Loi 78 : obéissance civile !

Un petit malin propose de manifester en obéissance civile.

En prime : très difficile pour des casseurs d’infiltrer des groupes si petits.

J’aime en particulier la priorité à gauche :

Laisser un commentaire

Super beau travail, bravo très bien fait et avec humour.!!!Ca n’en prend en ces temps difficiles pour tous.

Avez-vous perdu la tête, M. Lisée? Les démonstrations que vous décrivez sont illégales puisqu’elles se déroulent dans les rues. Il est interdit de bloquer la circulation d’une rue.

Les démonstrations que vous décrivez ne seraient légales que si:
a) les manifestants étaient motorisés.
b) les manifestants opéraient dans un parc.
c) les manifestants marchaient sur le trottoir à la file indienne. (Ne pas marcher à la file indienne risquerait de bloquer des entrées, ce qui est illégal.)

Rappel, en France, pour toute manifestation à caractère revendicatif, il faut demander un permis au moins 3 jours à l’avance.
http://vosdroits.service-public.fr/associations/F21899.xhtml

@ honorable

Je vous comprends très bien honorable.

En fait selon vos suggestions, pour que les étudiants fassent une manifestation TRÈS légale ils devraient inviter tous ceux qui veulent manifester avec leur vieux char y compris la population.

En fait pour être légal tous devraient circuler avec leur auto, tomber en panne souvent et les piétons circuler à la queue sans avoir le droit de dépasser celui d’en avant.

Maintenant avec vos belle théorie qu’elle serait la vitesse minimum légale des piétons et de celles des autos? Est-ce que c’est illégal d’être pris dans un bouchon?

Finalement vous donnez de bonnes suggestions aux manifestants.

Mais vous faites grave erreur en pensant que l’idole des francophones est la France, ce qui prouve que vous ne connaissez rien aux Québécois francophones.

L’imagination au pouvoir!

Distinguons entre « ne pas respecter » une loi et la « transgresser ». Ce n’est pas la même chose. C’est la transgression d’une loi qui est défendue.

Peut-on respecter quelque chose de méprisable?

Les étudiants ont plus d’imagination que le gouvernement. Plus ils vont tenter de nous «fourrer», plus on va les niaiser.

-Phazon, contre-propagandiste du carré rouge

Entendu comme slogan dans une manif près de chez vous :

«Charest, tu ries, mais check ben ton Grand-Prix!»

Non, la loi 78 n’était pas une bonne idée.

– Phazon, contre-propagandiste du carré rouge qui remercie monsieur Lisée pour l’accès à une si belle tribune

Il serait temps que votre parti, le PQ, nous dise ce qu’il ferait, une fois au pouvoir, par rapport à la situation actuelle…

PS pas seulement des généralités…

=

Quand des gens sont fatigués et poussés à bout, ils se soucient peu de ce qui est totalement légal ou non pour faire valoir leurs points.

Ce qui est important, c’est de porter un message et de le faire entendre. Pour ma part, pour ou contre ce n’est pas ce qui compte. Ce qui compte c’est qu’on respecte la propriété (pas de vandalisme) et qu’on respecte la personne (pas de violence physique).

Si certains bloquent des rues ou font du tapage, je suis d’accord. Parce que je me dis que le jour où une cause va m’inciter à prendre la rue, je veux avoir le droit de me faire entendre et ce n’est pas en se promenant en file indienne sur un trottoir et en silence qu’on peut faire passer un message.

Un vieux dicton dit, on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. Il faut juste pas tout casser!

Pour ceux qui veulent suivre les manifs de soir en direct :

http://cutvmontreal.ca/

La meilleure couverture du mouvement étudiant se fait par des anglophones… Les deux journalistes de Concordia sont toujours en première ligne lors des assauts de la police, et ils diffusent ce que LCN et RDI refusent de montrer.

Ceux qui se donneront la peine de les suivre comprendront pourquoi les jeunes délaissent les médias de masse qui se sont discrédités solide depuis le début de ce conflit.

@ honorable #2
En réponse à vos élucubrations. Tant qu’on ne trouble pas la paix, il est permis de manifester dans les rues.

1. Toute personne a le droit d’utiliser et de jouir des voies, parcs et places publiques, ainsi que du domaine public de la ville, en toute paix et sécurité et dans l’ordre public.

2.Les assemblées, défilés ou autres attroupements qui mettent en danger la paix, la sécurité ou l’ordre publics sont interdits sur les voies et places publiques, de même que dans les parcs ou autres endroits du domaine public.

2.1. Au préalable de sa tenue, le lieu exact et l’itinéraire, le cas échéant, d’une assemblée, d’un défilé ou autre attroupement doit être communiqué au directeur du Service de police ou à l’officier responsable.

S’il est interdit de manifester dans la rue, pourquoi donc fournir l’itinéraire d’un défilé, d’un attroupement. Ce serait inutile.

Je suis tout à fait d’accord. Il s’agit de s’adapter à la loi et de pratiquer la « guérilla » pacifique décentralisée.

Des milliers de groupes décentralisés de moins de 50 personnes qui vont visiter des cibles prédéterminées d’avance.

Le mouvement étudiant peut même envoyer un mois d’avance une liste de cibles au SPVM pour satisfaire au Règlement municipal adopté vendredi.

L’idée de base c’est la décentralisation. Ce quui n’empêche pas une réunion de tous ces gens une fois par semaine à un endroit précis pour une grande fête.

Pierre Cloutier

Editer Une loi spéciale de cette sorte c’est en quelque sorte un signe d’impuissance (autoritarisme) dès lors, quel va être le devenir d’un gouvernement en « impuissance » ?