L’image: Obama espère rebondir

Comme Bill Clinton et Ronald Reagan avant lui, victimes, eux aussi, de mauvais résultats aux élections de mi-mandat, Barack Obama espère rebondir.

Cependant, les Républicains ont anticipé sa volonté et se sont organisés en conséquence, comme en fait foi cette photo exclusive de la situation politique américaine obtenue par votre blogue favori:

Cela met du piquant dans la politique US !
Cela met du piquant dans la politique US !
Laisser un commentaire

C’est la preuve que le parti Républicain « cerf »
des intérets néfastes et qu’Obama n’est pas sorti des « bois ». Peut-être qu’il rebondira avec plus de ‘panache’

Wow Joanette, vous faites feu de tout bois…

Je suis probablement nul en politique mais je ne parviens pas à comprendre la mentalité des américains. Ils savent bien qu’Obama a hérité du désastre abyssal créé par Bush, et ils imputent maintenant à Obama le fait que tous les problèmes ne sont pas encore résolus…

Je donne ma langue au chat.

Bonjour,
Peut-être bien y a t’il un lien à faire en comparant deux situations antérieures ! Les résultats étant approximativement les mêmes mais ce fut dans une conjoncture totalement différente, ce qui fait que ces résultats du passé ne veulent plus rien dire dans une conjoncture presque diamétralement opposée à celle vécue présentement qui est sans précédents. Au plaisir, John Bull.

Pas évident de comprendre la politique de nos voisins étasuniens… plus divisés que jamais entre Démocrates & Républicains.

Nos amisrequins ne savent plus à quel saint se vouer. La balle est néanmoins dans le camp républicain. Nous assisterons à une partie de bras de fer. Pendant que l’économie vascille, les politiciens s’éparpillent dans des débats aussi puérils que stériles.

Qu’adviendra-t-il de l’Amérique à l’ère des fanatiques?

Chose certaine, dans ce chaos organisé, les ploutocrates poursuivent leurs avancées!

« Je suis probablement nul en politique mais je ne parviens pas à comprendre la mentalité des américains. Ils savent bien qu’Obama a hérité du désastre abyssal créé par Bush, et ils imputent maintenant à Obama le fait que tous les problèmes ne sont pas encore résolus…

Je donne ma langue au chat. »

et

« Pas évident de comprendre la politique de nos voisins étasuniens… plus divisés que jamais entre Démocrates & Républicains. »

Il est plus facile de trouver la poutre dans l’oeil du voisin que dans le sien. Regardez au Québec (comme en Europe aussi): Depuis près de 30 ans on a appliqué les politiques néo-libérales (réduction de l’état, privatisations (la liste est longue), réduction des impôts des très riches et des grosses corporations compensées par hausses de taxes et tarifs dans nos poches, dérèglementation, etc.), puis on se choque des conséquences (listes d’attente, décrochage scolaire, corruption, déficits, etc.) et on répète que les solutions sont ces mêmes recettes néo-libérales.

Un petit exemple: La publicité de lancement du réseau Liberté-Québec a été axée sur la colère contre le budget Bachand (« on paie encore plus pour moins de services »), mais le même groupe propose: une réduction drastique de l’état (donc des services publics) et de hausser de manière dramatique les tarifs d’électricité, les frais de scolarité et ceux du transport en commun, des péages sur les routes, etc.
Voir aussi la prolifération des différents sites et regroupements « libertaires », l’importance accordée aux élucubrations de Maxime Bernier, etc.
Finalement, le Québec n’est pas si différent qu’on peut le croire des États-Unis, on ne fait que décliner les comportements sur un mode différent.

P.S. Je sais que le Tea Party tire le gros de son financement des milieux financiers et des riches think tank de droite et reçoit l’aide organisationnelle et médiatique du réseau FOX, mais je me demande comment le réseau Liberté-Québec a réussit à trouver assez d’argent pour se payer de la pub à la télé en si peu de temps (pour ce qui est de la présence médiatique, les radios poubelles s’en sont chargés).

@ André/ Andrés:

« Plus divisés que jamais… »

Ça ne vous fait pas penser aux péquistes d’aujourd’hui?

Et on dut que L’Homme est supérieur a l’animal. Je me demande qui est le plus bêtes des deux.

Comme dit l’article Obama vient d’exécuté les douze travaux d’Hercule.

Mes voisins Américains commence a me faire aussi peur que les terroristes que l’on pourchasse a grandeur de la planète ………

L’histoire le dira mais on assiste peut-être à une accélération du déclin de l’Empire. Effectivement je pense que les américains sont en train de se tirer dans le pied, et se préparent des lendemains douloureux.

Pendant ce temps, la chine monte. Bientôt le pouvoir économique et le pouvoir politique seront dans deux endroits.

Et à chaque fois dans l’histoire du monde que ces deux pouvoirs ne sont pas situés au même endroit, c’est la guerre inévitable, la vraie. Il ne peut pas avoir deux coqs dans un poulailler. Et qu’est-ce qu’est le monde…?