Notre allié afghan, opiomane ?

Comment expliquer la sortie surprise du président afghan Hamid Karzai, affirmant devant 70 parlementaires (en privé) que si les Américains continuaient à vouloir écarter ses proches de la gestion des prochaines élections (de septembre),

(Photo PC)
(Photo PC)

il pourrait reconnaître les Talibans comme un mouvement légitime, voire se joindre à eux ?

L’ancien envoyé de l’ONU en Afghanistan, très critique de la fraude électorale qui a reporté Karzaï au pouvoir en août dernier, Peter Galbraith, a une hypothèse : le président en fume du bon ! Voici ce qu’il a dit de Karzai ce mercredi à la chaîne MSNBC :

Il est coutumier des diatribes, il peut être très émotif, impulsif. En fait, des personnes proches du palais présidentiel disent qu’il a un certain goût pour l’un des produits d’exportation les plus rentables de l’Afghanistan.

La principale exportation afghane est, évidemment, l’opium (le pays est le premier producteur mondial), et des proches du président sont régulièrement accusés d’être impliqués dans le trafic d’opium.

Galbraith n’a pas indiqué qu’il avait une connaissance directe d’une consommation de stupéfiants par le président, mais affirme qu’« il y a des informations en ce sens ». Voici la transcription de l’entrevue :

Voici la retranscription de l’entrevue :

« Les accusations de Karzaï étaient initialement amusantes, mais j’ai été limogé par le secrétaire général de l’ONU justement parce que je voulais faire quelque chose contre les fraudes. Or ces fraudes étaient organisées par les partisans de Karzaï et à son profit.

Cette nouvelle sortie soulève des questions sur sa stabilité mentale. Ça inquiète les diplomates à Kaboul depuis longtemps ».

Le journaliste : « Qu’entendez vous par là ? »

« Karzaï est coutumier des diatribes, il peut être très émotif, impulsif. En fait, des personnes proches du palais présidentiel disent qu’il a un certain goût pour l’un des produits d’exportation les plus rentables de l’Afghanistan. »

« Si vous lancez une telle accusation, soyez explicite : vous pensez qu’il a un problème d’addiction à des substances ? »

« Il y a des informations dans ce sens. Mais la réalité est qu’il peut être extrêmement émotif. Ce n’est pas dans l’intérêt de l’Afghanistan. Il y aura bientôt 100 000 soldats américains en Afghanistan : quel intérêt peut-il avoir à agiter l’idée de se rallier aux talibans, ou d’accuser les Etats-Unis d’avoir organisé les fraudes électorales qui lui permettent d’accomplir un second mandat ? Ce sont des commentaires très étranges.

“Je n’y comprends plus rien. Que veut-il ? Chasser les Etats-Unis ? Alors que les troupes américaines le maintiennent au pouvoir ? Que se passe-t-il ? ”

“C’est le problème et c’est ce que doivent se demander les décideurs américains. Pourquoi fait-il ça ? Que veut-il ?

Il ne s’agit pas seulement d’une question d’éthique de leadership. Ce qui est en jeu, c’est le succès ou l’échec de la stratégie du Président Obama. Il s’agit d’une stratégie de contre-insurrection, et une telle stratégie dépend d’un partenaire local fiable, capable de mener une direction honnête et gagner le soutien de la population une fois que nos troupes ont chassé les talibans. Avec un Hamid Karzaï maintenu au pouvoir par la fraude, on n’a pas un tel partenaire.”

“Que peuvent faire les Occidentaux ? Que peut faire Obama ? ”

“Les Occidentaux n’ont pas beaucoup de moyens de pression. Mais cela soulève une question : si nos troupes ne peuvent pas accomplir la mission qui leur est attribuée en raison de l’absence de partenaire fiable, pourquoi sont-elles là ?

C’est un gaspillage de nos ressources militaires précieuses, tant financièrement qu’en termes de vies humaines.”

“S’il n’a pas confiance dans les Etats-Unis ou l’ONU, y a-t-il quelqu’un d’autre qui puisse le raisonner ? ”

“Il ne s’agit pas de le raisonner. Il a dirigé depuis huit ans un gouvernement corrompu et inefficace. Il est maintenant au pouvoir grâce aux fraudes, délégitimé aux yeux de nombreux Afghans : de ce fait, il ne peut pas être un partenaire fiable. Ce n’est pas un problème soluble.

Il est temps que les Etats-Unis parlent ouvertement de cet homme, au lieu de continuer à l’aider sans aucune contrepartie. Au minimum exiger qu’il n’y ait personne directement nommé par Karzaï dans les commissions chargées d’organiser les élections.”

On le constate, Galbraith estime que Karzaï est un problème qui n’a pas de solution. Cependant, paradoxalement, l’idée que le président consomme parfois un peu d’opium pourrait le dédouaner pour les propos tenus sur les talibans. Il n’était pas sérieux, pourrait-il prétendre, seulement gelé !

Laisser un commentaire

les élections ont été truqués dans le style Union Nationale des années 50.La solution :d’autre électionsavec un vrai controle du vote.Un vote par personne,les morts ne votent pas ,il ne peut y avoir plus de votes que de voteurs.

Dire qu’on avait traiter Maximer Bernier de tous les noms quand il avait dénoncer la corruption du gouvernement en Afghanistan.

À l’époque on avait dit que cette déclaration était indigne d’un diplomate…

Finalement, il a eu le courage de dire tout haut ce que beaucoup de gens pensaient tout bas.

Les USA et leur gouvernement sont les plus grands vendeurs de drogue dans l’univers. Tout le monde sait aujourd’hui que la CIA est une organisation criminelle qui vit surtout avec la vente de cocaine et d’héroine. Les USA est vraiment l’état voyou et terroriste numéro UN pour ce qui est de la drogue. USA = Mafia. In GOD we trust. Guns Oil and Drugs. G.O.D. voilà le Dieu des USA et leur secret. Les Soviétiques faisaient de même à l’époque. Quant à la guerre contre la drogue ? Une farce pour endormir les idiots. Depuis que nos clowns de l’OTAN sont là, la production d’opium est en hausse de 1400% ! De quoi enrichir tous ces généraux crapuleux de l’OTAN, les banquiers et les gens de la CIA. Voilà qui est au pouvoir à Québec à Ottawa et à Washington; des vendeurs de drogues et des blanchisseurs d’argent sale. L’année dernière selon l’ONU on estime à 500 milliards US l’argent blanchi sur Wall Street par l’entremise de bandits comme Goldman Sachs. C’est clair pourtant.

J’ai l’impression que les médias de masse ne nous donnent malheureusement pas toute l’information.

J’utiliserais une expression anglaise bien connue:
— « FOLLOW THE MONEY » —

Voici un extrait d’un article sur le site des Nations unies:

Afghanistan had a record harvest of 8,200 tons of opium in 2007, a 34 per cent increase in production over 2006. The total opium export is valued at US dollars 4 billion in Afghanistan, an increase of 29 per cent over 2006. The opium economy is now equivalent to more than half (53 per cent) of the country’s licit gross domestic product (GDP).

Si vous avez le courage de voir au-delà des « nouvelles », jeter un coup d’œil à cet article.

The Opium Wars in Afghanistan: http://bit.ly/d3YDDQ

Tout ce cirque utilise les méthodes « Argumentum ad hominem », qui nous distraient des vraies raisons sous-jacentes à cette guerre en Afghanistan.

Certains groupes aux États-Unis accusent même l’administration Obama de supporter la production d’opium au profit de certains intérêts financiers « Britannique »… Vidéo à voir à vos risques et péril:

http://bit.ly/aQvVyC

Les opinions émises dans les pages web en liens ne reflètent pas nécessairement mes opinions. À vous d’y voir clair!

Avec un ami tel quel , nous n’avons pas besoin d’ennemis ! Dire que nous avons dépensé des dizaines de milliards de nos impôts pour cette guerre et l’achat d’équipement et perdus plus de cent de nos soldats pour arriver a un manque le loyauté aussi flagrant ….C’est franchement désolant et nous devrions sortir de ce pays au plus sacrant …..

Quelques temps après sa mise en fonction par USA, Karzai a visité et il vint au Canada.
Au cours de son séjour au Canada, il fut invité à l’émission « One on one » animé par Peter Mansbridge.
Déjà dans ses premières années en poste, il était de notoriété publique et planétaire que la culture du pavot pour la fabrication de l’héroine était connu et la rumeur persistante était que le frère était « ministre » de l’héroine. La question gentille de Mansbridge tant qu’au développement de cette culture, si on s’occupait de la faire disparaître. La réponse de Kaerzai fut que pas avant une dizaine d’années parce que c’était la principale ressource d’exportation.
Personne ne s’est offusquée de cette réponse….Mansbridge non plus.

Bon le type qui est interviewé, Galbraith qui a été écarté du contrat et qui dénonce l’héroinomane Karzai le fait par vengeance.
Pas de question à poser parce que selon les informations, tout le monde savait que Karzai se droguait. Mais on a rien dit et on a gardé un drogué au pouvoir. Mais alors quels étaient les intérêts pour garder un drogué au pouvoir?
On sait que des talibans occupent déjà des postes dans l’administration Karzai.
Alors compte-tenu de la situation générale en Afghanistan, que des efforts intenses furent comptabilisés pour la capture de Ben Laden (parce que cela était la mission première de l’invasion et donc que toutes les autres raisons ne sont que de la poudre aux yeux) il faut envisager sérieusement de se retirer immédiatement de ce pays et d’accepter que les victimes de cette guerre(?)soldats comme civils le furent en vain.
Même si cette situation est dure pour les parents des victimes, ils auront quand même appris que leurs enfants ne furent pas protégés mais plutôt offerts en pâture (dans le cas des soldats) pour rien…le Canada ne récoltera rien de cette folie meurtrière.
Dans le fond et surtout pas trop fort on pourrait dire: « Gardez votre drogue en opération on vous la laisse mais en échange on se construit un pipe-line jusqu’à la Méditérannée et on garde du terrain pour une ou deux base-militaire ».
Alors Karzai va rester en poste jusqu’à ce que l’on trouve le prochain drogué p0our le remplacer.

Eh bien, on est rendu à combien de milliards inutilement dépensés dans cette absurde chasse aux barbus en gougounes dans les montagnes afghanes?
Il faut plus ajouter aux milliards que coûte cette guerre les autres milliards d’augmentation des budgets militaires du gouvernement Harper, qui syphonnent l’argent de nos impôts?

Voila que le président du gouvernement en place sous la pression populaire qui en a assez des massacres de civils (pardon ,c’est vrai, des « dommages collatéraux »!)par les forces de l’OTAN, menaçe de rejoindre l’insurrection talibane.

Quel fiasco total que cette guerre où notre Canadian Army a transformé son rôle de Gardien dee la Paix qui allait tellement bien avec ses ressources et le poids international de notre pays de 30 millions d’habitants ,en force d’aggression à la botte des Américains.

Pendant ce temps nos gouvernements adoptent des budgets pour couper dans les programmes sociaux et augmenter les taxes parce qu’on est en déficit et qu’on va frapper un mur!

Ils nous prennent vraiment pour des caves!

Cette réaction d’Hamid Karzai n’est pas à prendre à la légère.

Pour qui connaît la culture afghane, et en particulier le sentiment de fierté et de farouche indépendance des Afghans, même pour un « vendu » au capitalisme occidental comme Karzai, il y a des choses qui ne « passent pas ».

L’incroyable condescendance, l’arrogance mielleuse d’un Obama, ou d’un Harper, qui traitent le président fantoche afghan comme un gamin sont à même de provoquer ce type de réactions.

Si c’était l’armée afghane qui occupait le Canada, il ne serait pas inimaginable qu’un Harper excédé menace de s’allier aux partis d’opposition !

Les USA ont « rectifié le tir » aujourd’hui, mais leurs drones idéologiques ont fait des dommages moraux irréparables qui s’ajoutent à l’enlisement stratégique de l’Empire dans cette région.

Yves Claudé – sociologue
Montréal, le 8 avril 2010
ycsocio[@]yahoo.ca

Mais c’est justement là tout le paradoxe de l’invasion de l’Afghanistan… On envahit ce pays pour en chasser les Talibans anti-démocratiques et le président fantoche qu’on met en place parle d’aller les rejoindre… The Twilight Zone!

Cette guerre est criminelle sous bien des aspects et les Libéraux qui l’ont commencée sont aussi coupables que les Conservateurs qui la continuent. On tue de nombreux civils quand ce ne sont pas des journalistes comme on l’a vu dans une vidéo récente. En plus le Canada se retrouve complice de crimes de guerre en livrant des prisonniers à l’armée afghane qu’on a formée mais qu’on sait qui se livre à la torture des prisonniers… En ne faisant rien à ce propos, les Conservateurs en rajoutent aux problèmes en exposant nos soldats et en s’exposant eux-mêmes aux enquêtes et aux poursuites par la Cour pénale internationale.

Cette triste farce, surtout tragique pour les civils afghans, a assez durée et le peuple canadien ne veut pas être complice d’un tel cafouillis d’imposition de démocratie qui ne correspond en rien aux aspirations du peuple afghan et d’un régime fantoche de drogués et de corrompus. Beau tableau, n’est-ce pas?

En passant, pour ceux qui s’intéressent aux condamnations par les États-Unis des pays qui produisent des drogues, on peut y voir deux poids deux mesures: ils sont en Afghanistan jusqu’aux oreilles et la culture et le trafic d’opium sont florissants. Par contre, en Bolivie où on consomme la feuille de coca (un produit inoffensif quand mâché ou en thé) depuis des temps immémoriaux, on condamne ce pays… socialiste. De plus il est vrai que la CIA est un des plus gros revendeurs de drogues aux États-Unis et la preuve a été faite dans le temps des Contras au Nicaragua alors que la CIA était impliquée dans la production de cocaïne et sa vente aux ÉU pour financer les Contras… Et ça continue…

Ce n’est pas fini : 650 millions $ pour acquérir et entretenir 120 chars d’assaut pour l’Afghanistan. Cette somme s’ajoute aux 17,1 milliards déjà investis dans de l’équipement militaire par le gouvernement conservateur. En plus de cela, c’est 5,5 milliards de dollars que M. Harper consacre à la guerre en Afghanistan.

La part du Québec dans l’aventure guerrière: au moins 5 milliards.

Mais en avons-nous les moyens? Qui a voté pour cela?

Le Québec est une nation pacifique avec ses caractéristiques distinctes qui mérite de se perpétuer dans son identité et selon ses propres choix. Pas à la traîne d’Ottawa.

Je suis écoeuré d’envoyer de mes impôts à ce Harper.

Comment expliqué la sortie…EN PRIVÉ devant 70 parlementaires?…
L Empereur Marc-Aurele….(Pas! Marc Aurele Fortin!!!…Kgnan!..)qui a vécu de l an 121 a 180 apr. J.C. prenait sous le conseil de Galien son médecin: Une guernotte d opium grosse comme une noix, dans sa coupe de vin une fois par jour…et cet Empereur a écrit un petit livre intiltulé: Pensées pour moi-meme. On est des millions! Pres de deux mille ans plus tard!… a avoir: Ses pensées pour lui-meme! sur une des tablettes de nos bibliotheques!…Lol!….La discrétion?…Hein?…Pfffft!….
Mais la, on comprendra que Hamid est au haschish si un jour il apparait devant les journalistes avec des cheveux long et trainant sa guitare!!!!…..
Manque plus que de voir des images équivalentes de l évacuation de Saigon par les hélicopteres Américaines!…..Mais cette fois …ce seront peut etre nos soldats qui seront évacués!….et qui auront perdu une guerre, qui en fait appartenait aux Etats-Unis!!!…Mais Bush l avait abandonné aux autres pendant qu il foncait sur l Irak…
If you come!!!….Innnne San Francisssscoooo!…..

Vous ne saviez pas que vous étiez associés à la mauvaise équipe ?… ( Comme au Viêt-Nam où il s’est agi surtout de rentabiliser la guerre en « stimulant » le marché de l’héroïne !…)

Les Américains se retireront d’Afghanistan dans un an et demi. Karzai ne fait que préparer le terrain, lorsque plus personne ne sera la pour lutter contre les talibans.
Il essai donc d’avoir l’appuie d’un plus grand nombre d’Afghans possible…On le sait, 25% de la population est en faveur des talibans, le taux le plus élevé jusqu’à présent.
Ici lorsqu’on t’aime pas comme politicien tu perds les élections, là bas tu te fais abattre.

Mais Karzai a des comptes à rendre à la communauté internationale, sa sortie peut donc sembler surprenante. Il reproche au gouvernement américain d’avoir truqué les élections, et lorsqu’on regarde l’histoire américaine il ne serait pas surprenant que ce soit le cas.

Pour ce qui est de l’Opium, je crois que les Américains ne font que détruire la crédibilité de Karzai

Pour mener une guerre sale contre un pays désarmé il faut mentir puis mentir et mentir encore , en tuant à vue tout en préparant ses soldat à assassiner ses propres dissidents .

Une chance qu’Harper est au pouvoir. Nos dépenses militaires devraient s’élargir encore plus, face à cette menace mondiale contre nos libertés. On devrait éventuellement aussi rouvrir le dossier du service militaire obligatoire, c’est ce qui manque grandement à notre démocratie, un sens réel de notre rôle sur cette planète et de ce qui reste la condition ultime de notre citoyenneté, pas un rêve éphémère social-démocrate qui est, à plus ou moins long terme, un suicide collectif.

Donc oui, je m’inscris en faux avec la vieille mentalité de colonisé du petit peuple Canayen… qui s’illustre toujours lorsqu’il est question de défendre leurs nations. Médiocre vraiment comme attitute.