L’image: Terrorisme végétarien

Les commentaires sont fermés.

Cette obsession d’évoluer;
Vous ne trouvez pas essouflant d’évoluer?

On doit;
Aimer les pauvres, hair les riches.
Manger bio.
Faire un clin d’oeil à la fierté gai.
Hair les Américains,bientot les Chinois.
Être ouvert à tout sauf à nous-même et notre instinct.
Se flageller chaque soir si on a utilisé l’automobile et non le vélo.
Courir, comme à un show rock,faire la queue pour recevoir le dernier vaccin.
Comme une trouvaille,avoir comme slogan, « Vivre et laisser vivre » sans jamais trancher, prendre de décision,s’écouter parler et crever de soif entre un verre d’eau du robinet ou dernière marque « IN » en bouteille qui toutes les 2 sont fluorées, donc empoisonnées mais c’est bon pour les dents.
Marois ou Charest? Bleu ciel ou turquoise?
Se réaliser ou se geler de victimisation,se cacher derrière sa cruelle enfance, son dernier syndrome, sa dernière prescription?
Connaissez-vous bien des gens qui sans règlement et avertissement pourraient survivre?
Pourquoi les DeKoninck de ce monde ne font pas confiance à la vie,à l’humain?
Pourquoi LCN/RDI lisent des « nouvelles » comme des perroquets, tirées d’auteurs non vérifiables dont les intérêts convergent?
Pourquoi les jeunes garcons étudient dans la conception de jeux vidéo et que les jeunes filles rêvent de travailler en CPE?
Combien sauraient travailler de leurs mains pour survivre sans eau courante,électricité?

Pourquoi un terroriste-fasciste écolo-végé-bio met en photo un paquet de saucisses?

Si évoluer est d’utiliser une image choc de la sorte parce que l’on est confortable dans son manque de défi, je préfère de loin garder en poche un ptit guide de survie et rétrograder ma conscience à mon subconscient, mon instinct.

Bien qu’elle soit devenue si plastique cette saucisse, l’auteur de cette image devrait revoir l’histoire de celle-ci et sa nécessité de jadis.
C’était d’ailleurs un des 1ere forme de recyclage.
Quant à la bombe, elle représente la destruction et son pseudo trip sera à son tour détruit puisqu’il ouvre la porte lui-même à devenir désuet.
Get an hair cut and get a real job! petite mousse de nombril fascho!

À chaque fois que le lis le mot VÉGÉTARIEN je pense à Adolf Hitler, voici pourquoi :
Notre ami Hitler était végétariien et pour satisfaire sa rage il obligeait tout le monde à préparer des buffets au lieu de repas à la carte.
Dans les buffet il pouvait choisir que des légumes comme lui.

J’ai glané cette information dans les Libres Propos d’Adolf Hitler publiés chez Flammarion en 1954 en deux tomes. De larges exttraits sont sur le web

Serait-ce donc des saucisses végétariennes? Le titre « Terrorisme alimentaire » aurait été plus approprié.

Si le végétarien respecte le droit à la vie des animaux, il serait ridicule qu’il utilise des produits animaliers pour concevoir une bombe, aussi fictive soit-elle.

En fait, le végétarisme d’Hitler a pour origine une prescription médicale, qu’Hitler ne respectait pas à la lettre.
Hitler était anti-végétarien,en arrivant au pouvoir en 1933 il a interdit toutes les associations végétariennes.

Moi, ce qui me fait suer (je demeure poli ici…), c’est la dictature du « manger santé »!

Que l’on foute la paix aux citoyens. Ils n’ont pas besoin d’autres règlements et d’autres interdits pour faire leur choix en matière de nourriture. Sont pas tous des demeurés que diable!
Les sources d’information pullulent et elles sont très accessibles.

L’État gauchiste n’a strictement rien à foutre dans nos frigos et dans nos garde-manger.

La photo: and so what? elle est moche, décontextualisée ; bref ne fait aucun senes.
Ne pas perdre de temps avec ça

Je réponds au commentaire suivant:
MichelG :
août 18, 2010 à 9:22

À chaque fois que le lis le mot VÉGÉTARIEN je pense à Adolf Hitler, voici pourquoi :
Notre ami Hitler était végétariien et pour satisfaire sa rage il obligeait tout le monde à préparer des buffets au lieu de repas à la carte.
Dans les buffet il pouvait choisir que des légumes comme lui.

J’ai glané cette information dans les Libres Propos d’Adolf Hitler publiés chez Flammarion en 1954 en deux tomes. De larges exttraits sont sur le web.

Franchement élargie votre vision des choses. Végétarien = Hitler. Pourquoi penser à un exemple aussi extrême? (d’ailleurs il était végétarien pour raisons de santé, pas pour son amour des êtres vivants).

Il y a d’autres végétariens plus cool quand même hein! Comme léonard De Vinci, Gandhi, Albert Einstein, Pythagore, Kafka, Tolstoï, le Dalaï Lama, François D’Assise, J.J. Rousseau, Voltaire, Socrate.

Il suffit de vérifier sur Google. Voilà, l’amalgamme entre végétarien et assassin misanthrope (quelle idée saugrenue) est levé! 🙂

La photo aurait tout aussi bien pu montrer une botte de carottes. En fait, on lutte inconsciemment pour sa survie car on la sent menacée de partout, à chaque instant. Chacun utilise ses propres « armes » – je n’ai pas trouvé un autre mot – sur un parcours dit du combattant et ça donne un bordel pas possible, un chaos total de confusion et de désinformation.

Constater cet échec de société me fait dire haut et fort que si le mal à l’état pur gouverne ce monde, les hommes en sont responsables, que ce soit par lâcheté, peur, égoïsme ou autre tare.
Je fais partie de ces hommes qui tentent de comprendre le problème en tentant d’y apporter un rémède. Par exemple, j’ai informé mes congénères des dangers de manger la chair des animaux morts et AUCUN n’a pris conscience. Autant s’adresser à des junkies en addiction. Bullshit !