Mais que fait-donc le blogueur ?

Chers internautes, vous êtes un certain nombre à me faire savoir que les vacances sont terminées et que je devrais me remettre à commenter, analyser, ironiser.

Mais voici pourquoi je ne puis être aussi assidu qu’en temps normal. Cinq priorités nuisent à ma productivité de blogueur:

1. Changer des couches;
2. Faire faire le rot;
3. Bercer;
4. Changer des couches;
5. Faire des bisous dans le cou.

Je profiterai d’un dodo de temps en temps pour venir vous écrire.

Signé:

Le papa/blogueur

Laisser un commentaire

Bonjour,
Et bien oui ! Un job à temps plein car si vous n’êtes pas en entier au boulot, le boss vous le fait vite savoir…… Bien à vous, John Bull.

Toutes mes félicitations au blogueur et à sa complice!
Entre nous deux, cher blogueur, c’est une bonne période pour réfléchir; je trouve l’actualité plutôt
complexe, ces derniers temps
Bonne santé à tous. Je vous envie un peu de tenir un bébé dans vos bras.

Félicitations à la maman et au papa !

LORSQUE L’ENFANT PARAÎT

Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l’enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Soit que juin ait verdi mon seuil, ou que novembre
Fasse autour d’un grand feu vacillant dans la chambre
Les chaises se toucher,
Quand l’enfant vient, la joie arrive et nous éclaire.
On rit, on se récrie, on l’appelle, et sa mère
Tremble à le voir marcher.

Quelquefois nous parlons, en remuant la flamme,
De patrie et de Dieu, des poètes, de l’âme
Qui s’élève en priant ;
L’enfant paraît, adieu le ciel et la patrie
Et les poètes saints ! la grave causerie
S’arrête en souriant.

La nuit, quand l’homme dort, quand l’esprit rêve, à l’heure
Où l’on entend gémir, comme une voix qui pleure,
L’onde entre les roseaux,
Si l’aube tout à coup là-bas luit comme un phare,
Sa clarté dans les champs éveille une fanfare
De cloches et d’oiseaux.

Enfant, vous êtes l’aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Quand vous la respirez ;
Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
S’emplissent pour vous seul de suaves murmures
Et de rayons dorés !

Car vos beaux yeux sont pleins de douceurs infinies,
Car vos petites mains, joyeuses et bénies,
N’ont point mal fait encor ;
Jamais vos jeunes pas n’ont touché notre fange,
Tête sacrée ! enfant aux cheveux blonds ! bel ange
À l’auréole d’or !

Vous êtes parmi nous la colombe de l’arche.
Vos pieds tendres et purs n’ont point l’âge où l’on marche.
Vos ailes sont d’azur.
Sans le comprendre encor vous regardez le monde.
Double virginité ! corps où rien n’est immonde,
Âme où rien n’est impur !

Il est si beau, l’enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vite apaisés,
Laissant errer sa vue étonnée et ravie,
Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie
Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j’aime,
Frères, parents, amis, et mes ennemis même
Dans le mal triomphants,
De jamais voir, Seigneur ! l’été sans fleurs vermeilles,
La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,
La maison sans enfants !

Victor Hugo

de toute facon, il ne se passe tellement rien dans lactualité, particulierement en ce qui a trait a lindépendance! (sarcastique)

Avec deux ados qui commencent l’année scolaire aujourd’hui, mes priorités :

1. Courir après ado no 1, qui part à 7h, pour lui souhaiter une bonne 1re journée
2. Réveiller ado no 2, qui a appuyé trop fort sur snooze
3. Rappeler de prendre une douche, au moins une fois par semaine
4. Conduire un sac de 45kg et son ado à l’école
5. S’ennuyer 3 secondes du temps où ils étaient petits, puis se rappeler les couches et être bien fier qu’ils soient rendus des grands 🙂

Merci de partager ce billet avec nous, rappel du rôle sous-estimé, pas facile et essentiel de parent.

1. Changer des couches;
2. Faire faire le rot;
… ? ? ?
Vous êtes devenu un « aidant naturel »?
Gardez un de vos parents à la maison?
Vous vous êtes ouvert une garderie?

Cher Papa/blogueur,

Je tiens à vous rappeler que les dodos du (de la) petit (e) choux (ette) ne sont pas fait pour bloguer, mais pour recharger nos batteries et faire dodo nous aussi, en plus de tout faire les tâches nécessaires au bien être de la famille.

Tes fidèles lecteurs sauront être patient.

Signé : papa/lecteur

Ce n’est pas de mes affaires. Mais où est la mère de cet enfant ?
Ça me rappelle mon état de père/mère !!! Et cela me désole…
R.L.

Félicitations à l’heureux mais sans doute fatigué papa!

Bon courage pour les prochains mois!

Nous saurons être patients.

FÉLICITATION ! M. Lisée, vous venez de joindre le club des gens qui peuvent faire plus d’une chose à la fois, et ce faisant vous inspiré, ceux qui ésitent encore, à morde dans la vie. Car créer une nouvelle vie, et la faire s’épanouir,quoi de plus gratifiant. Pour ce qui est du PAYS, c’est le mème processus, mais faudrait le faire.Encore une fois
FÉLICITATION ! à vous et bien sur à la MÈRE.( parfois on oublie que pour mettre au monde ça prend une femme.)

Félicitation!

Nous serons patient. Mais je doute que vous puissiez un jour reprendre votre ancien rythme … sinon dans 10-12 ans… Nous serons patient… 😉

Félicitation M.Lisee. J’espère tout de même que vous aller trouver du temps pour écrire. Vous êtes toujours intéressant a lire.

Hé Lisée,

Que préfères-tu comme prénom, Léa ou William ?

Selon le fichier de la Régie des rentes du Québec, chez les filles,les autres prénoms les plus populaires sont Florence, une de mes petites nièces par alliance porte ce prénom, ensuite Emma, Rosalie, Jade, Juliette, Camille, Gabrielle, Maïca, Mia. On est loin de Mariette, Bernadette, Nancy ou Kathy. Chez les garçons, après William, les plus populaires sont Olivier, Thomas, Nathan, Alexis, Félix, Gabriel, Samuel, Antoine et Xavier. Pas d’Adélard, d’Oscar, d’Adjutor ou d’Hector. Pas d’Adélina, d’Alexandra, de Grasiëlla ou de Corona.

Bienvenue sur Planète Terre, no question asks ! J’imagine que tu ne parles pas encore le français. L’anglais est plus facile mais pour le développement de ton cerveau, je te recommande le français : ça demande un plus grand effort mais c’est plus que du bonbon.

Dans mon temps, un papa n’avait pas droit à un congé parental contre le passage obligé maintenant d’une cotisation citoyenne. Profite de ton père !

Le changement de couches ne m’a jamais empêcher de bloguer, ni de jogger. Est-ce que Jean-François jouit d’un progrès.

En matériel jetable tes couches ou en coton à tremper ?

Écris-nous sur son blogue dès que tu pourras. Avant, si tu l’entends à répétition dire Tabarnak.

Bon lait !

P.S. à Jean-François. À lui lire pour l’endormir.

Citoyen Robert,
conjoint au foyer

Quel bonheur que ce petit enfant, un cadeau du ciel ! Je viens d’aller bercer mon petit-petit neveu, il
aura 4 mois le 9, il est beau comme c’est pas possible, sa maman croit qu’il sera un Nobel et vous? vous espérez aussi un Nobel ? on a le droit de rêver… Quant au prénom j’aime bien David, Marc ou Mathis et Béatrice, Juliette et Clara; mais vous choisirez bien celui que vous voudrez, c’est la maman et le papa qui ont ce privilège. Félicitations !