Mémo de Jésus à Benoît XVI : noyez-les !

Une fois n’est pas coutume, la phrase-choc de la semaine est de :  Jésus-Christ.

« Il est impossible qu’il n’arrive des scandales, mais malheur à celui par qui ils arrivent. Il vaudrait mieux pour lui qu’on lui mît au cou une meule de moulin, et qu’on le jetât dans la mer, que s’il scandalisait un de ces petits. »

Cité dans L’évangile selon Saint-Luc, 17, 1-2.
Malheureusement pas cité récemment par Benoît XVI

(Lu dans l’opinion de la théologienne Maria M Fortune, dans Le Devoir de samedi dernier.)

Laisser un commentaire

Difficile de se fier à des textes de deux mille ans, Donc, pour le scandale qui arrive avec son malheur, j’ai un Matthieu de 18.1 à 18.14 avec pour le cou et la meule un petit 18.6. Luc en a-t-il parlé à Matthieu ou le contraire? Pendant ou en dehors du conseil des ministres.

C’est plutôt mieux vaut que ceux qui abusent les enfants mettent fin à leur vie et non pas dans le sens qu’ils se suicident car le suicide aussi est un péché
Cette image est une analogie pour montrer la gravité de ces scandales et l’Église catholique à toujours dénoncer ceux qui abusent les enfants autant psychiquement spirituellement que physiquement .
Les diffamateurs contre l’Église Catholique mentent et abusent justement les enfants .
L’Église Catholique n’a jamais enseignée la pédophilie comme d’autres doctrines sectaires enseignent les mariages forcés des enfants avec des adultes .
Qu’il existe des pervers anti catholiques qui s’introduisent dans l’Église catholique pour commettre ces abominations cela est inévitable et l’Église n’a jamais approuver cela même si elle se doit de protéger les catholiques contre les diffamations des anti catholiques et contre les chasse aux sorciers des médias menteurs ..

Oui,

peut-être les réformistes-protestants ont-ils eu quelques intuitions judicieuses face au célibat.

Cela dit, étant moi-même agnostique, tous les débats concernants la religion et le culte, me semblent « sur-réels ».

Ne sommes-nous pas en 2010?

Raphaël

La tradition a une puissance désespérante.

Une grande majorité des Québécois croient en Jésus Christ (libre à eux) mais pas au Vatican (une chance!). Donc, les Québécois sont… protestants: la Bible, mais avec une lecture personnelle, sans Benito XVI ou son sbire de Québec pour dicter quoi penser.

Et pourtant, ils cochent encore la case « catholique » dans les recensements ! Désespérant, le poids des traditions, disais-je…

Dans l’Évangile il est aussi écrit que Jésus aurait dit «Je ne suis pas venu apporter la paix mais le glaive».

pour ceux que ça intéresse où qui ont encore un Évangile ou une Bible vous trouverez ça à : Saint Matthieu 10, 34 à 11, 1

Il y a un peu de tout dans ces écrits n’est-ce pas…

A moins que Jésus ait plutôt dit cela à Benoit XVI:

« Nous, les Juifs, dit Jésus, nous connaissons ce que nous adorons, car le salut vient des Juifs. » ( Jean 4; je vous laisse le soin de trouver le verset)

Ou encore:

« Jésus dit: « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » » (Luc 23 )

Je ne pense cependant pas que Jésusl soit allé aussi loin que de dire à Benoit XVI et ses cardinaux:

« Bande de serpents! Comment pourriez-vous dire de bonnes choses, alors que vous êtes mauvais? » (Matthieu 12)

Si le pape voulait vraiment faire « pape », il se rendrait aux autorités judiciaires compétentes et avouerait sa culpabilité comme complice ayant caché des criminels pédophiles et avoir tout fait pour camoufler leurs crimes
Cela s’appelle assumer ses reponsabilités.
Et les autres centaines de coupables pourraient suivre l’exemple de leur chef.

Personne n’enseigne le mariage forcé mon cher. C’est une pratique abominable autant que la pédophilie qui est hélas reccurente dans votre institution qu’est l’église. L’une comme l’autre est condamnable. De là il ne sert à rien de s’en prendre à la presse. Bcp de vos prêtres sont des pédophiles et ce mal n’a pas commencé aujourd’hui, le Pape qui est votre Nabab l’a reconnu. Souffrez donc que l’église soit trufée de gens malades qui violent des êtres innocents. Le reconnaître est un acte de foi, lutter contre est devoir pour tous.
Que le seigneur soit avec nous.

En matière de foi, de croyance, d’idéologie donc, il est impossible de convaincre l’autre de s’ouvrir à un autre regard. Alors on laisse aller puisque si l’affaire de pédophilie qui nous occupe ne réussit pas à ébranler ses convictions, qu’est-ce qui le fera alors ?

Et la religion est affaire du passé et est condamnée à disparaître au profit d’un monde de plus en plus civilisé et informé. On arrêtera pas la marche de la connaissance et de la culture.
Mais on doit veiller au grain puisque les irréductibles, quoique de plus en plus marginaux, sont bornés et prosélites.

Que d’âneries sont dites pour défendre une des émanations de «l’opium du peuple» : l’Église catholique, organisation criminelle qui n’a pas cessé notamment de défendre ses officiants pédophiles et violeurs.

D’où vient que les autorités civiles et le bon peuple accueille en héros ces pontifes qui cachent et protègent les criminels pédophiles qui grouillent dans leurs rangs?

À quand le jour où des mandats internationaux seront levés contre les cardinaux et contre le pape pour complicité ? N’est-il pas temps de mettre fin aux privilèges scandaleux des tous ces «sépulcres blanchis» dont Matthieu parlait à son époque.

@ MichelG
À quoi bon vous comparer à d’autres sectes pour minimiser vos crimes. Les pratiques voudouesques de l’Église catholique n’ont plus le pouvoir de la protéger de siens. Il est peut-être venu le temps d’affronter le regard des victimes de ceux qui devaient justement panser leurs plaies. Avant d’aider les bourreaux l’Église catholique, apostolique et criminelle, devrait d’abord s’occuper des victimes.

Ces diffamations contre l’Église catholique se tourneront contre vous car l’Église catholique n’a jamais enseigné ou légalisé les abus contre les enfants , au contraire depuis 2000 ans l’Église catholique à sans cesse libérée les enfants des abuseurs .
Si l’Église catholique enseignait la pédophilie je ne serais pas catholique .
Pour ce qui est des abus il faut les dénoncer à la police et non pas criminelement accuser toute l’Église catholique par association.
Ceux qui cherche l’argent des catholiques en fiffamant ne l’aurons pas

« Ces diffamations contre l’Église catholique… » (MichelG)

Ce ne sont pas des diffamations, c’est la réalité.

L’église catholique à soutenu et protégé des criminels, ce qui est criminel.

Le pape actuel a protégé des criminels qui ont abusés des enfants pendant des années et c’est un crime et il y a des preuves écrites.

MichelG,

Ce ne sont pas les écrits de l’église catholique qui sont remis en cause.

C’est l’aveuglement volontaire des hommes qui la compose. Coupable par association de la perpétration répétée par des gens malade mals gérés par l’institution.

Il me semble que c’est évident.

Vous mélangez l’Église et l’église.

Faux , vous confondez protéger les catholiques contre les fausses accusations et protéger les catholique accusés de crimes de pédophilie ou autres crimes
L’Église catholique pardonne et rééduque les criminels qui veulent se corriger mais n’appuient pas leurs crimes
Vos accusations sont de la vulgaire diffamation et cette diffamation vous accusera un de ces jour .
Tes propres crimes ne seront jamais pardonnés par qui que ce soit voilà ce que les diffamateurs proposent je suppose ?

Le célibat est une règle de l’Eglise et non de Jésus. Pour avoir la main mise totale sur la vie de leurs prêtres – le célibat est exigé d’eux!…

Plusieurs prêtres ont été « instruits gratuitement » – alors certains se sont sentis obligés de devenir prêtres – sans avoir la vocation….

Il y a ceux qui sont devenus prêtres pour faire plaisir à leur « moman » (c’était la plus grande fierté d’une mère… – imaginez lorsqu’il monte jusqu’au grade de « cardinal »!…

Il y a ceux qui se sont glissés dans leur groupe sachant très bien qu’ils sont des « vicieux »…
(homosexuel, pédophile, etc.).

Ce sont ces derniers qui sont « très dangereux »! Ils ont contribué à détruire la vie des « enfants » et, en plus, lorsque la situation était connue, les changer de paroisse, uniquement, ca s’appelle « encourager le vice »!!

C’est ca que la population reproche à la direction (le Pape actuel et ses prédécesseurs) – de l' »EGLISE de Rome »!…

À Marie.

Ta phrase: « Il y a ceux qui se sont glissés dans leur groupe sachant très bien qu’ils sont des “vicieux”…
(homosexuel, pédophile, etc.). » est vraiment injurieuse. Homosexualité n’égale pas pédophilie et vice versa. Des hommes qui s’en prennent à des enfants peuvent très bien être hétéros dans leurs relations avec des adultes.

Mais, MichelG, n’est-il pas écrit aussi:
« Laissez venir à moi les petits enfants »
C’est ce que certains curés et frères religieux appliquent…