Parti libéral du Canada : un site web pour un candidat mystère

Ce matin, un nouveau site web, le site liberalwho.ca, est apparu sur la Toile. L’image d’un homme sans visage y est accompagnée d’un décompte qui annonce le lancement d’une campagne à la course à la direction du PLC le 3 septembre prochain, la veille du caucus de trois jours des députés libéraux, à Montebello. Des énoncés en français et en anglais défilent sous le dessin.

La manœuvre est habile car presque toute la presse parlementaire s’est mise à chercher qui se cache derrière ce site. La twittosphère s’est rapidement animée, à coup d’hypothèses en tout genre, des plus sérieuses aux plus loufoques. On a soupçonné Justin Trudeau, le chroniqueur Andrew Coyne, l’animateur de TVO Steven Pakin…

Certains ont cherché à savoir qui avait enregistré ce site, pour découvrir que ce dernier s’appelait Qui Liberal Who avec pour contact Larry Who et pour adresse, 1 Leadership, à Montréal, selon Postmedia News

La curiosité de la presse étant ainsi bien titillée, ce candidat mystère, surtout s’il est inconnu, fera l’objet d’une attention qu’aucun communiqué ne lui apporterait.

On sait que c’est un homme, mais sans plus, qui veut reprendre la bataille contre les changements climatiques, dénoncer les politiques en matière de justice des conservateurs, redonner au Canada ses lettres de noblesse sur la scène internationale et… «unir les progressistes d’un océan à l’autre».

Les libéraux éliront leur prochain chef en avril prochain. À part Deborah Coyne, personne ne s’est officiellement lancé dans la mêlée, mais certains ont manifesté leur intérêt, comme l’avocat David Bertschi, l’ancienne députée Martha Hall Findlay et le leader parlementaire Marc Garneau. Quant à Justin Trudeau, il a déjà dit qu’il ferait connaître ses intentions à la fin de l’été.

Laisser un commentaire

Merci de cette information sur ce site,j’espère qu’il sera notre sauveur nous en avons besoin !J’ai hâte de le connaître…Toute une surprise peu-être je le connais!