Ô Alberta et Ô autres provinces…

Le saviez-vous ? Le Québec est en fait en retard sur plusieurs autres provinces qui ont adopté leur propre hymne, euh, provincial.

Alberta: En novembre 2001, sous la direction du sérénissime premier ministre Ralph Klein, l’Alberta a adopté comme chanson officielle l’hymne: Alberta !

Terre-Neuve avait déjà son « Ode to Newfoundland » en 1904, et a réadopté la chanson en 1980 comme un « hymne provincial »:

L’Île-du-Prince-Édouard en adopté en mai de l’an dernier, 2010, comme hymne officiel une chanson traditionnelle: The Island Hymn. (Attention alertinternautes: je n’ai pas trouvé de version musicale. À vos moteurs de recherche!)

En Nouvelle-Écosse, la chanson Farewell to Nova Scotia n’a pas de statut officiel, mais est universellement considérée comme LA chanson de la province:

Finalement, nos frères Acadiens ont choisi en 1884 leur hymne, lors de la deuxième Convention nationale des Acadiens. Très religieux:

Québec: Il est vrai que le Québécois avaient fait leur travail dès le 24 juin 1880, avec une chanson qui parlait d’un peuple « près du fleuve géant » et « parmi les races étrangères »‘. Le Ô Canada ne parlait évidemment que du Québec et fut longtemps un chant patriotique canadien-français. Ce n’est qu’en 1980 qu’un certain Pierre Trudeau, voulant attacher symboliquement le Québec au Canada, fit en sorte qu’il devienne l’hymne du pays entier.

Ce qui renvoie les Québécois à leur devoir d’écriture. (J’oserais dire: heureusement !)

Tiens, juste pour vous féliciter d’avoir lu jusqu’au bout, je vous offre — une fois n’est pas coutume — une Minute du patrimoine:

 

Une belle histoire...
Les commentaires sont fermés.

Ce n’est pas en s’évertuant à ridiculiser les autres que l’on s’élève monsieur Lisée, vous le savez bien, mais je vois que vous ne pouvez pas vous en empêcher.

Et votre chorale d’indépendantistes s’efforcera, de pondre des commentaires à l’avenant, comme dans la chanson »Comme d’habitude » :
http://www.lexilogos.com/claude_francois/my_way.htm

Le ROC c’est approprié tant notre hymne que notre feuille d’érable (autre symbole canadien français) je propose donc que si le Québec devient souverain un jour nous devrions appeler le nouveau pays, la République du Canada…

L’hymne national du Québec reste évidemment à faire tout comme son indépendance…

L’un n’allant pas sans l’autre.

Mais si le peuple québécois décidait finalement, à la fin de l’histoire de se dire non, je crois que « L’Ange Vagabond » de Richard Séguin vraisemblablement conviendrait fort bien…

http://www.tagtele.com/videos/voir/61167/1/

J’ai écouté « l’hymne » albertain… Il me semble que ça manque grandement d’ampleur… Petite toune country style Shania Twain. Mais imaginer un athlète sur un podium recevoir son prix sur cet air? Stimuler une fièrté nationale (quelquonque?) avec ça?

@Z
« Mais si le peuple québécois décidait finalement, à la fin de l’histoire de se dire non, … »
Nous l’avons décidé deux fois plutôt qu’une mon cher!

L’hymne national Albertain pourrait servir une excellente trame de fond pour une éventuelle publicité touristique de la province, mais de là à devenir un hymne national d’une Alberta souveraine, pas certain que ça pourrait passer la rampe.

Celle de Terre-Neuve est soporifique à souhait mais le montage vidéo nous captive assez pour ne pas sombrer dans les bras de Morphée.

Celle de la Nouvelle-Écosse est incontestablement la mieux réussis sur un air déjà connu.

Pour les Acadiens l’on entend bien qu’elle ressurgis d’une époque aujourd’hui révolue (ultramontaine).

Merci M. Lisée pour cette recension, elle éclaire nos lanternes et nous démontre que nous ne sommes pas les seuls à jongler avec cette lubie.

La petite minute du patrimoine nous démontre bien le manque d’imagination du RduC.

Ils se sont arrogés le titre de «canadien» qui faisait référence à l’origine aux habitants nés sur le continent de descendance française à l’époque de la Nouvelle-France.

Ils se sont approprié du symbole des canadiens d’origines françaises, la feuille d’érable que les québécois ont finalement troqués pour la fleur de lys.

Et ils ont usurpé un chant patriotique de la St-Jean-Baptiste pour le traduire et un faire leur hymne national unilingue anglais. (Quand et où à l’extérieur de la province de Québec entendez-vous l’hymne national canadien en français ou dans sa version bilingue? Si le Canada n’était pas un pays au bilinguisme de pacotille, la seule et unique version officielle de l’hymne national de tout un pays refléterait sa dualité linguistique et serait exclusivement la version bilingue. Mais comme le RduC considèrent la langue française comme une langue de deuxième ordre et les francophones comme des citoyens de seconde classe, c’est la version unilingue anglaise qui prime. Vous écouterez quelle version sera chantée ce soir au Rogers Arena!)

@ Claude Pelletier

Je ne vois aucunement à quel endroit vous pouvez voir une amorce de volonté de s’évertuer à ridiculiser les autres dans le présent billet.

Décidément, nous croisons le fer depuis les 24 dernières heures.

Un hymne pour le Québec! Bon, pourquoi pas?

Mais, de grâce, quelque chose de meilleur que ce qui est proposé!

Il me semble, d’ailleurs, que le répertoire de la chanson québécoise est déjà suffisamment riche.

À claude pelletier

« Et votre chorale d’indépendantistes s’efforcera, de pondre des commentaires à l’avenant, comme dans la chanson ”Comme d’habitude” (claude pelletier)

Vous avez bien écris:

« Ce n’est pas en s’évertuant à ridiculiser les autres que l’on s’élève … »

Combien il y a de façons de percevoir le ridicule M. claude pelletier?

Au Québec, je verrais
Un Canadien errant
http://www.youtube.com/watch?v=Vk_U_EBMW2A

Moi en tout cas, je suis Québécois d’origine Acadienne, comme ceux de la Gaspésie, des Iles de la Madeleine et de la Côte Nord. On estimait, en 1996, qu’il y avait environ un million de Québécois ayant une ascendance acadienne.

http://www.mef.qc.ca/Acadiens-au-Quebec.htm

Je crois qu’on devrait reconsidérer pour

Grand-Pré d’Angèle Arsenault
http://www.selectdigital.ca/drm/a/angele-arsenault-des-etoiles-pour-vous
ou
Papa Arthur d’Angèle Arsenault
http://www.selectdigital.ca/drm/a/angele-arsenault-des-etoiles-pour-vous
Avec d’intégré -Partons la mer est belle
http://www.youtube.com/watch?v=iU-QjW-B-sk&feature=related
ou
Évangéline
http://www.youtube.com/watch?v=–OtEOozUuY&feature=related

André S

Faux. Nous n’avons rien décidés puisque c’est toujours le statu quo. Et en 95 je n’avais pas le droit de voter, et ceux qui ont votés non l’ont fait sur la base de fausses promesses (fédéralisme renouvelé mon oeil).

J’allais dire dès les premières notes il y a donc DES sociétés au Canada, mais celui de l’ile du prince edouard en est un qui célèbre la propriété du territoire et non une nation puisqu’on a vu personne sur les images. Ils sont donc Canadiens avec usi fruti du territoire.

M. Desbois, Un Canadien errant est fort joli mais ne convient plus comme hymne national, vu que nous sommes rendus des Québécois. Faudrait chanter un Québécois errant, ce qui ne serait pas mieux parce que nous étions des Canadiens-français quand les Anglais ont puni nos ancêtres patriotes en les expatriant au bout du monde.

Les autres chansons sont des bonnes suggestions pour les Acadiens, même s’il y en a beaucoup au Québec…sorry.

La chanson de Vigneault : Mon pays ce n’est pas un pays c’est l’hiver. Ça ressemble à une chanson d’apatride qui n’a pas de pays ni patrie. L’air est correct mais pas les paroles pour un hymne national…me semble.

L’autre chanson : Mon cher Antoine, c’est à ton tour de te parler d’amour. Ça fait valse familiale de fête du petit dernier.

Peut-être, si on veur Vigneault : J’ai pour toi un lac qui ferait bien. De beaux lacs tout bleus même si certains commencent à verdir un peu.

, http://www.youtube.com/watch?v=YaKOGbYYA1E

http://www.youtube.com/watch?v=JvzUYqjc6Z4&feature=related

on en a en masse, au Québec, des beaux lacs.

D’accord je joue le jeu et je propose
http://www.youtube.com/watch?v=b8Cida78UXM&feature=related
avec quelques adaptations bien sur
au lieu de mon Alexi MON PAYS
après au fond de ton hiver, CHANTE EN MOI
au lieu de écris-moi, CHANTE EN MOI
au lieu de près de la rivière…
AU BOUT DE MES FRONTIÈRES, JE SUIS FIER
Mais mais je n’ai pas nommé de pays, évidement dans mon coeur mon pays c’est la gaspésie, les montagnes, les lacs, les rivières, le fleuve et le golf. La gaspésie c,est grand et ça prend différentes couleurs selon les régions(vallée, baie, pointe, haute gaspésie). Moi ce sont les paysages de la hautes gaspésies, qui m’habite qui ont forgé mon caractères. Les longs hivers, la chaleur des gens, la puissance de la mer, les grands vents, les montagnes et les caps vertigineux. Bien sur je me sens chez-moi partout au pays mais dans cette région de la gaspésie je ne suis pas chez-moi j’en fait parti, elle est en moi. Il n’y a pas d,endroit au monde qui ne saurait me rendre plus heureuse que cet endroit ou le vent connait mon nom.

@ Youlle # 10,

Vous avez raison, je le reconnais.

Je retire le commentaire suivant qui n’était vraiment pas approprié

»“Et votre chorale d’indépendantistes s’efforcera, de pondre des commentaires à l’avenant, comme dans la chanson ”Comme d’habitude”.

Merci pour me l’avoir fait reconsidérer à nouveau.