Cet été: Mettez-vous en plein la tête !

Sous le chapeau publicité gratuite et parce que L’actualité en est le partenaire, je me permets de vous informer ici que:

« les Écoles internationales d’été du CÉRIUM sont de retour du 4 au 16 juillet 2011 pour une édition plus pertinente que jamais pour les étudiants et citoyens qui veulent comprendre un monde qui change. »

Oui, bon, c’est vrai, c’est le texte du communiqué. Mais c’est moi qui l’ai écrit. (Transparence totale: je suis le directeur exécutif du CÉRIUM). Alors je continue:

Professeurs et experts vont offrir leur savoir au sujet des deux super-grands: celui qui monte, La Chine : Superpuissance ! et celui qui peine: États-Unis 2011 : Une nation sous tension.

(Avouez que j’ai mis un peu de style ici: celui qui monte, celui qui peine. On fait ce qu’on peut, c’est un communiqué, quand même!)

Les bouleversements en cours dans le monde arabe seront analysés et mis en contexte dans Le printemps arabe: pourquoi, comment, jusqu’où ? alors qu’une autre école décortiquera le Modèle scandinave: les outils du succès.

(Ici il y a presque un jeu de mot. Outils = scandinave. Vous pensez pas un peu à Ikea ?)

Les droits de la personne sur Terre : Un diagnostic passera en revue les progrès et difficultés de ces droits alors que le thème environnemental sera l’objet l’école Diversité biologique : État de la situation, enjeux actuels et approches de gestion.

(Là, j’admets, le titre est un peu long. Mais c’est très intéressant quand même, je vous jure!)

Finalement, les étudiants et citoyens intéressés à vivre une expérience en temps réel pourront avec l’école Gérer une crise internationale participer à une simulation de crise et de tentative diplomatique de règlement.

(Oui, on fait tomber le gouvernement du Pakistan et on essaie de le remettre en place. Tout un défi !)

Ces écoles, de six jours intensifs et données chacune par une dizaine de professeurs et d’experts, sont ouvertes aux étudiants d’études supérieures, de fin de premier cycle et aux citoyens intéressés, membres d’ONG, gens d’affaires, etc. Pour les étudiants, ils ouvrent droit à trois crédits. Une version anglaise de chaque école est également offerte.

Tous les détails ici: cerium.ca/ete

(Dites que vous venez de ma part…)

Laisser un commentaire

»Une version anglaise de chaque école est également offerte. »

Une version anglaise de chaque école? je croyais que c’était organisé par l’université de Montréal… ça vaut bien la peine d’avoir deux prestigieuses universités anglophones sur l’île… on est loin du temps de McGill Français. A quand les manifs pour que l’UdM soit unilingue anglaise?

@ Guillaume. Pas besoin de sortir dans la rue pour manifester, rends-toi seulement à la Bibliothèque de ton Université préférée pour constater la quantité de documents anglophones NON-TRADUITS en français comparativement aux documents francophones TRADUITS en anglais pour nos conquérants unilingues anglais.

Je voulais savoir si le Canada pouvais suivre l’exemple de la Chine en économie en matière de gestion et de subvention dans le domaine de l’industrie forestières et produire plus de filtres à charbon pour la consommation d’eau potable.Si l’on fait une synthèse sur alliance boréale et le domaine médicale.

Si je comprends bien , vous pensez pouvoir amener les gens qui s’inscriront à comprendre les changements qui se produisent actuellement dans le monde (le monde qui change, comme vous dites).

N’est-ce pas un peu ambitieux? N’est-ce pas promettre l’impossible ? N’est-ce pas même un peu démagogique?

Pensez-vous vraiment le comprendre pleinement le monde ?

Chercher à mieux comprendre je veux bien mais «comprendre» c’est beaucoup promettre il me semble.

J’espère que vous avez compris.

Bonjour,
J’ai participé aux Écoles d’été 2009 et 2010 du CÉRIUM et j’ai grandement apprécié le contenu et tout particulièrement la qualité professionnelle des conférenciers invités.
Je vous les recommande.
Nous avons déjà placé cette invitation sur notre site:
http://www.rccfc.ca/index.php
Merci et au plaisir de vous y voir en juillet.

J’aurais bien aimé participer, mais malheureusement je ne peux pas me libérer de mon travail pendant une semaine complète. L’école devrait offrir certains cours de soir, je suis persuadé que cela augmenterais la popularité de celle-ci.

Les plus populaires