L’offensive de Poutine envers les vierges

Surement une première dans l’histoire internationale de la publicité électorale. Ici, on voit une jeune russe vierge voulant connaître le nom de son premier amour. Réponse: Vladimir Poutine !

Merci à Jean-Frédéric Légaré-Tremblay pour ce signalement.
On peut lire la traduction anglaise du dialogue de la pub ici.

Les commentaires sont fermés.

Douteux! Le message étant qu’une jeune fille naïve serait de nature à faire confiance à cet homme… Contrairement à une personne d’expérience et avisée, implicitement! ;o)

J’aurais aimé voir la tête de la fille si ça avait été une carte avec la tronche de monsieur Charest qui était sortie à la place de monsieur Poutine… Parlant de Tricheurs et de poutines, vous pourriez vous inspirer d’Ottawa pour écrire votre prochain livre : Le « Grand » Tricheur, cette fois-ci. Une bonne journée monsieur Lisée

Et ici, n’a t-on pas la même image de soumission à l’incarnation de la Force du mal: cette étudiante, les dents brisées et le visage tuméfié, après avoir reçu une balle de plastique en pleine figure !

Ici, le premier amour des jeunes filles robotisées s’appelle Pierre Poutine !

J’écoute la publicité (avec les sous-titres…).

Et, c’est étrange, je ressens un étrange malaise…