L’image de 15h15: Les libéraux à la rescousse de Jean D’Amour

Les commentaires sont fermés.

C’est le meilleur siège pour celui qui n’a pas cesser de se comporter en Ti-Coune et de s’assurer qu’il ne fase plus de gaffes ….

Les libéraux de Charest sont plus qu’à la rescousse des commandités des magouilleurs et des récupérateurs de nos fonds publics ils sont ces commandités qui entourent Charest et lui donnent un double et triple salaires .
Les fédéralistes savent qu’ils ne paient jamais pour leurs crimes contre la nation Québecoise, au contraire il se font nommer honorables et vont même jusqu’à s’offrir des médailles à leurs propre éphigie.
Charest lui même en violant la loi Québecoise des référendums ne peut qu’appuyer les bandits commandités et détourneurs de fond publics
En guerre contre la nation Québecoise ils savent que tout est permis

D’Amour…Whissell…….le début d’une longue série d’incompétents et de minables portant les couleurs du PLQ.

Plus sérieusement, les parents du petit diable vont sûrement poursuivre la commission scolaire pour le danger que ces chaises font subir aux enfants.

La commission scolaire devra sans doute changer toutes les chaises de ses écoles et si un journaliste ébruite l’affaire, ce sera toutes les chaises semblables de toutes les écoles du pays qui devront être jetées à la poubelle et remplacées.

Quel monde !

Bon! Ca y est! Ils vont -crochirent- les pattes de la chaise!……Avant c était le toit qui coulait!…Oyoyoille!…Quand ca vat mal!!!!!…..

J’aimerai ajouter, les libéreux aidés de leurs copains, certains gros médias. La farce est vraiment drole!
En mème temps, j’en profite pour vous dire bravo pour votre courrage et la détermination a défendre le québec Mr. Lisée. Depuis les années 70, l’environnement politique acrimonieux qui plane sur tout le québec, cause des domages considérables a l’ensemble de la société. Une des techniques pour garder le pouvoir, imposé par Ottawa.
Québec sous haute surveillance.

@ Richard Lupien :
février 5, 2010 à 10:46
Mieux vaut perdre son siège que de perdre la face. »

Dans la majorité des cas;

Mieux vaut perdre la face que de risquer de perdre son siège.