Politique

La classe politique rend hommage à Bernard Landry Politique

La classe politique rend hommage à Bernard Landry

« Merci pour tout, a souligné la députée péquiste Véronique Hivon. Convictions et confiance inébranlable dans le Québec et le projet d’indépendance, la cause de votre vie, voilà ce qui vous animait avec passion, cher M. Landry. »

Publicité
Esprit politique, première! Politique

Esprit politique, première!

Au menu de ce premier épisode : les débuts du nouveau gouvernement à Québec, les fédérales à 365 jours du scrutin et un peu de cannabis. Brigitte Legault, directrice générale de la CAQ et grande organisatrice de la campagne gagnante de François Legault, est notre invitée.

Les peureux du pot Regard humoristique

Les peureux du pot

Si vous pensez que la légalisation de l’herbe maléfique est un échec, Mathieu Charlebois vous conseille de regarder du côté de tous ceux qui étaient là avant, et qui n’ont rien fait.

À 365 jours des élections fédérales canadiennes Politique

À 365 jours des élections fédérales canadiennes

À un an du scrutin, les libéraux de Justin Trudeau sont en tête, bien que talonnés par les conservateurs d’Andrew Scheer. Au Québec, le PLC se maintient à un niveau comparable aux résultats de l’élection de 2015. Tour d’horizon avec Philippe J Fournier.

Des ministres tout neufs Politique

Des ministres tout neufs

Parité, environnement, immigration, entrepreneuriat… Mathieu Charlebois passe en revue le nouveau gouvernement caquiste et lui donne quelques bons conseils pour la suite.

Publicité
Un gouvernement pour François Legault Politique

Un gouvernement pour François Legault

Les proches de longue date de François Legault ont trouvé une place dans le nouveau conseil des ministres qui comptera 26 membres, dont 13 femmes. La députée de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, devient vice-première ministre.

Monsieur Legault, agissez pour le climat ! Santé et Science

Monsieur Legault, agissez pour le climat !

« Cher Monsieur Legault, vous ne serez pas le premier à renier des promesses électorales. Mais vous pourriez passer à l’histoire comme étant de ceux qui ont eu le courage de le faire pour une bonne raison. » Valérie Borde écrit au nouveau premier ministre.