Mais arrêtez d’inviter les extraterrestres !

Selon l’astrophysicien Stephen Hawking, les terriens sont très imprudents. Depuis des années, nous signalons notre existence à coup de signaux radio et de cartes et d’enregistrements envoyés sur nos sondes Pionner et Voyager.

L'avertissement de Hawkings
L'avertissement de Hawking

Or, toute vie extraterrestre n’est pas nécessairement aimable, nous indique cet amant de science-fiction (il a déjà fait une apparition dans Star Trek) qui doit être un fan de la série V, où la leader extraterrestre Anna est bien jolie, mais cache un appétit de mante religieuse envers ses amants. (Le journaliste terrien qui la drague devrait se méfier). Voici ce qu’a dit Hawking — l’Einstein moderne  :

« J’imagine qu’après avoir vidé leur planète de leurs ressources, ils ont pu se mettre à voyager dans de grands vaisseaux. De tels extraterrestres évolués ont peut-être pu devenir des nomades à la recherche de planètes à conquérir et à coloniser. »

Image de la série V sur abc
Image de la série V sur ABC

Et même aimables, imaginez les microbes qu’ils pourraient transporter ! Le choc fut dévastateur pour les populations amérindiennes quand les Européens sont arrivés. Et ils partageaient la même planète.

J’ai discuté de toute cette question avec Robert Lamontagne, prof de physique et directeur exécutif de l’observatoire du Mont-Mégantic, à Planète Terre. Très instructif.

Pendant les vacances, je vous suggère d’écouter certaines de mes entrevues favorites de la série Planète Terre, au cas où elles vous auraient échappées.

Les commentaires sont fermés.

J’espère que l’extinction humaine arrivera avant le développement de la technologie qui permettra les voyages galactiques car les V,ce sera nous! L’arrogance de l’Homme n’a aucune limite, on en a la preuve chaque jour.
John May lives….

Comment peut-on être certain des prétentions, ou bien de M. Hawkins ou de M. Lamontagne?

Il y a les Intra- terrestres inconnus de tous et qui explosent , les terrestres et les extras terrestres .
Chez les extras terrestres il y a les physiques qui ne se montrent pas à la TIVI , et se montre qu’au farfelu Rael et les immatériels révélés ( anges démons , bons anges , esprits des êtres humains morts et la Trinité) .
Qui apparaït à qui et qui menace qui ?

Si Stephen W. Hawking (pourquoi « Steven »?) craint les conséquences dévastatrices que pourrait avoir, sur nous, notre rencontre avec des extraterrestres, je crois plutôt que ce sont les E.T. qui ont tout à craindre de nous : la lourde mise à niveau de leur système immunitaire au contact de notre biosphère (virus, microbes, parasites, prions) pourrait bien avoir raison d’eux – tout comme dans «La guerre des mondes» de Orson Welles…

D’autre part, en raison du temps nécessaire, de l’accélération et de la décélération requises, et de la dangerosité des particules cosmiques à haute énergie sur l’ADN, il est fort possible, selon moi, que seuls des «robots» pourraient franchir les espaces interstellaires. Ou, peut-être, les conséquences sur ces passagers « machiniques » seraient-elles pires encore que sur des organismes vivants, car je doute fort que les rayons cosmiques et les processeurs fassent bon ménage…

Mais en supposant que des «robots nomades» (ou leurs créateurs) aient trouvé une parade aux particules cosmiques à haute énergie, en ce cas, nous pourrions faire face à un très sérieux défi… surtout si les visiteurs ont une «mentalité» de type Borg !

😉

J’ai toujours cru qu’ils étaient déjà parmi nous, qu’ils nous dirigent via les décideurs et qu’on en parle de plus en plus pour nous habituer,nous préparer au jour pas très loin, où ils ne se cacheront plus, se dévoileront en nous faisant croire qu’ils viennent tout juste d’arriver.

Indice clef; Faites attention aux hologrammes!

Ok, ne faites pas attention à moi,je retourne dans ma chambre capitonnée mettre ma camisole de force.

@ Echo Lima,
C’est tellement défaitiste votre commentaire.Faut manquer vraiment d’amour pour soi pour en arriver à souhaiter l’extinction de l’humanité.
Votre discours « new age » écolo-conditionné me donne la chair de poule.
L’être humain est sur la Terre parce qu’il a un rôle sinon il ne serait pas sur la Terre. Biologiquement parlant et toute son entité, tout se tient.
Vous me faites penser à ceux qui se laissent vivre, qui abandonnent la vie, à ceux qui meurent de soif devant le choix entre 2 verres d’eau.
Le grizzly se fout carrément de savoir si l’ours polaire se meurt, il arpente la rivière et cherche son saumon et sa femelle.
Le paternalisme blanc chrétien occidental a cette maladie de juger ce qui est bien ou mal.
Il veut intervenir dans tout alors que la vie doit suivre son cour.
Lorsqu’un individu atteint de cette maladie n’a pas les moyens d’intervenir, il tient ce sombre discours.
Spécialement vous,faites vraiment attention aux hologrammes car il en va de votre âme.
À part ca, vous me semblez un mal nécessaire qui me donne encore plus le gout de vivre, de sentir mes multiples facettes de prédateurs, de proies, de force,de faiblesse.
Je vous attend à l’Halloween déguisé en ptit gris.

Quelle vanité de l’être humain de croire que la seule forme possible d’intelligence se formera de façon identique à « SA » forme d’intelligence à lui.

Notre Terre, nos conditions gagnantes (excusez là), etc.

Tout comme M. Lamontagne, j’espère assister moi aussi au « Premier Contact » de mon vivant!

L’Homme n’a même pas tout à fait maîtrisé sa rencontre avec son semblable et avec soi-même.

La conscience est une belle et grande chose, sourtout quand on pense qu’elle est apparut dans un univers conposé de seulement 4 formes d’énergie et quelques dizaines d’atomes, lesquelles atomes sont probablement composés de matériaux plus élémentaires, lesquels matériaux sont probablement moins matière que vibration de l’espace temps.

Mais bon, combien parmis nous peuvent prétendre à une compréhension ne serait-ce que rudimentaire de soi et des autres et de son environnement?

On s’interroge encore sur part de responsabilité de la nature humaine dans le génocide juifs et les autres qui suvirent et qui précèdèrent.

Il y en a pour dire que l’Homme est fondamentalement selfishness. Les néo-conservateur sont de ceux-là. Freud devait le penser aussi.

Peu importe, connaissons-nous nous même avant de penser au ET.

Pour ma part, je maîtrise encore mal ma rencontre avec la serveuse revèche du resto d’à côté. Très troisième type.

Je pense plutôt que M. Hawking était sarcastique et qu’il transposait dans l’extra-terrestre notre comportement, nous les terriens. La référence qu’il fait au contact entre les Européens et les peuples autochtones d’Amérique en est l’illustration et pas seulement pour les maladies contagieuses importées avec le contact. Ce fut une tragédie colossale pour ces peuples, dont plusieurs sont déjà disparus et d’autres au bord de l’extinction.

Si les extra-terrestres agissent comme les Terriens, alors le contact serait effectivement désastreux. Mais peut-être que le message sous-jacent, c’est pour nous, de cesser d’agir comme on le fait et de commencer à nous respecter un peu plus entre nous et, surtout, respecter un peu plus notre planète et notre environnement.

Un coup d’œil sur Google Earth et sur notre compte bancaire en ligne révèle que notre vie d’adulte consiste, pour une bonne part d’entre nous, à nidifier dans des cubes bien alignés et empilés, et à travailler (encore bien souvent dans des cubes bien alignés et empilés) pour payer le nid et l’éducation de nos oisillons.

Alors, faute d’une vie exaltante, il faut bien se divertir de temps à autre, c’est-à-dire «faire diversion» à l’ennui… Cette boutade de Hawking – mais en est-ce une? – y réussit fort bien.

Car, dans cet immense univers, sourd à nos espoirs et à nos complaintes, les Hommes demeureront, sans doute pour toujours, sans interlocuteur, condamnés au monologue. Seuls. Dieu étant mort et les étoiles hors de portée, nous travaillons, nous nous divertissons et tentons, autant que faire se peut, d’éviter les emmerdements. Du moins individuellement.

Et si nous devions un jour recevoir de la visite d’un tout autre monde, il se pourrait bien que cette surprise, tout comme le laisse entendre Hawking, tourne au cauchemar : rappelons-nous le film «Mars Attack! » 😉

Mais demeurons pragmatiques : tous ensemble, à maintenant plus de 6,85 milliards d’Homo sapiens / demens, nous devrions plutôt nous préoccuper de ce qui urge : dans moins de 40 ans, nous serons plus de 9 milliards… Et ce ne sera sûrement pas le party pour tous !

Donc : «Earth first !» «La Terre d’abord !»

De tous les dangers qui nous menacent, les extra-terrestres ne sont vraiment pas en tête de liste. Une escalade de la folie nucléaire ou un phénomène climatique catstrophique vont devancer la visite des extra-terrestres de plusieurs milliers d’années et si un jour les E.T. poussent leurs explorations de l’univers jusque que sur terre, ils vont rapidement conclure que la vie n’y est plus possible … même pour des êtres intelligents.

Un sujet tabou. Hawkings fait une déclaration. Puisqu’il est reconnu comme l’intelligence scientifique de la planète, on s’arrête, on réfléchit et puis on se demande.

Lamontagne ne fait pas exception, il fait de l’interprétation sur les propos du scientifique en prenant bien soin de mentionner qu’Hawkins a le sens de l’hunour.

Voilà une façon de discréditer Hawkins « super » en se se mouillant pas. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il ridiculise Hawkins (après tout c’est un membre de la confrérie) parce qu’en toute fin suite à votre question, il affirme que cela devient une question de croyance non sans avoir précédemment décrit les calculs savants d’un autre scientifique sur les possibilités.

Avec tous ces gens qui révèlent des « sightings », et d’autres des rencontres, et la description d’enlèvements, cela devient autre chose que des croyances.

Le tout est évidemment d’être en attente de la communauté scientifique qui avec les gouvernements et les politiciens viendront nous confirmer le cas échéant d’une présence outre-espace ou interdimensionnel non sans avoir concocter un appel aux impôts pour se défendre contre une menace imaginaire. La peur a toujours triomphé de la vérité, c’est gagnant la peur.
Dommage qu’Hawkins vient de se joindre aux groupes qui nous contrôlent.

Très intéressant. J’ai aussi lu les commentaires. Ce serait bien d’entrer en contact avec d’autres êtres de l’espace. Malheureusement, juste de devoir apprendre leur langage risquerait de me prendre trop de temps, je me fais déjà vieux. Je prendrais quand même un risque pour les microbes…

Eurêka! La solution était ici, juste un peu plus loin: VIVEMENT À L’ÉTUDE DU microbiome!

Qui peut prétendre que ce commentaire de Hawking soit dénué d’intérêt? Que savons-nous de ce qui se passe ailleurs ?

Il y a 30 ans nous tapions des textes sur une machine à écrire puis on mettais nos messages dans une boite à lettre. Aujourd’hui nous nous parlons presque en direct par écran interposé.

Nous sommes (l’humanité) parvenus à alunir et ce n’est vu que comme un premier pas vers une migration humaine vers l’espace. Il serait bon que certains relisent Cosmos de Carl Sagan…

Ces histoires d’extra-terrrestres c’est le dernier de mes soucis. S’ils arrivent on avisera.

En passant, je recommande fortement d’écouter le lien proposé par Jean-Francois Lisée, Planète terre. On y retrouve une présentation de l’équation de Drake. Je ne m’y attarde pas. J’aimerais seulement discuter sur le dernier paramètre de l’équation.

« Est-ce que telle ou telle civilisation extra-terrestre aurait la « sagesse » de survivre à sa propre technologie? » En fait, c’est cette question qui fait de la question E.T. une question d’actualité.

Ce paramètre me fascine dans la mesure où, nous, humains, en somme rendu là dans notre propre évolution. En fait, ce paramètre ne sera pas répondu encore avant un bout de temps. Le temps que, nous, soyons prêts à voler vers d’autres systèmes solaires. Hmm!!! Ça fait un bon bout de temps.

Mais d’ici là, je fais le pari que notre caractère et notre tempérament se seront adoucis. Que nous aurons appris à vivre un peu mieux entre nous. Appris à mieux vivre avec nos technologies : le nucléaire… ou l’industrie qui semble dégrader l’environnement de notre Terre.

À partir de cela, comprenons qu’il y a une bonne dose d’intelligence à accumuler afin de se survivre à nous-même en tant que vie intelligente.

Toute vie extra-terrestre doit aussi se survivre à elle-même. Je crois que cela passe par développer « un code moral », et ce, bien avant de pouvoir maîtriser le voyage intergalactique. Vous en comprendrez que je crois que au caractère bénin des extra-terrestres s’ils existent évidemment. (Et, s’il devait y avoir des E.T.s à caractère belligérant, d’autres civilisations extra-terrestres « pacifiques » sont probablement déjà là pour les « contenir ».)

C’est l’ufologie qui vient de faire un bon de géant !… Les OVNI sont désormais un sujet scientifique et non plus un discours de croyance !… Il faut faire attention ?… Et alors, TOUTE la Science est dangereuse !…

L’arrivée d’extraterrestres est sans aucun doute très improbable. N’empêche que je suis en principe d’accord avec la boutade d’Hawking qu’il vaut mieux être prudent dans les signaux qu’on décide d’envoyer, au cas où…

La réflexion de M. Hawkins est intéressante, mais elle s’impose d’elle-même. Je n’ai jamais douté du fait qu’il existe d’autres êtres, nommés ici extra-terrestres. Je crois même qu’ils nous ont visités déjà et que s’ils sont repartis, c’est qu’ils ont pris peur en nous voyant agir. Ici y’a beaucoup de méchants gros monstres et certains sont même nos dirigeants. Il y a aussi beaucoup d’intelligence et beaucoup de fois, soit on ne les écoute pas, soit ils sont neutralisés par les seuses à qui ils dévoilent l’information qu’ils détiennent, puis, bien des fois, on les trouve touchants, intéressants, brillants, mais on les voit aussi comme des extra-terrestres. Il est même possible de penser qu’il y a déjà des extras parmi nous ou que nous en sommes un. Prenons la vie marine par exemple, c’est dans l’eau ces petites bêtes-là, pis ça fait des choses pas mal extras. Alors, je crois que la question est plutôt de réfléchir à ce que nous sommes et si nous pouvons nous retrouver devant un visiteur de l’espace sans rougir de honte.

Nouis avons découvert plus de 400 planètes depuis l’an 2000 et on en trouve tous les mois de nouvelles.Il est presque certain que plusieurs d’
entre elles abritent des ëtres vivants évolués ou
non.

Et si tous, autant que nous sommes, nous étions un figment de l’imagination d’un ou plusieurs autres êtres.

Si nous existions dans un univers parallèle ou dans plusieurs univers concurremment.

Que nous soyons à base carbone ou hydrogène… ou autre.

Comment se fait-il que nous soyons préoccupés par de telles questions?

Et puis est-ce que le tricolore se dirige vers la coupe?

Hawking a un puissant sens de l’humour et en tant que génie, il sait très bien en faire usage. Mais si nous tenons tout en compte, dans l’hypothèse de l’existence d’extra-terrestre, de toutes les implications, nous ne pouvons que constater qu’ils auraient parfaitement raison de nous éviter. Les avancées technologiques qui leur seraient nécessaires pour se rendre chez-nous, ici, sont telles que la Terre deviendrait nécessairement un enjeu futile aux plans économiques et stratégiques.

Au fait, peut-être Hawking est-il lui-même une taupe extra-terrestre ? 😉

Distance entre le soleil et une étoile prise au hasard dans notre galaxie: 40 000 années lumière. Message reçu dans 40 000 ans par cette « civilisation » intragalactique. Durée du voyage vers notre Terre: plus de 440 000 ans; et elle arrivera sur Terre avec une technologie périmée depuis 400 000 ans chez elle (sans compter toutes les rébellions possibles de l’équipage aux cours de ces 400 000 ans)!

De plus, si cette civilisation « avancée » se cherchait une victime ou un oasis, elle aurait envoyé des signaux… que nous n’avons pas encore reçus, afin d’identifier où se trouve la victime.

Je dors tranquille, au nom de mes descendants de la 15 000 ème génération.

1- Dans les années 50, le gouvernement canadien a étudié le phénomène OVNI… concluant qu’il existe bel et bien des engins non-identifiés aux performances de vol exceptionnel qui circulent dans notre espace aérien. (voir archives nationale du Canada Ovni)

2- En France en 1999, le Rapport Cometa : Les ovnis et la défense est remis a Jacques Chirac. Le rapport, très complet et détaillé dévoile qu’il existe effectivement des ovnis… et que l’hypothèse la plus probable pour certains cas est… l’hypothèse extra-terrestre

3- Washington, Mai 2001, le Dr. Steven Greer avec une vingtaine de témoins des divers corps de l’armée américaine, NASA… témoignent de la présence d’ovni dans notre espace aérien.

4- Divers astronautes comme Buzz Aldrin et Edgar Michell (Appolo 14) affirment sur les chaînes de télévision que les Ovnis sont réels et qu’a l’époque, ils ne pouvaient parler, mais qu’il est temps aux gens de savoir la vérité.

5- Le ministère de la défense britannique a mit en ligne ses archives sur les ovnis… après 50 ans d’études qui conclu que les ovnis ne représentent pas une menace pour la sécurité.

6- L’ancien ministre de la défense Paul Hellyer affirme en 2005 a l’université de Toronto… que les ovnis sont aussi réels que les avions dans le ciel et que leurs technologies pourraient remplacer les énergies fossiles.

7- Des témoins militaires révèlent a Larry King Live que des ovnis ont désactivés en plein vol des missiles balistiques…

Plusieurs pays dans le monde ont dé classifié leurs archives sur les ovnis… le dernier pays qui refuse de dévoiler les informations… c’est les États-Unis…

Selon plusieurs astronautes… la Nasa cache une partie de la vérité au public…

Vérifiez par vous même…
Rapport Cometa Centre National d’études spatiales (CNES)
Archives nationales du Canada Ovni
UK national archives UFO
youtuber Edgar Mitchell (appolo 14)sur youtube et daily motion.

Alors plutôt que d’avoir une attitude inutilement paranoïaque, il est plus sain d’avoir une attitude ouverte sur les profondes implications du phénomène… ne serait-ce qu’au niveau énergétique….

Ils nous diviseraient en deux camps : à gauche, vous restez ici et vous travaillez sans entraves à la reconstruction d’un monde meilleur. À droite, vous venez avec nous faire un petit tour…

Comment s’y prendraient-ils pour départager les uns des autres ? Ils poseraient simplement la question : êtes vous favorable à la semaine de quatre jours ?

On continue, comme aux temps préhistoriques et comme au temps, plus proche, de Galilée, de supputer la plausibilité des choses et la Science possible ou réelle-actuelle de tous les lieux-temps, à l’aune de la science — terrestre comme toujours bien sûr… — et des connaissances d’aujourd’hui. Comme si on savait déjà tout ce qu’il y a à savoir. Comme s’il n’y avait pas eu, ici même sur terre, de ‘fulgurantes’ avancées depuis un siècle. Et comme s’il ne pouvait y en avoir de plus considérables encore au cours du prochain siècle.

Certains des «savants» d’aujourd’hui rappellent éloquemment des «savants» de naguère, qui étaient les meilleurs bloqueurs de science et connaissance.

Il s’avère assez «admirable» de constater que, de siècle en siècle, c’est toujours le même phénomène qui se reproduit. Le Terrien demeure, encore et encore, au centre des mondes. Et, de préférence, seule intelligence «supérieure» au sein de ceux-ci. Ou, sinon, au moins le plus fin de tous. Comment, hein, pourrait-il exister ‘qqn’ (ou «qqch») mieux nanti que lui ?

Toujours, toujours le même indécrottable narcissisme primaire. Qui faisait, d’abord, se considérer unique-au-monde ou centre du Monde autour de qu[o]i tout le reste gravite et se meut. Puis, même ‘résistance’ lorsqu’apparut (ou que lui fut révélée) en pleine crudité son animalité («pourvu que ça ne se sache pas!» s’était exclamée LA Dame).

Typiquement, c’est par rire et dérision qu’on «accueille», sur terre, la Science. L’approche du phénomène E.T. n’est pas différente, en effet, de ce qu’était, jusqu’au siècle dernier, celle du sexe et de la sexualité. Dont on ne pouvait parler qu’en (en) ‘riant’.

Les Indiens d’Amazonie n’ont pas conquis les terres occidentales, ils ne doivent pas être intelligents!
Mais enfin monsieur Hawking, que vous arrive-t-il? un racisme anti-extraterrestre est-il entrain de voir le jour? drôle de notion d’intelligence que de conjuguer celle-ci forcément avec cupidité, épuisement des ressources et conquêtes!
C’est une façon bien humaine de considérer les formes de vies possibles, intelligentes ou non.

@Denis Beaulé

… (sic). Ai rien compris !

A quand une interview d’un extra-terrestre au Téléjournal, à … TQS !

pb

bonjour,

cette réflexion met en évidence la peur des anglo saxons… Les propos de ce Monsieur ressemblent, à ceux des américains, au sujet des indiens d’Amériques. Est il besoin de préciser que ce sont les anglos saxons qui ont génocidé les indiens…

Cette approche paranoïaque d’un phénomène que ce Monsieur utilise à des fins promotionnelles, n’est pas aussi, sans rappeler celle de Cortez avec les peuples amérindiens… Il les a presque exterminé… Espérons que Hawkins ne soit pas dans cet état d’esprit…

Juste un constat…

Pensez vous réellement qu’une civilisation aussi évoluée attende qu’on ait la bombe atomique pour nous coloniser ?

Ils l’auraient fait justement quand nous avions des flèches et des arcs…

Un peu de lecture…

http://karmadeloco.wordpress.com/2009/12/15/spirales-dans-les-cieux-circulez-y-a-rien-a-voir/

Bien à vous : thierry

Comparer Hawkins à un Einstein moderne me semble quelque peu abusif.Il n’a pas découvert grand-chose de fondamental,et sur un de ses principaux sujets de recherche,il a dû reconnaitre publiquement qu’il s’était trompé.D’ailleurs,il est moins beau qu’Einstein (sauf quand celui-ci tire la langue!) et si je devais avancer une hypothèse d’après la photo,c’est qu’il est lui-même une sorte d’extra-terrestre,en constatant qu’il ne peut survivre sans un environnement technologique peut-être du à sa mauvaise adaptation aux conditions de la vie terrestre.Pour le reste,j’ai lu la plupart de ses livres,assez décevants.A comparer avec Rupert Sheldrake ou Richard Feynman :il n’y a pas photo !

Les distances qui nous séparent de mondes potentiellements habités sont tellement énormes, que même les civilisations technologiquement les plus avancées ne sont certainement pas à la veille de pouvoir atteindre le notre de monde !!!

Cette histoire de « méchants extraterrestres » est « saxonnement » polarisée : les bons et les méchants ; et rien entre les deux.

La réalité est fort probablement toute autre. Qui a dit que nous, n’étions pas les méchants finalement ? Avec plusieurs milliers de silos à ogive nucléaire dans le sol de notre planète, quelle image renvoyons-nous à d’éventuels extraterrestres ? Sans compter ce qu’ils pourraient « capter » sur nos ondes télé, pas toujours beau à voir, non ? Et je ne parle pas ici que des téléjournaux.

Mais les distances… J’en reviens aux distances. Elles sont tout simplement infranchissables ; dans l’état actuel de la physique ; tant pour nous que pour eux.

Si les européens s’étaient arrêtés à des peurs imaginaires, l’Amérique serait encore aujourd’hui un lieu à découvrir. Certains diront qu’il en aurait value mieux ainsi, sachant ce que l’Amérique est devenu et ce dont les européens ont fait souffrir aux peuples autochtones.

De l’autre côté, je m’étonne de voir ainsi s’exprimer Stephen Hawking. Lui qui fut un invité de marque dans un épisode de Star Trek où il incarne son propre personnage aux côtés de Newton, Einstein et Data (un androïde aux traits humains) qui, tout en jouant au poker ensemble, philosophaient sur la science. Mon étonnement vient du fait que Star Trek démontre très bien cette soif incessante de l’humanité à vouloir aller au-delà des frontières « là où personne n’est jamais allé auparavant ». Et ces frontières ne sont pas uniquement spatiale, elles sont également culturelles et psychologique.

Si sur notre propre petite planète, nous avons su en tant qu’être humain créer des liens tout en surmontant de nombreuses barrières au fil des siècles, et Dieu sait que de nombreuses barrières sont encore à abattre de nos jours, alors il faut garder l’esprit ouvert à la vie extra-terrestre. Il répugne à la raison, avec tout ce que nous savons aujourd’hui sur l’existence de mondes planétaires hors de notre propre système solaire, que la vie intelligente ne puisse exister. Dès lors nous avons un devoir d’exploration et d’accueil, car au lieu de craintes de rencontrer des monstres qui pourraient détruire l’humanité, rien ne dit que nous ne pourrions jamais rencontrer des formes de vie intelligentes et évolués ayant le goût de nous partager des solutions leur ayant permise de vaincre ce que nous voyons aujourd’hui comme invincible sur notre planète.

Et qui sait si parmi ces choses invincible il ne pourrait pas y avoir des cures contre certaines maladies qui nous sont à nous, humains, toujours perçu comme incurable, comme la maladie de Lou Gehrig par exemple?

Allons monsieur Hawking, il y a certainement plus de raisons d’espérer du bien en provenance de mondes extra-terrestres que de craintes infondées à avoir. Un peu d’ouverture d’esprit, je vous en prie.

Normand Perry.

Toute réflexion faite et analyse interstellaire incluse, Hawking est un espion extra-terrestre.

Au début du 19e siècle, on rêvait de robots géants et d’autos qui volent. Mais la science n’a pas progressé autant qu’on l’espérait. En fait, le progrès technologique stagne, l’innovation scientifique est marginale et coûteuse. Les grands progrès en science et technologie sont derrière nous, alors cessez de rêver et d’engloutir des fortunes pour parler aux extra-terrestres.

Il est vrai qu’une rencontre humain-E.T pourraient s’avérer catastrophique.

Les microbes constituent le premier danger.

Le deuxième danger est que les extra-terrestres pourraient avoir les mêmes valeurs que nous: matérialisme, recherche de richesse et de pouvoir.

Ce serait un grave danger pour nous ainsi que pour eux. On a de la difficulté à s’entendre entre-nous et à ne pas s’envahir. Imaginez avec des extra-terrestres

Mais bon, le système solaire le plus près se trouve à des millier (ou million?) d’années lumières de nous. La première rencontre de troisième type n’arrivera pas de sitôt…quoique que je me suis toujours plu à croire que les pyramides aient été construites par autre chose que l’Homme.

Hawking est un farceur génial. Souvent génial et souvent farceur. Il faut le prendre comme il est.

Son seuil d’incompétence est sans doute plus élevé que celui de la moyenne des ours. Mais il existe.

«Une fois qu’on a passé les bornes, il n’y a plus de limites.»
[Alphonse Allais]

En observant la nature, on se rend compte que bon nombre si ce n’est de la majorité de créatures animales prend la forme d’insectes. Donc, il est fort à parier que des extra-terrestres pourraient avoir cette apparence avec les moeurs qu’on leur connait. En plus, s’ils sont doués d’intelligence qui leur permet de développer des technologies leur permettant de voyager on pourrait facilement croire qu’on ait affaire à des prédateurs de la pire espèce. L’image qu’Hollywood nous projette en général à travers des films comme la guerre des mondes n’est peut-être pas si loin de la vérité qu’on pourrait le croire. Oubliez donc E.T. pour un instant et regardez la quantité d’insectes qu’il y a dans la nature et vous comprendrez …

Il faut-tu trouver sa vie plate pour s’inventer de s’évader dans de tels monde imaginaire. L’univers est vaste, les probabilités existe, mais on a tu d’autres priorités dans la vie réel au lieu de courir à la recherche d,extra terrestre. Combien de gens néviterait de mourir de faim si tout cette argent toutes industries confondus qui y investissent de l,argent mettaient leurs efforts a faire en sorte de trouver des moyens pour que l’humanité puisse VIVRE en sécurité sur cette terre, s’y nourrir, s’y reproduire et en jouir sans que son existence soit menacée. Vivre dans la réalité au lieu de jouer a ‘autruche qui rêve d’un monde meilleure la tête bien enfouie dans le sable et le derrière ben écrasé pour ne pas devoir lever le petit doigt. vous auriez surement plus de compassion envers les pauvres s’ils étaient déguisés en E.T.. A beau mentir qui vient de loin.

Après la lecture de 40 commentaires et l’idée de Stephen Hawkins, il me vient une seule pensée.

« Je ne sais rien mais je dirai tout. »

@Thierry

« Pensez vous réellement qu’une civilisation aussi évoluée attende qu’on ait la bombe atomique pour nous coloniser ?

Ils l’auraient fait justement quand nous avions des flèches et des arcs… »

À ce moment là nous n’envoyions pas de signal pour dire ou nous étions.

Majestic ! Que vous êtes drôle ! C’est sûr que de trouver une race pareille comme nous est très peu probable mais la vie existe sous différente forme et l’intelligence aussi ! Ils nous ont déjà trouvé, les supposés extraterrestre sont ici depuis très longtemps et ils étaient des indésirables du temps de la planète Luna. Sont-ils encore indésirables ? C’est bien pour ça que la barrière électromagnétique ne permet pas de dépasser un certains seuil LOL, les extraterrestres aussi aimeraient vivre en paix ! Nous serions la troizième race croisées de serviteurs, les 2 autres ayant refusé de servir leurs ‘maîtres’. Ils sont ici depuis longtemps et pourraient faire alliance avec d’autres microbes de l’univers ? Si nous ne connaissons pas notre histoire, nous faisons un peu pitié ! L’Atlantide, la supposée periode glaciaire cache bien des secrets. Avec quoi d’autre avons nous été croisé ?

Wow.

Quel manque d’imagination chez tous ces lecteurs qui dénigrent derechef l’idée de Stephen Hawking. Et à celui qui compare Einstein à Hawking, Einstein a bien dit que l' »Imagination is more important than knowledge. » Or Hawking en fait preuve, mais beaucoup de commentateurs ici font preuve d’un sur-de-moi-isme qui frise la fatuité la plus ridicule.

L’univers est vaste: oui! Il nous est impossible d’atteindre Proxima Centauris dans des délais raisonnables: oui! Mais la physique est plus folle et plus incroyable que le rêve le plus fou que vous ayez fait de votre vie. Que l’on parle des 11 ou 12 dimensions possibles de la théorie des cordes, ou tout simplement du principe d’incertitude qui permet à une particule de traverser une barrière de Shottky, en réapparaissant de l’autre coté *pouf*; la physique est follement imaginative.
Alors de grâce arrêtez de tirer sur le messager, ou de l’accuser de paranoia anglo-saxonne, et faites marcher vos neurones de l’imagination!!

De plus, considérant que les humains ont besoin d’un ennemi pour crystalliser leur inventivité, il vaut mieux unifier les humains contre un ennemi imaginaire, que de les diviser entre nord-sud, occident-orient, droite-gauche. Personnellement je nous préparerais contre la destruction de l’écosystème terrestre (météorite, catastrophe nucléaire, réchauffement terrestre, mort du soleil, etc…) pour unir le monde et assurer notre pérennité, mais bon les extra-terrestres c’est pas mal non plus comme thème.

Une autre question que l’on devrait se poser en tant q’humain est: que va-t-il advenir de nous lorsque l’intelligence artificielle dépassera la notre? Allons nous devenir inutiles? La nature abhorre le vide… et l’inutile.