L’image : réactions mitigées aux déclarations de Mgr

Il est possible qu’un certains nombre de violeurs soient favorables à la déclaration de Mgr Ouellet selon laquelle il est un crime d’avorter, y compris en cas de viol. Cependant, aucune association de défense des droits des violeurs et de leur progéniture n’a retourné nos appels au moment de mettre en ligne.

Cependant, l’image qui suit résume assez bien la réaction tempérée de la plupart des Québécoises aux suggestions de criminalisation de l’avortement du prélat de Québec :

anger-management

Les commentaires sont fermés.

Dans l’église, pendant la messe, quand nous étions enfants, on chantait avec tout le monde : « je suis chrétien, voilà ma gloire, mon espérance et mon soutien». Hors l’église ça devenait : « Je suis crétin madame Magloire, mon nez est rance et mon soutien… gorge ». On rigolait en ignorant sans honte que l’on nageait en plein surréalisme, comme Monsieur Jourdain en parlant à sa bonne, faisait de la prose sans le savoir. On peut continuer aujourd’hui dans la surréalité, avec mon saigneur Ouellette : (air connu) « Ah. Ouellette, gentil Marc Ouellette (bis) tu nous plumeras. Tu nous plumera les droits… tu nous plumeras les droits… et les droits… et les droits…. Marc Ouellette… ». Si on ne se posait pas de question pour savoir qui était Mme Magloire, parce qu’on s’en fichait, pour Marc Ouellette on est en droit de s’en poser, chrétien ? d’où ? Jésus !

Oui, je reconnais bien là une québécoise.
Surtout qu’elle se fait frapper de tous les cotés la québécoise….tiens par exemple St-Pierre (pas St-Pierre au paradis, mais St-Pierre au gouvernement la ministre s’est permis) de répondre au nom de toutes les femmes du Québec (pourtant il y a quand même un certain nombre de femmes au Québec qui sont contre l’avortement mais St-Pierre au gouvernement mais pas St-Pierre au paradis se fait le porte-parole de toutes les femmes au Québec.

Qui d’un le prélat et qui d’autre St-Pierre se croit-il ou se croit-elle investit du pouvoir de penser et de décider pour les autres (?)….oui bien sur pour le troupeau que sont devenues les femmes car il faut bien l’avouer, les uns comme les autres se rangeront selon leur rang derrière la bête de tête et ils et elles laisseront décider pour eux-mêmes ou elles-mêmes le porte-étendard de l’un ou de l’autre.

Ces personnes deviendront libres lorsqu’elles penseront par elle-même. En attendant ce sujet sérieux demeurera pour celles qui ont besoin de quelqu’un qui leur donnera la main pour traverser la rue.

Ni Dieu ni diable, Ni St-Pierre ni Ouellet.

Ça résume bien en effet! 😉

Et au fait, pourquoi ne pas l’appeler monsieur ouellet, ou encore Marc? Parce que j’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi, en tant que laïque, vous lui donnez un titre quelconque… De la même façon que je ne comprends pas pourquoi on devrait mettre une majuscule à « église »…

Bien dit!

D’un mec qui a entendu « The red lawyer », ouf cela doit bien faire quelques décennies de cela!

monsieur, sans vouloir offenser qui que ce soit, remarquez que si le viol est un crime, il en serait pire d avorter la cliente!!!

Je comprends mal votre « y compris ». Avorter est un crime ou ne l’est pas. S’il l’est (le dogme catholique dit que la vie humaine commence à la conception), alors la cause de la conception n’a aucune pertinence. Un peu de rigueur, M. Lisée.

Je trouve incroyablement illogiques les gens qui affirment: « c’est un crime d’avorter, sauf quand la conception est due à un viol ». Ou encore: « c’est un péché de voler, sauf quand on vient de perdre son emploi ou perdre sa maison dans un incendie criminel ». Un tort que subi ne nous permet pas d’en infliger un autre.

A voir les réactions outrées aux propos de Mgr Ouellet (1) , il semble que plusieurs dans la société soient tombés dans un subjectivisme très émotif qui augure fort mal.

Va-t-on, la prochaine fois, l’insulter quand il va dire que les 10 commandements ont été donnés à Moise sur le mont Sinai, et que Jésus est ressuscité 3 jours après sa mort?

Mgr Ouellet ne s’est jamais donné pour mission de réformer la doctrine catholique. Alors, comment peut-il faire autre chose que de décrire cet enseignement tel qu’il est plutôt que tel que les non catholiques voudraient qu’il soit?

(1) Que veut-on qu’il fasse: présenter la doctrine hindoue? Il ne fait que présenter la doctrine catholique telle qu’elle est. C’est son rôle, d’ailleurs.

Je dirais deux choses. Nous avons l’habitude au Québec d’aborder les problèmes par les cas marginaux. Nous avons des pauvres, 43 % de citoyens ne peuvent payer d’impôts. Alors gardons les coûts de l’électricité très bas pour tous. Même chose pour les frais de scolarité. Au lieu d’aborder le problème pour lui-même et faire ensuite les exceptions pour les pauvres. On aborde l’avortement avec les cas extrêmes encore une fois.
Deuxième chose. Le cardinal Ouellet a rappelé la doctrine millénaire de l’église. La vie est inviolable du commencement à la fin. Faut-il pour cela criminaliser l’avortement, non. Ce serait pire. Et je cite le pape Benoît XVI. Les gens qui le voient comme le pire despote affamé de pouvoir n’en reviendront pas.

« Toutefois, il ne paraît pas inutile de souligner qu’elle (l’Église) possède, en tant qu’institution, un droit à s’exprimer publiquement. Elle le partage avec tous les individus et toutes les institutions pour livrer son avis sur les questions d’intérêt commun. L’Église respecte la liberté pour tous de penser autrement qu’elle ; elle aimerait aussi que soit respecté son droit d’expression. »

Benoît XVI, le 24 avril 2010, recevant l’ambassadeur de Belgique

Des fois je me demande si Mgr Ouellet n’est pas un peu comme Jean Charest et qu’il se cherche un travail à l’international…

Je suis tellement d’accord avec la politicienne Américaine Janet Long de Floride, face à un lot d’États qui ont restreint l’accès à l’avortement récemment, que ce sont des actions posées surtout par des hommes qui cherchent à contrôler légalement le corps des femmes, et qu’ « ils doivent se rassoir s’ils n’ont pas d’ovaires! »

Mgr Ouellette veut nous ramener dans la grande noirceur et l’esclavage de nos corps; c’est sans compter de notre volonté et de celle des hommes qui nous soutiennent dans notre quête de liberté et d’égalité!

Mon père, ma mère, ma soeur, et moi, venons de signer notre demande d’Apostasie de l’Église Catholique avec joie et fierté. Enfin, nous sommes libre de ce culte misogyne, avare, et pervers.

http://www.mlq.qc.ca/sexprimer/apostasie

http://www.mlq.qc.ca/vx/8_apostasie/apostasie.html

Merci M. Lisée.

À la tribune de Pierre Maisonneuve, un participant dit qu’il ne faut pas tuer (en parlant du fœtus) parce que C’EST UN COMMANDEMENT DE DIEU !

J’ai hâte qu’un animateur de ligne ouverte ait le réflexe de répondre : Un commandement de qui !?!?

Et d’enchaîner en demandant de quel dieu parlez-vous ? Pourquoi croyez-vous en celui-ci plutôt qu’en l’autre ? Etc.

J’ai hâte aussi que ceux qui croient en ces choses fantastiques soient gênés de le dire en public. Oui, je souhaite que les athées sortent du placard et que les croyants y entrent.

Pierre Cloutier
Longueuil

Au lieu que le gouvernement finance les avorteurs 35,000 enfants avortés au Québec chaque année,plus les institutions qui commettent ces crimes contre la vie de ces enfants conçus librement il devrait financer les mères durant la grosesse et pour la première année, inciter à l’adoption, et organiser des parainages pour soutenir les mères et ces enfants au lieu de financer ceux qui charcutent le sein des femmes et détruisent leur santé psychique et spirituelle et non seulement physique ,

mais, ce monsieur, de quel dieu parle-t il lui-meme que de dire qu un dieu pourrait permettre l avortement…sans punition…(s)…je crois bien qu ici c est l homme qui se prend pour un dieu!!!!Hélas!!!

Je crois bien que l avortement est bien plus qu une question de religions….c est de la vie qu il en dépend..et toi,(n importe qui qui aimerait répondre) si ta mère t avait avorté…qu elle serait ton opinion…sur l avortement ou bien encore l être que tu chérit…s il n avait pas été là parce que la mère se serait fait avorté…il semble qu ici encore les êtres humains par l avortement, ne deviennent que des numéros…à réfléchir!!!

et j aimerais terminer en mentionnant que mgr. Ouellette est un grand homme qui a eu le courage de nous renseigner et de contester les droits à la vie pour tout être humain…bravo à lui et surtout appuyons-le entièrement car il aura besoin de nos appuis…c et un homme d église…et de foi…et de conviction…ce n est rien de banal!!!

mme la sexologue vous semblez être menée par le sexe…et ca ne semble pas être positif…sachez qu il y a suffisamment de précautions pour prévenir les grossesses…et si l enfant en la femme semble nuisible pour elle pourquoi en venir à l avorter…est-ce que je peux me permettre de tuer…n importe qui qui me semble nuisible ou qui a mis la main sur moi…de l humilité svp…et plus et beaucoup plus de morale…vous semblez en être dépourvue!!!

Dieu est Amour. Vivre et laisser vivre. Toute personne est libre de choisir par elle-même. Qui suis-je pour juger? Nous avons le devoir de porter secours et assistance à toute personne en détresse. Pourquoi le mal, les injustices, la souffrance, la mort? Parce que nous ne savons pas aimer, mais nous pouvons apprendre, je dirais même que chacun/ne d’entre nous faisons de notre mieux. Avec l’Amour, tout devient possible, même l’impossible.

Assez de juges, scribes et pharisiens, sépulcres blanchis! Où sont passés les bons pasteurs? Ceux qui veillent sur les petits, les faibles, les pauvres, les opprimés et qui sacrifient leur vie, par amour pour eux.

@HONORABLE
«Va-t-on, la prochaine fois, l’insulter quand il va dire que les 10 commandements ont été donnés à Moise sur le mont Sinai, et que Jésus est ressuscité 3 jours après sa mort?»

Quant à moi je ne l’insulterais probablement pas mais je n’hésiterais pas à lui indiquer que les religions sont toutes des superstitions plus ou moins sophistiquées.

Quand vous dites : «Un tort que subi ne nous permet pas d’en infliger un autre.» La question n’est pas là. Il s’agit de déterminer si j’ai moralement le droit d’exiger qu’une femme obéisse à mes croyances religieuses dans un épisode particulièrement dramatique de sa vie. Être pro-choix c’est, d’en ce domaine, ne pas imposer ses propres convictions religieuses.

On ne reviendra tout de même à l’ère de la Sainte Inquisition.

Enfin, tous les grands tyrans et boucher de l’Histoire se sont crus investis d’une mission, la plupart du temps,divine. Évitons d’appréhender de difficiles réalités avec cynisme et haussement d’épaules.

@mlemay
Si une femme est contre l’avortement elle n’a qu’à ne pas se faire avorter. Sur quel principe elle obligerait sa voisine à agir selon ses propres principes religieux.

Pour le croyant, Dieu à offert le libre arbitre à l’esprit humain.
Pour l’athée, l’homme est né avec le libre arbitre.

Pourquoi alors vouloir imposer sa volonté à son prochain?
Ceci va à l’encontre de l’essence même de la liberté personnelle, qui fait la dignité de l’homme.

Ne vous mentez pas à vous-mêmes en vous disant:
Si je force mon prochain à penser & a agir comme je le veux, ce sera bon, je fais ceci pour son bien.
Non car dès lors, vous devenez ennemi de la liberté elle-même.

Dieu ne force personne à croire et aucun ne pourrait dire le contraire, puisque le monde est remplit de toutes sortes de croyances.

Et surtout ne vous bercez pas d’illusions en attendant un signe du ciel qui vous permettrait enfin de croire!
La chemin qui mène à Dieu n’a qu’un seul chemin: « L’humilité » de savoir sa vraie place dans cet univers.
Par contre, l’orgueil vous mènera tous à votre perte.

La propagande des pro-mort se poursuit ce matin en laissant croire que 95% des citoyens du Québec sont prêts à avorter un enfant en dénonçant les propos de Mgr Ouellet
Ce sondage est un leurre car plus de 50% des citoyens du Québec sont contre l’avortement et je dirais que 80% sont contre le fait que tous les citoyens paient pour ces crimes contre la vie contre l’existence même de la Nation Québecoise et contre la Morale Unioverselle: Tu ne tueras pas.
Les médecins avorteurs se disent pro-choix mais ne donne pas de choix en faisant essentiellement la promotion de l’avortement et en ne soutenant pas ces mères dont ils assassinent les enfants en les blessant à vie.
Dans la vie il existe la loi de cause à effet et les effets de ces crimes s’en viennent au galop

@MichelG

Monsieur, personne n’est pro-mort : vous fabulez. Personne ne VEUT avorter. Mais on veut avoir le choix de le faire si la SITUATION y mène.
Monsieur, l’avortement n’est pas un crime contre la vie : encore une fois, vous fabulez. Nous avons DROIT à l’avortement.
Vous semblez également imaginer une morale universelle ?!
DéciDÉMENT, vous vivez dans votre monde imaginaire.
Les médecins ne font pas la promotion de l’avortement !

Parce qu’il faut traquer la bêtise.
Olivier Laroche

Monseigneur Ouellet arrive à mauvais moment pour parler de l’avortement. Il a manqué de tact en abordant ce sujet.

Les gens savent que Monseigneur Ouellet est une bonne personne – mais avec des idées d’avant 1960!
A cette époque, les prêtres, les religieuses, étaient roi et maître dans la province de Québec!

Il est visible qu’il est dépassé par tous ces changements. Quitter le Vatican pour revenir, nombre d’années après dans sa province natale – quel choc pour lui! Il faut chercher à le comprendre!

Avec la découverte de tous ces prêtre pédophiles, il y aurait lieu de réfléchir sur le célibat des prêtres qui est une loi de l’Eglise et non de Dieu.

Bientôt, nous n’aurons plus de prêtres. Il serait peut être temps de songer à ré-intégrer les prêtres qui, par honnêteté, se sont mariés!…

On leur a fait croire qu’ils sont tellement supérieurs à la population ordinaire, qu’ils sont les représentants de Dieu sur la terre, etc.

Les gens découvrent que ce sont des êtres humains comme nous tous. A force de nier leur sexualité, comme une bouteille de champagne, le « bouchon saute »…

Il faut quand même ne pas oublier tout le travail, tous les sacrifices que nos religieuses, des femmes héroïques: enseignantes, infirmières, qui ont donné leur vie entière, depuis 400 ans, pour les gens du Québec!

@Michel G via Olivier Laroche.
Et en plus, l’avortement n’EST PAS OBLIGATOIRE

monsieur,madame, un croyant ca vient au monde d abord par ceux et celles qui l ont fait baptisé parce que on demandé le pabtême pour l enfant afin de devenir enfant de Dieu….un croyant ca vient au monde par la découverte de la beauté de la vie humaine et par les forces créatrice que chacun, chacune a en lui ou elle-même, et par la reconnaissance d un être supérieur, Dieu, on doit pas avorter pas plus que de se suicider…on doit porter sa croix chaque jour, porter ses propres misères qui sont bénédictions pour la vie éternelle j espère que vous comprendres.De plus je suis convaincu que choses doivent être faites pour que l apprentissage de la vie par la grossese, soient apporter à la personne qui traverse cette misère ou épreuve…mais la femme qui passe par une grossesse non souhaitée devrait recevoir assez d amour et d amitié véritables afin de passer au travers,…et surtout lui apprendre à garder son enfant, comment l élever…sans l homme qu elle ne souhaitait pas comme père ou qu elle n est pas prête à aimer au-delà…cet enfant qu on veut pas rendre à terme…sera peut-être ton ou ta meilleur(e) ami(e)…sera peut-être un mozard, un être exceptionnel mais d abord et avant tout un être humain qui aura été aimé dès sa conception et qui aura un coeur lui ou elle aussi pour aimer à son tour et la vie par Dieu et les autres, les humains…la vie est un don de Dieu, qu on y croit ou pas…ne sommes-nous pas le 22 mai 2010 et c est grâce à qui que nous y sommes à cette date…oui, Jésus-chrits, Dieu fait homme, n en doutons même et demandons d avoir davantage de foi si nous l avons pas suffisamment…bien fraternellement….francine l.
aide: familiale, médicale, suivi professionnel s il le faut!! L amour aux acctes