagnant depuis quelques décennies , ne sait pas évoluer et s’adapter aux nouveles réalités ! Les politiciens fédéraux s’excusent inlassablement pour dire que le fruit n’est pas mûr et comme dirait Gilles Duceppe , c’est l’arbre qui est pourri ….

Je trouve plutôt que cette image représente la solidité de vos arguments quand vous parlez d’économie.

Si ceci est l’image symbolique que vous nous envoyez du fédéralisme au Canada, l’un des 4 ou 5 pays les plus enviés au monde, on se demande bien de quelle façons vous illusteriez les autres pays de notre Terre…

Le fédéralisme a très bien servi le Québec merci, surtout économiquement où les argents des gros méchants Anglais ont permi au Québec de s’offrir des programmes gauchistes que nous n’avions pas les moyens de nous offrir, vu notre pauvreté relative, et ce n’est pas le fédéralisme canadien qui en est responsable. On a tout fait ça tout seuls…comme des grands!

Le fédéral nous sert de garde-fou car de la façon misérable dont nous gérons ici, au Québec gauchiste, les dossiers exclusivement provinciaux (éducation, infrastructures, santé, économie, etc.), je remercie le Ciel à tous les jours que nous soyons en partie dirigés par les fédéraux.

À droite toute et ça presse!!!

Le fédéralisme faux fédéralisme anti confédéralisme à la canadian c’est aussi solide qu’un lion déguisé en grosse queue aplatie avec des commandites comme transport , de la propagande à feuilles mortes comme arguments terre à terre amère et amère et deux pieds d’argile Harper et Michaelle Jean comme promesse d’ un avenir très très restreint .
Tout est fragile dans le mensonge

Si on regarde bien, on voit Monsieur Harper, sous l’eau, avec une scie tonçonneuse.

S’il continu ainsi, il y aura 60% de souverainistes au Québec.

La journée où nous aurons la « volonté » d’aller récupérer la « périquation » qui nous est due, entre autre, ce jour là je voterai pour le candidat qui aura réussi à le faire…

Mais, après, qui va diriger notre pays, le Québec?
Monsieur Lizée devrait poser sa candidature…
Et pourquoi pas devenir notre premier
Premier Ministre?