L’image de 15h15: Les écolos et Oussama

Ces derniers jours, Ossama Ben Laden a dénoncé l’inaction des pays industrialisés face aux changements climatiques. Des commentateurs de droite ont sauté sur l’occasion pour dénoncer la nouvelle union entre le chef terroriste et les écologistes. Dans le Telegraph de Londres, par exemple, le chroniqueur conservateur James Delingpole se demande en souriant si Ossama ne veut pas remplacer le chef du GIEC, le comité international de scientifique sur le climat, dont la réputation a été entachée ces derniers mois.

Les écolos la trouvent moins drôle, tel ce blogueur du site ROOTS qui estime que l’objectif de Ben Laden est de «diviser encore plus profondément les Américains entre ceux qui veulent agir contre les changements climatiques et ceux qui s’y refusent.»

Sur la photo, on voit d’ailleurs l’écolo américain (avec le chapeau) tenter de mettre de la distance entre lui et son nouvel allié :

Les commentaires sont fermés.

À force de vivre dans des tunnels sous la terre Oussama serait-il en train de devenir vert?…

Quelle déception! Un choc ! L’image de 15h15 n’arrive pas à 15h15. On m’avait prévenu discrétement mais je ne le croyais pas. Malheureusement, aujourd’hui, j’ai pu vérifier par moi-même l’exactitude de l’information (de la salubre dénonciation). 15h15, rien, 15h25, rien, 15h40, toujours rien. Il a fallu attendre 16h01. On pouvait s’attendre à tout mais pas à ça, et surtout pas venant de vous, M. Lisée. C’est un choc. À qui peut-on se fier aujourd’hui? C’est de la basse politique, on annonce 15h15, mais il n’y a aucune raison qu’elles ne soient pas d’une autre heure, ces images. Et peut-être qui sait? d’un autre jour, ou même pire. Je m’en remettrais, mais ma confiance en vous vient d’en prendre un coup.

La température grimpe, il sent bien que ça chauffe !! Il fait diversion.

De quel climat fait-il référence…? Parler d’inaction serait-ce une petite provocation?

Il riz encore, oncle Ben!

Ben Laden devrait être vu d’abord comme un allié des tenants du collectivisme bien qu’il pousse plus loin.

Anti-américain, anti-capitaliste, environnementaliste, contre l’individualité, contre les libertés civiles, économiques et les droits de l’Humanité.

http://www.csmonitor.com/2007/0913/p09s01-coop.html

Peut-on le considérer comme un véritable révolutionnaire islamomarxiste, versant du sang pour atteindre son objectif d’une société plus juste et moins égoïste?

Vous vous souvenez que même le Pape a essayé d’épouser la mode de notre ère en déclarant qu’il existe des péchés environnementaux?