L’isoloir : mettez les partis à l’épreuve

Avec quel parti partagez-vous le plus d’idées ? Quelles devraient être les priorités du prochain gouvernement ? Participez à notre jeu interactif pour le découvrir !

Logo l'isoloir

Bienvenue dans L’isoloir, une application conçue par L’actualité et 37e AVENUE.

L’isoloir vous permet de voir à quel degré les propositions des quatre partis politiques siégeant à l’Assemblée nationale – le Parti québécois, le Parti libéral du Québec, la Coalition avenir Québec et Québec solidaire – correspondent à vos opinions politiques.

Pour y arriver, L’isoloir vous présente deux idées associées à un ou plusieurs partis, puis vous demande de choisir celle qui devrait être privilégiée par le prochain gouvernement du Québec. Votre profil politique, que vous pouvez consulter après n’avoir fait qu’un seul choix, se dessinera alors selon vos réponses. Vous pouvez le consulter en tout temps en cliquant sur «Voir mon profil politique».

Veuillez noter que ce sondage n’a pas un nombre limite de questions. Vous pouvez répondre autant de fois que vous le souhaitez. Plus vous fournissez d’informations sur vos préférences politiques, plus le résultat sera représentatif de vos opinions.

Voir la méthodologie plus bas.

MÉTHODOLOGIE

C’est quoi, au juste, L’isoloir ?

L’isoloir est un débat d’idées qui vise à s’élever au-delà des clivages politiques pour s’intéresser aux priorités des Québécois. Le gouvernement devrait-il privilégier l’atteinte de l’équilibre budgétaire, l’encadrement des accommodements raisonnables, la légalisation de l’aide médicale à mourir ou la gratuité scolaire ?

De par la nature aléatoire de l’outil, un utilisateur sera sûrement amené à appuyer l’idée d’un parti pour lequel il ne votera pas le 7 avril prochain. Ainsi, son profil politique affichera une position plus nuancée que les débats émotifs d’une campagne électorale font parfois ressurgir. Dans l’intérêt de la société, il faut savoir transcender les lignes de parti pour servir le bien commun.

La somme des profils politiques de tous les utilisateurs permet à L’isoloir d’identifier les réelles priorités des Québécois et les attentes concrètes qu’ils placent dans le mandat du prochain gouvernement. Un classement des 10 idées les plus et les moins populaires est ainsi présenté dans la page de résultats. Le classement est mis à jour deux fois par jour.

Comment le profil politique est-il calculé ?

Chaque idée vaut un point, lequel est divisé par le nombre de partis qui l’appuient. Par exemple, l’indépendance du Québec est défendue par le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS) ; un vote pour celle-ci donne donc un demi-point au PQ et à QS. Les appuis aux partis sont calculés en divisant le nombre de points récoltés par chacun d’eux par le nombre total de votes (soit le nombre total de points disponibles).

Par exemple, si vous sélectionnez 10 propositions et que les idées que vous avez choisies permettent au PQ d’accumuler 5 points, au PLQ d’amasser 3 points, et à la CAQ et à QS d’engranger 1 point chacun, votre profil politique sera de 50 % PQ, 20 % PLQ, 10 % CAQ et 10 % QS.

Aucun parti n’est favorisé par L’isoloir : les propositions qui s’affichent sont choisies de manière aléatoire, et chaque parti est représenté par un nombre égal d’idées.

Pourquoi deux propositions ?

L’idée directrice du projet est que la popularité d’une idée ne peut être véritablement mesurée que lorsqu’on demande à un utilisateur de la choisir plutôt qu’une autre. L’isoloir permet donc d’évaluer la popularité d’environ 150 idées politiques en les opposant les unes aux autres. Notez qu’il est possible qu’une idée s’affiche plus qu’une fois.

Comment la popularité des idées est-elle calculée ?

La popularité est établie selon le nombre de fois qu’une idée est sélectionnée par rapport au nombre de fois où elle a été affichée. Par exemple, si une idée s’affiche 100 fois et qu’elle est retenue 25 fois, sa cote de popularité sera de 25 %. De même, si une idée est affichée 1 000 fois et qu’elle est choisie 900 fois, sa cote sera de 90 %.

Les résultats des utilisateurs, incluant le palmarès des idées, sont mis à jour à deux reprises tous les jours.

Les commentaires sont fermés.

WOW, je suis agréablement surpris et enthousiaste par ce nouvel outil de clarification et promotion pour la chose publique. Un aide pour une saine politisation des tous les citoyens.

Bien sûr, je ne suis pas statisticien. J’aimerais donc l’avis honnête, de gens compétents , sur la méthodologie employée et surtout sur ceux qui finance un tel outil…

A première vue, j’ai un préjugé favorable pour l’équipe de la 37ieme avenue.. Et aussi, de la participation de plusieurs femmes à cette équipe.

Il ne resterait, après vérification de son objectivité, à rendre le plus attrayant et accessible possible ce fantastique outil de démocratisation politique pour notre collectivité.

Comme j’aurais aimé que vous opposiez les idées d’un même genre au lieu de me demander si je préférais les pâtes ou un jour de soleil? J’ai l’impression d’avoir répondu à un questionnaire de ventes où les réponses sont dirigées vers le même but…Méfiez-vous des sondages s’ils sont faits dans le même esprit!

Belle initivative qui, contrairement à La Boussole, nous indique quelle idée a permis à quel parti d’obtenir des points. Malheureusement (parce que sans mais une critique n’est pas constructive) il manque les représentations du Parti Vert et d’Option Nationale. Quand un parti se dote de plus de 100 candidats, ça doit vouloir qu’il y a des gens qui se sentent interpellés, non? Il faudrait arrêter de toujours proposer aux gens les mêmes solutions et donner de nouvelles alternatives. Il y a 2 élections seulements, Québec Solidaire ne figurait même pas dans les sondages et encore moins dans les débats des chefs, aujourd’hui, vous nous dites que le quart de vos lecteurs sont en accord avec leurs propositions, soit plus qu’aucun autre parti en tête! Peut-être qu’il y a d’autres partis méconnus comme c’était (c’est encore) le cas de QS? Quand les médias cesseront de parler de la moustache de Manon Massé, peut-être qu’on pourra avoir de véritables alternatives apparaître dans les journaux et autres médias?!

C’est n’importe quoi ! Je n’ai jamais choisi l’idée « Tenir le même jour les élections municipales et les élections scolaires » (je m’en fous et de plus, c’est l’idée qui lui était opposée que je choisissais) pourtant les résultats la déclare une de mes préférées.

Ce sondage m’apparaît particulièrement biaisé, dans le sens ou la grande majorité des affirmations sont très de gauche, politquement parlant. En gros, le 3/4 du temps, les deux choix sont des choix de gauche, pas forcément des vrais choix, pour une personne plus centriste ou de droite. C’est donc facile de dire qu’entre deux positiosn de gauche, la réponse sera forcément à gauche et favoriserment soit le PQ ou encore plus Québec Soldiaire.