L’image: visite du Bohnomme à Maclean’s

Cette caricature du Globe and Mail m’avait complètement échappée. Savourez-la et allez voir les autres petits chef-d’oeuvre des caricaturistes Brian Gable et Anthony Jenkins ici.

Traduction: je pense qu'il veut résilier son abonnement.
Traduction: je pense qu'il veut résilier son abonnement.
Laisser un commentaire

Je ne crois pas que les abonnés du Maclean’s cancellent leur abonnement à ce magazine suite au vicieux et insidieux article de Patriquin sur le Québec.

Il devait probablement s’ennuyer, lorsqu’il a pondu son article, et sentait le besoin de se secouer un peu pour se sentir vivre. Chacun prend les moyens qu’il peut pour accomplir quelque chose dont il pourra se sentir fier n’est-ce pas? Quoi que l’appréciation consciente de ce qu’on fait vient souvent par la suite, lorsqu’on se relit avec un peu de recul et que l’on peut alors être plus objectif et plus réfléchit.

Quant à vous monsieur Lisée vous avez fait ce qui pouvait être fait de mieux dans les circonstances je crois, soit l’article-répnse-à-Patriquin que vous avez pondu et vu à faire largement commenter et publiciser.

Il n’est pas utile d’en remettre davantage je crois. Ceux qui avaient à comprendre ont compris. Quant aux autres francophones, anglophones et allophones du Québec et des autres provinces, de telles batailles de clochers ne les intéressent nullement, parce que pour eux, ce ne sont en effet que d’inutiles batailles de chapelles et de clochers.

Mais, je le répète, ce que vous avez fait, monsieur Lisée, devait être fait par un québécois suffisament bien informé et articulé, et vous l’avez bien fait, et sans attendre, et je vous en remercie.

Combien de temps allez-vous encore taper sur le même clou Monsieur Lisée? Nous avions compris la troisième fois…

L’article de votre collègue n’a fait que de relever des vérités difficilement contestables. D’ailleurs, nous sommes tous témoins quotidiennement de cas de corruption au Québec et une l’enquête publique (Marteau) sur la construction actuellement en cours ne fera qu’ajouter aux évidences existantes.

Monsieur Lisée,

Je vous trouve très très bon!!! Vous avez un courage incroyable d’osez travailler pour les « Rogers publications »!!! Bravo! J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour vous!

Tenez-vous droit car la vague s’en viens!!!

On se vois bientôt au prochain référendum qui sera ammener par un nouveau parti politique de très jeunes gens!!!

Bien à vous!

Stéphane