Noël : des suggestions de cadeaux pour amateurs de politique internationale

Entre casse-têtes, jeux de construction, livres et drones (!), voici des idées de cadeaux qui plairont aux aficionados de géopolitique de tout âge, gracieuseté des chercheurs de la Chaire Raoul-Dandurand.

Cette année encore, des chercheurs de la Chaire Raoul-Dandurand se sont prêtés au jeu des suggestions cadeaux pour aficionados de politique internationale.

Il y en a pour tous les goûts, et tous les âges. N’hésitez pas à ajouter vos propres suggestions dans la section commentaires ci-dessous. Nous vous souhaitons un joyeux temps des Fêtes !

.     .     .

Les suggestions d’Élisabeth Vallet, directrice scientifique

La géopolitique pour les petits. Les enfants vont apprécier le côté ludique de la géopolitique. On peut commencer par les casse-têtes, de 45 à 1 000 pièces. Idéalement, pour débuter, les puzzles qui sont découpés par pays sont à privilégier (par exemple: Puzzle Ravenburger, 4 ans et plus).

On peut ensuite aller vers des mappemondes plus «interactives», celles sur lesquelles on peut écrire, ou qui comportent des boutons sur lesquels on peut appuyer.

Il existe aussi des cartes du monde effaçables à sec, ou encore des mappemondes avec stylo interactif. De manière surprenante, Junior a toujours préféré la version plus primitive, sur laquelle il pouvait dessiner. Comme quoi… (Un exemple : Mappemonde interactive, LeapFrog)

Abordez la géographie politique en compagnie de votre enfant grâce à ce petit album des drapeaux du monde, avec autocollants et cartes. Chez nous, il a été un tel succès qu’on a fini par en acheter plusieurs exemplaires pour tous les amis (Les drapeaux du monde, Je découvre).

Deux jeux de cartes — ce qui est idéal en voyage — permettent de continuer dans la même voie. Mick, le fils d’une amie, adore ce jeu (Drapeaux du monde, Tactic). Junior en bénéficiera aussi pour Noël, mais chuuuuut ! On ne le lui dira pas…

 Par contre, Mick aura certainement pour Noël ce jeu que Junior adore : Ti-Joe Connaissant parcourt le monde (Ludik Québec), ou la géopolitique expliquée aux enfants. La fiche explicative annonce le jeu à partir de 10 ans. Mais Junior s’éclate depuis l’âge de 7 ans avec ce jeu !

Enfin, il reste les atlas. Voilà un domaine où les éditeurs francophones ont encore beaucoup de progrès à faire. On trouve énormément d’atlas pour enfants, mais peu passent le test. Trop complexes ou trop simples, ils ne constituent pas forcément une «plus-value» par rapport aux puzzles et aux jeux. Néanmoins, quelques-uns se distinguent : Mon premier atlas (Elcy, Je découvre), le seul en français qui a été vraiment apprécié par les enfants, chez nous.

Et, bien sûr, National Geographic (en anglais seulement), qui est vraiment le leader du marché, avec cette version pour débutants : Kids Beginner’s World Atlas.

 

Les suggestions de Frédérick Gagnon, directeur de l’Observatoire sur les États-Unis

Jeux vidéo. Call of Duty, la série de jeux de tir à la première personne, lançait récemment son tout dernier titre, Advanced Warfare. Si le père Noël vous l’offre, je serais heureux de connaître vos impressions par courriel et de savoir s’il véhicule — malheureusement — les mêmes discours que les Call of Duty qui avaient retenu mon attention ici.

Architecture. Dites aux lutins que Lego propose des reproductions miniatures de quelques classiques des grandes villes aux États-Unis : la Maison-Blanche, l’Empire State Building, la Willis Tower, le siège des Nations unies, Space Needle et autres. Une belle manière de combiner amour de la petite brique et passion pour les États-Unis.

Musique. La rumeur veut que la mère Noël ne raffole pas du disque Sonic Highways des Foo Fighters, le groupe de l’ancien batteur de Nirvana. Cela dit, le concept de l’album est digne d’intérêt si vous vous intéressez aux États-Unis. Dave Grohl et sa bande ont enregistré les huit chansons dans des villes différentes : Austin, Chicago, Los Angeles, Nashville, New Orleans, New York, Seattle et Washington, D.C. Les paroles s’inspirent des gens rencontrés dans ces villes, ainsi que de l’histoire sociale, politique et musicale de celles-ci et des musiciens qui les ont marquées.

Par ailleurs, les abonnés à HBO pourront regarder la série documentaire de huit épisodes qui a été réalisée en même temps que le disque. On y propose des entrevues intéressantes avec plusieurs grands de l’histoire de la musique populaire et alternative américaine (Dolly Parton, Rick Nielsen, Ian MacKaye, etc.). Et si vous n’aimez pas l’album, réécoutez-le tout en construisant les modèles Lego cités plus haut (la Maison-Blanche pendant la chanson sur Washington, D.C., Space Needle pendant la chanson sur Seattle, et ainsi de suite). Ça rendra peut-être l’expérience plus agréable !

 

Les suggestions de Julien Tourreille, directeur adjoint de l’Observatoire sur les États-Unis

Un peu de cinéma. Assouvir la passion des cinéphiles est une entreprise de plus en plus coûteuse et incertaine, tant les mauvaises surprises et les déceptions semblent avoir pris le pas sur les découvertes et les joies inattendues. En attendant la prochaine fournée de films de superhéros, les amateurs de cinéma et de politique pourront se gâter dans les salles obscures pendant la période des Fêtes. Voici trois films très prometteurs (notamment évoqués dans la course aux oscars), qui sortent dans les jours et semaines qui viennent.

Tout d’abord, The Imitation Game, avec l’excellent Benedict Cumberbatch dans le rôle d’Alan Turing. Un génie trop souvent oublié, au destin tragique, qui a contribué à briser le mystère de la machine Enigma pendant la Deuxième Guerre mondiale et qui est considéré comme le père de l’informatique.

Ensuite, le dernier Clint Eastwood s’annonce d’une intensité remarquable et étourdissante, si l’on se fie à l’époustouflante bande-annonce. Dans American Sniper, il porte en effet à l’écran l’histoire, là aussi tragique, de Chris Kyle, sniper le plus prolifique de l’histoire militaire des États-Unis.

Enfin, alors que l’actualité est marquée par une vive critique du travail des forces de l’ordre aux États-Unis, le film Selma permettra de se replonger dans les grands moments de la lutte pour les droits civiques des Afro-Américains et de saisir le chemin parcouru depuis les années 1960 — et celui qu’il reste à parcourir.

En attendant la livraison aérienne de votre pizza… Le drone équipé d’une caméra HD apparaît sans conteste comme LE cadeau techno tendance. Même si leur autonomie reste largement perfectible, les images aériennes de vos partys de famille, des rénovations de votre cour ou de votre voisinage enneigé ne manqueront pas d’impressionner vos proches. Et qui sait, elles créeront peut-être un buzz sur les réseaux sociaux et seront reprises par les chaînes d’information en continu ? En attendant que les autorités gouvernementales en charge de la protection de l’espace aérien n’adoptent des mesures pour permettre un plus large déploiement de cette technologie dans le domaine civil (leurs applications militaires sont déjà bien connues), les appareils des sociétés Parrot et 3DRobotics apparaissent comme les plus intéressants.

 

La suggestion de Charles-Antoine Millette, chercheur en résidence

Un livre… pour ceux qui désirent en apprendre davantage sur l’entourage du président des États-Unis. Martin Greenfield, qui a survécu au camp d’Auschwitz, est devenu le tailleur de quatre présidents américains, dont Bill Clinton et Barack Obama, et de plusieurs célébrités, comme Frank Sinatra et Jimmy Fallon. Différentes anecdotes sont présentées dans Measure of a Man : From Auschwitz Survivor to Presidents’ Tailor, comme le contenu de la garde-robe du président Clinton et les notes que Greenfield glissait dans le veston du président Einsenhower pour le conseiller durant la crise du canal de Suez !

 

Les suggestions de Zoé Barry et de Josselyn Guillarmou, chercheurs en résidence

Un abonnement à Revue XXI. XXI est une revue trimestrielle de journalisme, sans publicité, réunissant tous les talents du reportage : romanciers aguerris, journalistes de talent et photoreporters de terrain. Tout pour se persuader qu’on lit encore des livres, sans en avoir le temps. Bon plan du dernier numéro : l’histoire d’un conseiller matrimonial qui arrange les mariages à la frontière entre la Serbie et l’Albanie.

Un chandail. Avec ce chandail «Putin, you can’t sit with us», vous êtes sûrs de tirer le gros lot ! En plus d’être «cool» et de faire un clin d’œil au film Mean Girls, vous faîtes un beau geste : les bénéfices sont reversés à l’organisation Civil Rights Defender qui lutte, entre autres, pour la défense des droits des LGBTIQ en Russie.

Un film. Chaussez vos Air Jordan et partez à la rencontre des personnages intrépides de Spike Lee. Avec le film culte Do The Right Thing (1989), replongez-vous à une époque malheureusement si proche de la nôtre où profilage racial, brutalité policière et conflits entre communautés sont de mise. Un film au cœur de l’actualité.

Un jeu de construction. Arctic, de Lego City : n’oublions pas les enfants ! Quoi de mieux que de leur faire croire qu’ils vont s’amuser alors que subtilement, on leur apprend que les États se disputent l’Arctique fondue, que l’ours blanc se meurt, et que Lego a répondu à la pression de Greenpeace en se dissociant de l’entreprise pétrolière Shell ? Une aventure ludique pour les 6-12 ans, à construire soi-même.

 

L’intégrale Le Dessous des cartes. L’intégrale de la collection de référence sur la géopolitique en 21 DVD saura ravir les fans de Jean-Christophe Victor. N’oubliez pas d’y joindre une trousse de crayons de couleur afin de reproduire les cartes à la maison.

 

Un beau livre. Une fois de plus, soyez engagés et faites un heureux en offrant l’album 100 photos de l’Agence VII pour la liberté de la presse. Une belle initiation au monde du photojournalisme. Souffle coupé garanti !

 

* * *

À propos de la Chaire Raoul-Dandurand

La Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques compte une trentaine de chercheurs en résidence et plus de 100 chercheurs associés issus de pays et de disciplines divers et comprend quatre observatoires (États-Unis, Géopolitique, Missions de paix et opérations humanitaires et Moyen-Orient et Afrique du Nord). On peut la suivre sur Twitter : @RDandurand @UQAM.

Laisser un commentaire