L’image de 15h15: Pendant ce temps, chez Tiger Woods…

homme nu sur fenêtre
Les commentaires sont fermés.

Il vole à la poursuite de la chatte qui s’est échappée avec ses vêtements. Il est clair qu’il n’existe aucun rapport avec les événements récents qui auront voulu faire croire que notre Tigre de fer aurait pu se commettre auprès de rivales dans un souci de convoler en d’injustes noces.

Décidément, les gens n’ont les fantasmes qu’ils peuvent s’offrir !

Image inutile.
Tiger Woods souffre d’une maladie et on ne doit pas en profiter pour faire paraître des ou des images sur lui. Qu’on le laisse tranquille…

Avant d’aller à la douche, l’individu se tenait debout dos à la fenêtre, tenant au creux de la paume de sa main, la commande à distance. De son doigt moite il lance le c.d., enfin, il en démarre la lecture. Dans son empressement, il a oublié de régler le son avant la mise en marche. Le bruit explosant des hauts-parleurs furibonds, poussé par l’onde de choc, l’homme mis-à-nu se retrouve mis-à-feu, éjecté par la fenêtre. Miraculeusement, celui-ci parvient à se rattraper et tel un caméléon daltonien, se cramponne aux aspérités de la paroi pierreuse.

Depuis quelques interminables minutes, dans son cerveau reptilien, tout se bouscule. Que faire? Le moindre mouvement du bassin lui râpe douloureusement le bout du piolet. C’est la débandade… au comble de l’irritation, il appelle à l’aide sa voisine Ursula, mais elle est partie à Bâton-Rouge. Tandis qu’une brise automnale lui rougit la peau des fesses, il se cramponne, tel un amant à sa déesse.

Au même moment, dans tout le voisinage, jaillit puissamment un chef-d’oeuvre musical intitulé « The wall ».