Loi 78 : le chien de Mc Gilles s’en mêle !

Je continue de vous transmettre des exemples de créativité venue de la Toile. Dans ma sélection d’aujourd’hui, Mc Gilles me signale que son chien Pavlov compte respecter la loi 78 :

On n'est jamais trop prudent !

Une lecture strictement littérale de la nouvelle loi, par Lëa-Kim Châteauneuf :

Oui, mais huit heures avant !

 

Scène de la prochaine campagne électorale...

 

En dernier recours...

Ces images circulent, séparées du nom de leurs auteurs. Merci de me l’indiquer si vous les connaissez.

N’hésitez pas à m’en faire connaître d’autres, ou d’excellentes photos du conflit, ici, sur Facebook ou Twitter.

Laisser un commentaire

Wouf, le chien de Mc Gilles risque d’avoir beaucoup de compagnie ces temps-ci!!!

Je vous adore Monsieur Lisée ! Tous les jours, je me régale de vos commentaires, de vos images et de votre implication dans ce conflit. Vous me permettez de rire ce qui est plutôt rare en ce moment. Je ne peux m’empêcher de regarder les nouvelles, de m’informer et de partager tout ce que je crois utile pour informer les gens. Je ne suis pas la plus politisée, au contraire mais, ce conflit m’a ouvert les yeux trop longtemps fermés. Je suis une mère de 58 ans et j’ai une fille de 22 ans qui ramasse ses sous en vue de l’université. Elle travaille dans un IGA, 30 heures semaine car elle ne veut pas s’endetter en commençant sa vie de travailleuse. Je ne peux lui offrir monétairement que le logis, la bouffe et le petit confort dans lequel nous vivons et que nous avons durement gagné. Elle n’a pas de IPhone ni de vêtements signés, elle possède un ordi qu’elle a gagné et un cellulaire à la carte ($10.00 par mois) qu’elle paie aussi. Alors quand j’entends les gens dire que les étudiants sont des enfants-roi, ce n’est sûrement pas la majorité. Car dans mon entourage immédiat ce n’est pas le cas… Bref, je lutte aux côtés des étudiants et aussi pour déloger ce gouvernement qui ne me représente pas du tout ! Je me souviens très bien du climat qui règnait en Oct’70, et je me sens un peu comme ça aujourd’hui et je n’ai aucune envie de revivre ça ! Je suis bien triste de voir tous ces jeunes se faire matraquer et malmener… J’espère que l’avenir sera meilleur pour toute cette génération qui auront à payer notre endettement collectif et je lis et j’entends qu’il y a des solutions, il faut juste les appliquer ! Merci Monsieur pour cette jeunesse !

Saint-Charles-Borromée, 19 mai 2012
À Mr. Jean Charest, Premier Ministre du Québec; Mr M. Robert Dutil, ministre de la Sécurité publique ; Jean-Marc Fournier, Ministre de la Justice du Québec et au chef de la sûreté du Québec, poste de Joliette.

Messieurs,
En vertu de la récente loi 78, j’ai réalisé qu’il y avait une manifestation étudiante de plus de 50 personnes à tous les 31 octobre de chaque année sur la rue Pierre-Mercure à Saint-Charles-Borromée, Région de Lanaudière.
Puisque, lors de cette journée, je distribue innocemment des armes de destruction massive de la santé bucco-dentaire, je ne voudrais pas être accusé d’avoir participé ou encouragé une manifestation sans avoir dûment rempli mes obligations en vertu de la loi précitée. Vous n’êtes pas sans savoir que le sucre est un excitant.
Aussi, je vous déclare la tenue de cette manifestation, bien que je n’en sois pas l’organisateur. Soyez avisé que plusieurs manifestants porteront des masques et des objets contondants tels que, mais non limitativement, bâtons, couteaux et fourches du diable. Soyez aussi avertis que certains manifestants intimideront les passants en les invectivant en criant :«Bou!»
Enfin, je vous avertis du trajet des manifestants. Ils circuleront du Nord au Sud et d’Est en Ouest et vice et versa.
Salutations distinguées,
un honnête citoyen

Bonjour,

Je suis à peine hors contexte. J’ai une solution par l’absurde pour régler les violences dont on accuse le SPVM: il suffit qu’il ne fasse rien et donc que ses membres restent chez eux. Ainsi prévaudra le bel état de nature. On verra bien après ce que cela donne.

Bonjour,

Une autre réflexion, comme ça. C’est un fait analytique que la vitesse d’un troupeau d’animaux (par exemple, de caribous) dont les membres sont solidaires est égale celle de ses membres les plus lents. Transposition: le degré d’intelligence d’un mouvement social dont les membres sont solidaires est égale à celle de ses membres les plus lents.

Étonnant quand même qu’en ce jour des Patriotes, vous ne leur fassiez pas une petite place dans votre blogue.

Étonnant, triste et surtout irrespectueux de notre passé et de notre histoire.

Richard Leclerc et » le chien de McGilles qui s’en mêle » qui manifesteront demain en leur souvenir.

Les membres des associations étudiantes n’ont jamais voté pour mandater Gabriel Nadeau Dubois pour commander des interventions par rapport a la lois 78. Il faut que les membres puissent annuler leurs membership et sortir de ces associaitions pour ne pas se ramasser solidairement respeonsable des actions de ces représentants anarchistes. Le Narcissique Nadeau Dubois dehors. Il ne sert pas le conflti étudiant nest nullement intéressé a discuter avec la ministre il veut juste entretenir l’ananrchie

On pourrait pas faire une pause pendant la visite du prince Charles?
Surtout en ce jour de la fête des patriotes!

Personnification? Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de la amchine qui est derrière lui celle des syndicats qui connaissent toutes les tactiques pour amener un groupe a prendre une position précise dans un vote. ? Lendurance, la patience, les émotions, lexemple, le dénie des conséquences, la sososo, et les fausses idéologies. La démocratie ce nest vraiment pas comme ça que ça marche. Des réunions de 6heures debout dans des gynasses, lintimidation, peu de temps dintervention pour les autres opinions, marteler, le msessage, puis lintimidation empecher le maximum de monde de venir voter et les obliger a voter a main levée prendre des photos de ceux qui sont contre, leur enlver le droit de vote sils ont fait une demande dinjonction? Cest illégale. Si tu ose faire valoir tes droits on va retirer ton droit de vote dans lassociaition pour lequel tu nas meme pas eu le choix de payer? Les prfos qui disent aux étudiants de ne pas se présenter, quand on sait quils pourront les couler. Ils doivent etre mis dehors ceux qui ne respectent pas les décisions de leur employeur et bloquent lacces aux bénéficiaires qui ont payés pour revoir les cours pour lequels ils sont payés mais refuse de donner. la porte.

Répétition d’une précédente note: Chers grévistes vous avez fait de moi, à 84 ans, un étudiant de votre juste cause. Je n’irai pas marcher avec vous et vous comprendrez sans doute pourquoi mais soyez certains de mon support sincère.

GND l’a dit ce matin en entrevue a 95,1 ou participait aussi Dubuc. Les élections ne donneront rien. Il prétend que la sorti se trouve dans le dialogue et demande au gouvernement de faire une offre. Pour avoir travaillé dans l’immobilier, le développement. A ce point ci le gouvernement n’a pas a faire d’offre. Il en a fait plusieurs et malgré que dans les fait ils acceptent tout les points ils veuelent plus mais ne se commettent pas en faisant une contre-offre parce quils ne veuelent pas mettre fin au conflit.
ALORS Monsieur Nadeau-Duboiis vous dites vouloir un r`glement? Allez chercher un consensus sur une contre-offre claire et précise voté par tout vos membres et présentez la au gouvernement. Il pourra faire une contre-offre sil y a des points qui accrochent mais comme vous faites des revendiactions dans tout les sens et reculer sur tout une fois lavoir obtenu on ne peut vous faire confiance et faire durer le niasage plus longtemps. Vous vous en sortez toujours en disant que la décision ne voius reviens pas. Effectivement. Alors mettez vous a table et préparez une contre-offre raisonnable, faites la voter par vos memebres et si elle a vriament lassentiment de vos membres vous la présenterai au gouvernement. Mais sans engagement perécis de vos membres a accepter un r`glement, les négociations sont inutils. Un conseil faites la voter aussi par tout les membres des autres associations sans quoi inutile de parler plus longtemps.