L’image de 15h15: Marois s’interroge sur l’identité de Bouchard

PS: Son anglais s'améliore !
PS: Son anglais s'améliore !
Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

13 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Être souverainiste et détruire son parti sur la place publique au profit du PLQ. Un espion ou un Tartuffe ?

Était-il en politique pour le pouvoir et l’image glorieuse principalement ?

À quoi tient sa vision politique face à de telles contradictions ? En quoi serait-il social-démocrate alors qu’il pense et agit comme libéral ?

Schizophrénie : ambivalence des pensées, des sentiments, conduite paradoxale; le fait de demeurer en contact avec la réalité invalide cet état de repli sur soi observé chez les gens qui n’en sont pas atteints. Mais qui travailleraient fort pour le devenir.

Bouchard était plutôt un opportuniste mais Mario Dumont lui était sûrement un informateur du camp du Non car il se rangea aussitôt le référendum volé dans ce camps ultra fédéraliste et divisa très vite le vote francophone avec l’aide de la radio poubelle fédéraliste d’extrème droite .
Ce qui détruisit Boucjhard ce sont ces propres bêtises style l’affaire Michaud et même l’affaire Parizeau qu’il laissa pourir .

» Un espion ou un Tartuffe ? »
Je dirais plutôt un « Précieux ridicule ». Mais j’hésite entre Mascarille et Jodelet.

Il nous a incité a voter Oui en 95 et voila qu’il se range dans le camp des Vire capots et renie ses propres paroles. C’est un borderline.
Les raisons pour faire l’indépendance sont plus urgentes en 2010.

Denise Bombardier disait de Bouchard que c’est une personnalité complexe.

Peut-on anvancer aussi un complexe de personnalité.

Dire que j’ai tellement admiré cet homme que je l’aurais suivi au bout du mone quand il était premier ministre j’ai déchanté quand je l’ai vu avec la gang a Démarais a la chambre de commerce et Henri paul Rousseau.J’ai tout compris.Je comprend pourquoi André Pratt et Lisiane Gagnon pense comme Lucien dernierement.Ce que je ne comprend pas c’est pouquoi pas un jounaliste ne dit que Bouchard travail pour une firme d’avocat Juif,et pourquoi personne ne dit que l’économie la santé,l »éducation,l’éthique que Lucien veut que les P.Q s’occupe personne ne rappele que c’est Jean Charest et les Libéraux qui sont au pouvoir et ne font qu’insulter l’opposition au lieu de répondre aux questions a l’assemblée Nationnale Charest est en train de détruire le Québec morceaux par morceaux et le monde dort au gas.quand auront nous de vrais journalistes pour dire les vrais choses au lieu de journaleux comme on a.La séparation ça presse avant qu’il soit trop tard.Bonne journée quan même.

Suite aux propos de Lucien Bouchard: il me semble évident qu’il expose, sans le préciser, la différence entre le rêve et la « réalité », entre ce qui a longue vie et ce qui est de l’ordre du court terme. Monsieur Bouchard est au fond un authentique conservateur ayant atteint l’âge où le présent est le seul avenir envisageable. Il est, pour des raisons qui sont les siennes, passé de dynamiseur à dynamiteur d’une idée.
Il est de ceux, qui comme les québécois le sont souvent, des êtres d’émotion, qui n’hésitent pas à se tirer dans le pied de l’autre.
Quand un politicien s’appuie sur un bon conseillier, on devrait l’élire…le conseiller j’entends.

Je dirais que l’espion c’est le dernier ,celui qui a la langue sortie. Il doit attendre un bonbon!

Je suis d’opinion que dans sa déclaration, Lucien Bouchard a voulu brasser les québecois pour que ces derniers s’occupent de leurs affaires. Il est clair actuellement que les québecois se foutent éperduement de la politique et qu’ils laissent le Québec aller à la dérive avec la gestion de Jean Charest. Je crois que Lucien Bouchard a tenté de tous nous ramener à la réalité du quotidien et nous demander de laisser nos rêves pour la nuit, soit au dortoir du collège. Je ne pense pas que son intention était d’attaquer ou de diminuer Pauline Marois mais plutôt de nous faire prendre conscience de placer nos priorités à la bonne place. Le jour qu’il n’y aura plus de réflexions à la Lucien Bouchard deviendra un jour três triste pour le Québec.

Bon…après la théorie du sombre complot du gros méchant Canada anglais contre le pauvre petit Québec francophone sans défense, voici celle du mouchard (émule de Claude Morin sans doute…) qui profite de sa situation privilégiée pour trahir ses anciens copains chéris…

Heille! Lucien Bouchard (et François Legault lors de sa démission…) n’a fait qu’énoncer une évidence partagée par 75% des Québécois et des Québécoises: la séparation du Québec ne se fera PAS! POINT! Tout le monde le sait au Québec et au Canada sauf nos truculents orthodoxes dont la dévotion envers le séparatisme frise l’aveuglement. Me font penser aux cathos québécois des années quarante…

Passez à autre chose et cessez de voter pour le bloc à Ottawa. Votez plutôt pour le NPD qui partage vos idéologies et qui a une chance, LUI, de prendre le pouvoir et de changer les choses.

Si c’était le cas M. Langlois, il aurait prononcé le nom de Charest au moins une petite fois, vous ne trouvez pas?