Oublie-t-on l’effet politique du prix à la pompe ?

L’excellente émission Meet The Press a montré ce dimanche un intéressant graphique mettant en relief la montée du prix de pétrole d’une part et la chute de la popularité du président d’autre part.

Visit msnbc.com for breaking news, world news, and news about the economy

Laisser un commentaire

Si il y a une personne sur cette planète qui a les capacités de limiter l’appétit gargantuesque des pétrolières pour des profits pantagruéliques, c’est bien le président des États-Unis d’Amérique.

Les pétrolières sont censé dévoilés leurs profits au courant de la semaine. Il paraîtrait même que le président serait à songer à couper les subventions à ces scélérats du capitalisme. Notre premier minus Stephen Harper devrait y prendre exemple.

Elle est où la soi-disant efficacité du secteur privé et de la concurrence à offrir le meilleur produit au meilleur prix lorsque nous payons à la pompe quasi le même prix que lorsque le baril avait atteint des sommets en 2008 à 150$ alors qu’il se transige aujourd’hui à quelque 111,85$?

La main invisible du marché d’Adam Smith, n’est pas invisible pour rien, c’est qu’elle n’existe point. Ce ne sont que des chimères pour idéologues dans l’obédience du Royaume du laisser faire économique!

Il ne faudrait pas oublier que Joe Clark a perdu les élections en 1979 car soit avant ou durant la campagne le prix du litre avait fait un bond de 14 cents du litre et l’opposition libérale en a fait son choux gras.

Avec les 730 millions de baril en réserve les américains cause la pression sur le prix pour ensuite essayer de renflouer leur coffres.
Il y a une situation d’urgence. le prix étant trop élevé les canadiens doivent mettre fin aux exportations de pétrol brut. le rafiner ici approvisonner nos marchés à un prix que les canadiens peuvent s,iffrir et exporter seulement les surplus. Charité bien ordonnée commence par soi-même. Il faut cesser d’exporter notre brut pour approvisionner nos marchés canadiens en priorité. Il en va de l’équilibre et la stabilité du marché canadien.

Avec les 730 millions de baril en réserve les américains cause la pression sur le prix pour ensuite essayer de renflouer leur coffres.
Il y a une situation d’urgence. le prix étant trop élevé les canadiens doivent mettre fin aux exportations de pétrol brut. le rafiner ici approvisonner nos marchés à un prix que les canadiens peuvent s,iffrir et exporter seulement les surplus. Charité bien ordonnée commence par soi-même. Il faut cesser d’exporter notre brut pour approvisionner nos marchés canadiens en priorité. Il en va de l’équilibre et la stabilité du marché canadien.
Ceux qui cherche des valeurs sure devraient se touner vers le cuivre, l’aluminium et le fer nécessaire dans la fabrication de multiple produits et investir dans des entreprises de transformation ici au Canada, au lieu de l’or qui est somme tout très inutile.

Profotons en pour faire une offre aux américains on achéte l’Alaska et faisons un pont flottant (laissez faire la gros cave ça existe, c’est à l’épreuve de tsunamis, des timanis aussi et donne une alternative rentable au transport aériens. Faire un tgv Bombardier suspendu Russie-Terre.Neuve (via un pont flottant du détroit de bering, style touyau de sécheuse flexible, submersible suspendu sur des pilier flottants)
http://www.territorioscuola.com/wikipedia/fr.wikipedia.php?title=Fichier:Belem_sous_le_pont_Flaubert.jpg

« Elle est où la soi-disant efficacité du secteur privé et de la concurrence à offrir le meilleur produit au meilleur prix »

Toyota a surpassé GM au sommet des ventes automobiles. ‘Nuff said

« La main invisible du marché d’Adam Smith, n’est pas invisible pour rien, c’est qu’elle n’existe point »

C’est sûr, le gouvernement tente de la contrôler.

« Ce ne sont que des chimères pour idéologues dans l’obédience du Royaume du laisser faire économique! »

MDR!!! État-Unis-, royaume du laisser faire?! Apparemment, tu ne connais rien à la dette publique

@ lemoutongris #6

A) j’parle pas de char, j’parle du prix du gaz!

B) si théorie d’Adam Smith était si applicable, pourquoi la nécessité d’un Office Protection du Consommateur? Pourquoi existe-t-il des émissions tel La Facture et J.E.?

C) ceci est une métaphore, je ne parle pas d’un pays en particulier, mais de l’idéologie en général et du genre de dogmatisme dont vous faites preuve en particulier.

@lemoutongris

En réalité dans ce monde, le laisser faire n’existe pas. Même dans un laisser faire gouvernementale, il y a des ficelles tirées quelque part…

Pour terminer, dans le secteur tertiaire, la concurrence est assez efficace. Par contre, dans le secteur primaire, c’est autre chose.
L’on ne peut donc pas comparer l’industrie automobile avec l’industrie pétrolière…

« A) j’parle pas de char, j’parle du prix du gaz! »

ça revient au même. Avec la hausse des prix de l’essence, les Japonais ont décidé de faire des chars plus économes, ce qui les a grandement aidés. Au début du siècle dernier, on croyait qu’on allait manquer de cuivre pour connecter le téléphone à tout le monde aux ÉU. Mais la hausse du prix (suite à la hausse de la demande) a incité les compagnies à cherche plus du minerai. Finalement, on utilise maintenant de la fibre optique

« si théorie d’Adam Smith était si applicable, pourquoi la nécessité d’un Office Protection du Consommateur? Pourquoi existe-t-il des émissions tel La Facture et J.E.? »

Un(e?) office publique est futile. Par contre, les émissions comme JE ont leur utilité parce que des compagnies ne diffusent pas toute l’information qu’il faut pour être informé.

« Même dans un laisser faire gouvernementale, il y a des ficelles tirées quelque par »

très belle oxymore

» mais de l’idéologie en général et du genre de dogmatisme dont vous faites preuve en particulier. »

s’il est dogmatique de vouloir laisser les gens faire ce qu’ils veulent de l’argent qu’ils gagnent, alors soit.

@ lemoutongris #10

Oh que non, que les énergies fossiles et la fabrication d’une automobile, ça ne revient pas au même!

Office est bel et bien masculin (pis automobile est bel et bien féminin), vous pourriez vérifier dans un dictionnaire.

Si les émissions tel J.E. et La Facture ont leur utilité parce que « des compagnies ne diffusent pas toute l’information qu’il faut pour être informé », vous me donner donc raison. Car dans sa théorie, Adam Smith, présume que nul ne souscrirait à un contrat qui lui est défavorable (donc que tous détiennent cette capacité). Alors???

C’est bien de vouloir que tous vivent dans l’anarchie la plus totale en conservant tout son pécule, en ne partageant rien et n’avoir aucun sens civique.

Mais l’être humain est un animal social et se doit de vivre dans une société ayant un minimum de règles. Pour ma part, je préfère la règle de droit et la suprématie de la loi que l’individualisme à tout crin et le chacun pour soi. La règle du « au plus fort la poche », ça remonte à l' »homme de cro-magnon »…

Alors, le dogmatisme dont vous faites preuve c’est de diaboliser tout ce qui est public ou fait au nom de l’État.

J’aime payer des taxes et des impôts, parce que j’aime me payer la civilisation et le sens civique. J’aime contribuer au bien-être de mon prochain, pas le laisser souffrir parce qu’il n’a pas les moyens de se payer une dispendieuse couverture d’assurance-maladie au privé.

Ce ne sont pas les corporations qui engendrent des profits faramineux (minières, pétrolières, institutions financières) qui ont la capacité de redistribuer une partie de la richesse, ce sont les État-Nations.

On a vu ce que cela a donné lorsque les grandes institutions financières de ce monde se sont retrouvé dans le pétrin lors de la dernière crise financière. C’est le contribuable lambda qui a payé pour ramasser les pots cassés. J’ai renfloué les GM et Goldman Sacks à même mes impôts, vais-je recevoir une ristourne, un généreux bonis ou une mirobolante prime de séparation???

.La règle du “au plus fort la poche”, ça remonte à l’”homme de cro-magnon”… »

Ah, le sophisme de la loi de la jungle

de mon côté, je veux un État minimal qui laisse un maximum de liberté (lire : punir le crime, le vol, le meurtre, etc) à ses citoyens. Le plus fort la poche vient plutôt de la gauche : tu es riches, alors tu dois payer plus d’impôts que les autres, sinon tu vas en prison

» J’aime contribuer au bien-être de mon prochain »

Moi aussi, pas besoin de me faire voler 40% de mon salaires en taxes et impôts divers pour le faire.

« redistribuer une partie de la richesse »

lire : vol légalisé. Ou, plus anciennement, spoliation

« C’est le contribuable lambda qui a payé pour ramasser les pots cassés »

ce qui était totalement déplorable. C’est ce qui arrive quand on RÉglemente trop…

« Car dans sa théorie, Adam Smith, présume que nul ne souscrirait à un contrat qui lui est défavorable (donc que tous détiennent cette capacité). Alors??? »

Alors je n’ai jamais dit qu’il avait 100% raison. La main invisible, c’est aussi la récompense des compétents (Toyota) et la punition des incompétents (GM)

@ lemoutongris #12

Vous raisonnez comme un ado qui n’a pas terminé son sevrage.

Votre État minimal avec votre maximum de droits individuels, vous vivez dèjà dedans (allez-y voir dans les pays du printemps arabe quel sont leurs droits et libertés individuels et partout ailleurs dans le monde tant qu’à faire, vous verrez qu’ici les contraintes ne sont pas très pesantes).

Aucun pays ne possède une Charte des droits et libertés de l’individu seul et unique, maître de lui-même, égoïste jusqu’à l’os, comme celle du Canada.

Depuis que Trudeau l’a enfoncé dans la gorge des québécois que je le le dis et l’affirme à qui veut l’entendre que ce genre de Charte ne peux qu’engendrer le chacun pour soi, l’égoïsme à outrance, le nombrilisme sans borne. La culture du « you deserve what you get » quoi…

Et vous en êtes la preuve probante.

Le problème avec cette Charte, c’est justement qu’elle ne prévoit aucun devoir, aucun sens civique au citoyen, aucun droit collectif.

L’impôt, ça demeure la façon la plus équitable d’accomplir son devoir de citoyen. Chacun paie selon ses moyens. Il faut voir qu’au dessous d’un certain revenu, l’individu ne peut plus couper dans ses besoins primaires pour satisfaire ceux de l’État. C’est pour cette raison qu’en bas d’un certain revenu, les gens ne paient pas d’impôt et que lorsque vous gagnez dans les 6 chiffres par année vous vous devez de payer le pourcentage maximal.

Les taxes à la consommation (TPS & TVQ) ainsi que l’impôt pour tous à 15% ne sont que des mirages, ils s’appliquent plus fortement à ceux que ça fait mal (les gens sous le seuil de la pauvreté) et facilite l’accroissement de la richesse des riches.

Dans votre État de sans foi, ni loi, lorsqu’un Madoff, un Vincent Lacroix, un Earl Jones ou un tout autre escroc du même acabit oeuvre au grand jour, rien ne peux l’arrêter, parce qu’il n’y a aucune réglementation, aucune législation, aucun crime, aucune sanction. C’est l’État de la dérèglementation totale et de la contrainte minimale.

Les américains, suite à la crise de 1929 avaient établient un « New Deal » avec leur Président. À partir de l’élection de Ronald Reagan (50 ans plus tard), comme la réglementation mise en place fonctionnanit, l’on a décidé de dérèglementer le marché. Et 20 ans plus tard: « la face dans l’mur » (2008 la plus grande crise financière depuis 1929). Vous viendrez m’en reparler de la déreglementation.

La déregelentation des crapules, non merci, ça se dit bien!

Et la punition des incompétents, j’en ai marre de payer pour leurs abus…

Vive l’État de droit où la loi et la règle de droit ont suppléé la volonté d’un monarque, d’un oligarque, d’un despote, d’un tyran, d’un népote, d’un dictateur ou de tout abuseur du même acabit!!!

Ah…le prix à la pompe!

Au Québec, près de 50% du prix à la pompe est le résultat des TAXES!!!

C’est pas les pétrolières qui s’en « mettent plein les poches ». C’est les politiciens (Harper et Charest soit dit en passant)…

« Votre État minimal avec votre maximum de droits individuels, vous vivez dèjà dedans »

tu veux rire de moins j’espère? Je me fais siphonner au moins 40 % de mon salaire en taxes et impôts divers. Sans compter que je n’ai pas le choix pour l’école, le transport en commun, l’électricité…

« C’est pour cette raison qu’en bas d’un certain revenu, les gens ne paient pas d’impôt et que lorsque vous gagnez dans les 6 chiffres par année vous vous devez de payer le pourcentage maximal. »

Jalousie, quand tu nous tiens.

Et chacun sait que « les riches » vont béatement accepter de se faire voler plus de 50% de leur salaire imposable. Alors que « tout le monde » (qui s’y connait en économie, du moins) que leur faire payer trop d’impôts diminue les revenus.

« Les américains, suite à la crise de 1929 avaient établient un “New Deal” avec leur Président »

Ce qui a transformé une récession en Dépression. Il y avait eu des problèmes semblables 10 ans auparavant. Le gouvernement n’est pas intervenu et la crise s’est résorbé en moins de 2 ans.

« Dans votre État de sans foi, ni loi »

Ou et quand ai-je dis ça? L’État minimal s’occupe de ses principales jobs : la justice et la sécurité publique. Le reste de ton argumentaire est donc invalide

« comme la réglementation mise en place fonctionnanit, l’on a décidé de dérèglementer le marché. »

quelle déréglementation? http://mercatus.org/publication/regulatory-agency-spending-reaches-new-height

http://www.mercatus.org/PublicationDetails.aspx?id=25730

@ lemoutongris #15

Vous êtes d’une mauvaise foi crasse.

1- Droits individuels et impôts ne sont pas la même chose (au Canada vous bénéficiez de la plus grande liberté individuelle de la planète) Pour les impôts, ne déménagez pas en Scandinavie, vous allez péter une crise cardiaque et le Canada demeure une des juridictions les plus enviables du G8.

2- Je fais partie de la classe moyenne aisée, donc il n’y a pas de jalousie qui tienne (y’a pas à dire quand on est à court d’arguments qu’est-ce que l’on peut affirmer) Je pratique un sens civique, je possède un sens du partage, de l’empathie et de la compassion. Je répugne l’égoïsme et le chacun pour soi de vos théories élitistes et individualistes. Je n’adhère pas à la culture du « you deserve what you get ».

3- le « New Deal » est intervenu 4 ans après la crise de 1929, soit en 1933. Et votre soi-disant crise 10 ans auparavant qui aurait eu la même importance que celle de 1929, vous dites vraiment n’importe quoi!

4- Si vous n’êtes pas au courant que Ronald Reagan a procédé à une vaste entreprise de dérèglementation, dont le secteur financier, durant son règne pendant les années 80, vous étiez soit non né, vous viviez sur une autre planète ou vous pratiquez l’aveuglement volontaire.

Persistez: le gris vous va si bien (grey fits you well)

« le “New Deal” est intervenu 4 ans après la crise de 1929, soit en 1933. »

Hebert Hoover avait mis la table pour le New Deal avec toute sorte de mesures destructrices comme un taux d’imposition prohibitf de 90% au « riches »

« Et votre soi-disant crise 10 ans auparavant qui aurait eu la même importance que celle de 1929, vous dites vraiment n’importe quoi! »

non, justement : http://en.wikipedia.org/wiki/Roaring_Twenties (lire le paragraphe sur Harding)

« Droits individuels et impôts ne sont pas la même chose »

Au niveau ou ils sont au Canada, oui, c’est la même chose. Pour administrer la justice et la sécurité publique, le gouvernement n’a pas besoin d’autant d’argent.

« Si vous n’êtes pas au courant que Ronald Reagan a procédé à une vaste entreprise de dérèglementation, dont le secteur financier, durant son règne pendant les années 80, vous étiez soit non né, vous viviez sur une autre planète ou vous pratiquez l’aveuglement volontaire. »

Et toi, si tu n’était aps au courant qu’après son règne, la réglementation a repris de plus belle – Bush II était d’ailleurs, toute proportion gardée, le président le plus dépensier avant 2008 – alors tu viens d’une autre planète

.Je pratique un sens civique, je possède un sens du partage, de l’empathie et de la compassion. »

Idem pour moi. Je donne régulièrement à des oeuvre de charité

» Je répugne l’égoïsme et le chacun pour soi de vos théories élitistes et individualistes »

C’est sûr, tu préfères le déguiser sous le couvert du bien-être collectif. Ce terme trompeur est une excuse pour régulariser les actions des gens et les étouffer

@ lemoutongris #17

J’ai beau lire et relire le paragraphe sur Harding et je n’y voie pas l’ombre d’une référence à une potentielle « crise financière ».

« Et toi, si tu n’était aps au courant qu’après son règne, la réglementation a repris de plus belle – Bush II était d’ailleurs, toute proportion gardée, le président le plus dépensier avant 2008 – alors tu viens d’une autre planète »

Quel rapport y peut-il bien y avoir entre le fait d’être le président le plus « dépensier » et créer de la Législation et/ou de la Réglementation dans le secteur financier???

« Je donne régulièrement à des oeuvre de charité »

Quel acquis de conscience! Alors selon vous, l’on devrait laisser aux organismes de bienfaisances et aux oeuvres de charité le soin de gérer le filet de sécurité social.

Ça me sonne comme un discours d’une époque révolue. Au Québec, c’est justement le clergé (oeuvre de charité) qui s’est occupé de la mission sociale jusqu’à la fin du règne de Duplessis. Mis à part vous, je ne connais personne qui voudrait y retourner.

Vous fabulez!!!

Tiré du lien que j’ai cité

» When President Warren Harding took office in 1921, the national economy was in the depths of a depression with an unemployment rate of 20% and runaway inflation. Harding proposed to reduce the national debt, reduce taxes, protect farming interests, and cut back on immigration. Harding didn’t live to see it, but most of his agenda was passed by the Congress. These policies led to the « boom » of the Coolidge years »

« Quel rapport y peut-il bien y avoir entre le fait d’être le président le plus “dépensier” et créer de la Législation et/ou de la Réglementation dans le secteur financier »

dépenses du gouvernement = intervention dans la vie des gens = embauche de fonctionnaires/travailleurs dans le secteur public

« Alors selon vous, l’on devrait laisser aux organismes de bienfaisances et aux oeuvres de charité le soin de gérer le filet de sécurité social. »

ça fonctionnait bien avant, et certainement mieux qu’avec l’État présentement

@ lemoutongris #19

Comparez les courbes et la durée dans le premier tableau (Chart 1) de votre hyperlien et vous verrez bien que la crise de 1929, n’a rien à voir avec vos prétentions.

« dépenses du gouvernement = intervention dans la vie des gens = embauche de fonctionnaires/travailleurs dans le secteur public »

Du sophisme à l’état pur!

Les dépenses faramineuses de l’ère W. Bush ont été engendrées par une guerre inutile (plus longue que celle du Vietnam) engagée sous de faux prétexte (prétendues armes de destruction massive). Donc pas embauche de fonctionnaires, mais des dépenses militaires.

« ça fonctionnait bien avant, et certainement mieux qu’avec l’État présentement »

Et bien ça, c’est la meilleure. Vous en parlerez à ceux et celles qui ont vécu cette époque… (mais dépêchez-vous ils commencent à se faire vieux. C’est quand la mémoire collective s’éteint que l’on peut faire croire n’importe quoi aux gens qui n’y étaient point)

« Les dépenses faramineuses de l’ère W. Bush ont été engendrées par une guerre inutile (plus longue que celle du Vietnam) engagée sous de faux prétexte (prétendues armes de destruction massive). Donc pas embauche de fonctionnaires, mais des dépenses militaires. »

les plus grosses dépenses de Bush étaient non-militaires : http://oberon.sourceoecd.org/vl=30003131/cl=11/nw=1/rpsv/factbook/100202.htm

« Et bien ça, c’est la meilleure. Vous en parlerez à ceux et celles qui ont vécu cette époque »

époque sans libre-échange, et donc sans débouchés pour les produits de toute sorte. Pas de débouché = pas de commerce = pas de création de richesse. C’était une autre des grosses raisons de la Dépression de 29, d’ailleurs

« Comparez les courbes et la durée dans le premier tableau (Chart 1) de votre hyperlien et vous verrez bien que la crise de 1929, n’a rien à voir avec vos prétentions »

oui, ça correspond. la dépression de 1920 a été moins forte que celle de 1929 grâce à des politiques (surtout) de laissez-faire : http://en.wikipedia.org/wiki/File:US_GDP_10-60.jpg

Les plus populaires