Obama vs Trump: Le ridicule tue-t-il ?

Barack Obama s’est payé la tête de Donald Trump, présent dans la pièce, lors du dîner des correspondants de la presse de Washington. L’humour est une figure imposée lors de ces prestations, mais on sent qu’Obama, vis-à-vis Trump, ne veut par rire avec. Il veut rire de. Savourez…

Et ce n’est pas fini. Voir ceci:

(Merci à l’alertinternaute Sylvain Goulet
pour ce signalement.)

Laisser un commentaire

J’aime beaucoup les idées de Trump en général. Comme par exemple lorsqu’il dit que l’amérique devrait couper dans l’aide international qu’ils donnent sans aucun remerciement, ou bien lorsqu’il mentionne que la Chine qui vend à outrance leurs produits aux USA et, que la Chine n’achete pratiquement rien de l’amérique. Ou bien lorsqu’il affirme que l’Irak devrait rembourser une parti du coût dela guerre en donnant du pétrole gratuit. En général je pense que c’est vrai que les USA donnent trop aux pays pauvres. Et ce n’est pas juste eux qui devrait faire les efforts. Je pense que le Canada la France L Allemagne engleterre et autres devraient aussi faire des efforts pour aider les pays pauvres. Mais concernant le certificat de naissance d’Obama, je trouve ça vraiment stupide.

M. Lisée

Permettez moi de rester à la politique locale tout en ne m’éloignant pas trop de votre sujet, vous en conviendrez. Je suivrez vos analyses demain soir à RDI ; heureux d’apprendre que vous y serez. Ne manquez surtout pas d’appuyer les effets néfastes de la campagne de « salissage » menée par les conservateurs. Car s’il y a un sentiment d’excitation collective, d’anticipation nerveuse et à l’issue imprévisible, c’est devant l’urgence de se débarrasser des pratiques dictatoriales et fascisantes des conservateurs. J’abuse quelque peu de votre sollicitude pour bien situer les enjeux.

Le Bloc va et doit passer dans la moulinette du rouleau compresseur ABC (anybody but conservatives) ; la faute lui en revient, surtout à son chef. Les Québécois ont été la bougie d’allumage d’une vague salutaire et tout le mérite nous revient pour avoir su voir dans le NPD la véritable solution de rechange. L’enjeu est trop grand pour que l’on continue à diviser le vote et faire le jeu du parti au pouvoir qui l’emporte avec des suffrages de moins de 40% des votants.

Il y a un noyau dur d’environ 35% d’électeurs conservateurs au Canada (ROC). Ce sont des va-en-guerre semblable à la droite républicaine étatsunienne qui s’est étendue au nord. Les entendre « démoniser » tout ce qui est contraire à leur pensée fait trembler pour l’avenir si ce mouvement devait encore croître. Il s’en suffirait de peu : une majorité conservatrice demain.

Dernier exemple en liste, cette révélation quant à la véritable teneur thérapeutique ou non d’un massage reçu par Jack Layton il y a environ de 15 ans. Ce matin à CBC News, une commentatrice associée au National Post a révélé que son journal s’était vu offrir les mêmes révélations il y a trois ans, mais sans le supposé carnet de notes du policier et qu’ils avaient décidé de passer leur tour pour insuffisance de preuves. Si elle a dit vrai, un gros SI, les faits étaient donc déjà connus.

Elle n’a pas manqué d’ajouter que ces révélations à ce moment précis venaient surtout en aide aux libéraux, donc les supposés instigateurs, déclaration aussitôt réfutée par un autre journaliste sur le panel qui avait reçu des confidences de stratèges conservateurs et qui croyaient eux que cela pouvait leur accorder de quatre à cinq contés de plus, des femmes, plus sensibles aux tromperies d’un mari se détournant du NPD. Ils en sont les principaux bénéficiaires. Qui Bono ?

On voit bien là les tentatives de manipulation déguisées en journalisme que pratiquent les conservateurs. Tout est fait en sous-main et aucun coup bas n’est à leur épreuve. Une large portion du Canada ne se distingue plus de ce que l’on peut voir et entendre sur Fox aux États-Unis ou lire dans le Jerusalem Post, pardon le National Post. Tout ça est très malsain et porteur de catastrophes à l’échelle planétaires. Donc, pour ce qui est de la débandade du Bloc et des impacts pour le Québec, on en reparlera aux élections québécoises. Demain, nous avons un devoir de citoyens du monde à faire. Merci à tous les Québécois de nous faire encore et toujours honneur.

Dommage que l’allocution ne se soit pas déroulée en français, car le président aurait pu ajouter, au sujet de Donald Trump : « Ce type a vraiment du toupet ! » ou encore, comme dans le film français «Marche à l’ombre» :« Il est coiffé comme un dessous de bras ! »

Trump nous laisse croire (sic) qu’il pourrait être un futur prétendant à l’un des postes le plus convoité au monde. Vraiment!!!!N’importe quoi pour faire parler de lui. De plus, ses attaques envers Obama sont carrément racistes. La réponse d’Obama est tout simplement du bonbon. Tiens toi!

Ce qu’ils sont chanceux ces états-uniens d’avoir un président intelligent avec les valeurs aux bonnes places. Jamais de ma vie je n’aurais pensé écrire ces lignes. Je pense que je vais déménager au Vermont tiens…

Il y a qqe chose d’ironique et de pathétique dans cette mini-guerre contre Obama.

D’une part, lors de l’élection présidentielle opposant GWB et Al Gore, quand les résultats finaux étaient incertains et que le décompte des votes de l’État de la Floride laissait perplexe, on entendait les Républicains demander à M. Gore de reconnaître la victoire à son opposant. C’était une question de patriotisme, bien évidemment.

D’autre part, voilà qu’un président démocrate est dûment élu et trois ans plus tard, un partisan républicain – et probablement un futur candidat -, remet en cause la légitimité du président élu, prétextant une fraude relié à son certificat de naissance.

Évidemment, personne ne remettra en cause le « patriotisme » de M. Trump…

Merci pour le lien!! :))))
J’aurais aimé voir davant5age le visage de Trump afin de voir sa réaction…,
Le ridicule ne tue peut-être pas mais il faitun grand tort à la crédibilité…à la place de Trump, j’aurais tellement honte… Mais ces gens-là ne fonctionnent pas comme nous, le monde ordinaire… alors… allez donc savoir…

La culture du ridicule ! Il faut quand même donner à Obama qu’il est drole ! Est-il né de la Harpe ou de Roswel, je me demande ?

Le certificat est intact comme les passeports sortis des décombres en 2001 !

May day, may day ! C’est le cas de le dire !

Je ne suis pas le plus grand fan de Barack Obama, mais je dois avouer que ces deux extraits étaient géniaux. Bien fait de remettre à sa place Donald Trump!

Présentation du Président Obama parfaitement réussie. Et le plus drôle, c’est que Donald Trump ne pouvait rien faire … sortir de la salle ? … ou encore comme il dit dans son programme : il aurait sans doute aimer « congédier » le Président.

Simple question: Est-ce que le toupet de Donald Trump a été fabriqué aux États-Unis ? …

J’ose espérer que même avec la présence de Harper ici, la politique canadienne de sombrera pas au niveau de la politique américaine. Démagogueries et coups bas, rien pour élever un peuple là où il doit être. Les républicains vont ramasser ce qu’ils méritent.

@ Jean-François Bienvenue (# 6):

N’allez surtout surtout pas ça (déménager aux USA!)…

Selon M. Lisée du moins, vous demeurez ici, au Québec, dans un endroit paradisiaque comparé au pays de Obama:

http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/lisee-vs-liedm-le-film/8678/

Comme JFL le recommande fortement, restez au Québec et contentez-vous de nos (médiocres?) politiciens et de notre (salutaire?) nivellement par le bas. C’est là qu’est l’avenir!!!

Trump qui à douté de la nationalité d’Obama, s’est trouvé dans la position d’un idiot mondial via twitter facebook et autres réseaux sociaux .
je savoure l’idée d’un Obama face a un racisme primaire type Hortefeux,Zemmour et l’ump,Bilger,Goldnael,Vals,Lepen… en passant par la Fédération francaise de football il n’y aurait même pas d’endroit sur terre pour se cacher

Après l’enquête sur le certificat de naissance d’Obama, Trump va-t-il réclamer le certificat de décès de Ben Laden afin de prouver qu’Obama a menti ?

Lorsque Trump lance ses inepties à la con, il ne pense pas que ce sont autant de boomrangs !

Quand on est con, on est con.

C’est bien fait et jouissif de réaliser la distance intellectuelle et morale qui sépare les démocrates et les républicains.

Le ridicule ne tue pas, mais il décoiffe !
Bien fait pour Donald Trump et très bon texte de la part d’Obama

Merci à vous, j’aurais raté ces bijoux autrement…

« By the way ».. pourquoi « required » et non pas « obligatoire » le nom et l’adresse, ici?

Thanks again!

ADMIN : Il s’agit bien évidemment d’un bogue. Merci de nous l’avoir signalé.