Partielle: faut-il y voir un signe avant-coureur?

Les électeurs de Kamouraska-Témiscouata envoient-ils au gouvernement Charest les embruns d’une vague qui pourrait, sous peu, déferler sur d’autres circonscriptions ?

Cette photo donne une partie de la réponse. On y voit M. Charest poser pour sa future photo électorale:

Psst, Monsieur le Premier ministre, ne vous retournez pas !
Pssst, Monsieur le Premier ministre... ne vous retournez pas ! (cliquez pour agrandir)
Laisser un commentaire

Ma réponse est un gros OUI! On peut bourrer un peuple quelques jours, voire quelques années, mais sûrement pas TOUJOURS! On finit par se débarrasser de ses oeillières un moment donné non?

Les libéraux ont perdus.

Le PQ est allé hier chercher à Kam-Témis 3,000 voix de plus qu’en 2008, 7,000 au lieu de 4,000. Ce déplacement de voix ne s’est pas fait du QLP (Quebec Liberal party) à l’ADQ mais plutôt au PQ.

Si l’opposition dans sa pluralité l’a emporté de façon plus décisive que le seul PQ contre le gouvernement; 13,000 voix contre 7,000 voix pour le QLP, il n’en reste pas moins que le PQ si plus populaire que son chef est tout de même capable de gagner une élection générale et de former un gouvernement avec P.Marois comme P.M.

Par un programme politique bien définie et articulé, un projet de gouvernance souverainiste pragmatique et évolutif, une gouvernance au centre inclinant modérément vers la gauche, une volonté marqué du PQ de se détacher des centrales syndicales avec la clé d’une enquête sur la corruption, le PQ peut remonter le Québec vers le haut avec abolition rapide des écoles passerelles et moratoire sur les gaz de schiste.

Précision sur le PQ et les syndicats, la FTQ jusqu’au départ ou à une véritable auto critique de M.Arsenault son président, la FTQ n’est plus fréquentable selon l’ancien préjugé favorable du PQ au grand syndicalisme.

Enfin une couverture réaliste, une photo Pertinente et que dire de votre Préscience M. Lisée, vous êtes un Visionnaire ecore plus précis que Michel de Notre-Dame avec votre présciente photo. Bravo

J’y vois, quant à moi, un signe avant-coureur qui devrait être pris en compte par l’ensemble de la classe politique, laquelle a été marquée par une sérieuse glaciation intellectuelle et idéologique.

JSB

Si K.-T., forteresse libérale, a succombé, mais de justesse faut-il dire, imaginez les autres comtés vacillants du Québec.

Bon il y en a qui essaierons de se dorer la pilule en parlant de la minime majorité. Mais à ceux-là, je dis : mais regardez la dernière majorité de feu Béchard. S’il n’y avait pas eu ce mécontentement puissant de la population envers Charest et son gouvernement aux prises avec de très graves problèmes de gouvernance, ce gain des péquistes n’aurait pas été possible. Qu’on ne vienne pas me parler des erreurs stratégiques des organisateurs libéraux. Ils ont travaillé avec la seule ressource fiable qu’ils avaient, le souvenir de M. Béchard.

J’espère maintenant que les «backbenchers libéraux qui jouent aux faire-valoir et aux béni-oui-oui à l’Assemblée nationale vont maintenant comprendre que s’ils veulent avoir une petite chance de se faire réélire aux prochaines élections, ils seraient bien avisés de se désolidariser de Charest et même du PLQ.

Ils suffiraient de quelques députés libéraux qui s’identifieraient maintenant comme indépendants et qui appuieraient une autre motion de censure pour mettre fin au calvaire des citoyens québécois aux prises avec ce gouvernement. Ils feraient une bonne action citoyenne qui leur apporterait un capital de sympathie qu’ils ne pourraient certainement pas recevoir s’ils restent au sein de cette formation corrompue, isolée et déconnectée de la réalité socio-politique actuelle du Québec.

Mais en sont-ils capables ? Eux seuls peuvent répondre à cette question.

«L’absence de volonté et la lâcheté devant l’action représentent de grands défauts pour les dirigeants alors condamnés à l’impuissance.»
[Jiang Zilong]

Elle est vraiment trop bonne, je l’ai tellement rie. Mais je crois bien que oui c’est un signe et j’aimerais bien voir la démission de Charest bientôt !!!

Bonjour,
Monsieur Claude Béchard ayant passé l’arme à gauche en Septembre dernier, ce ministre libéral avait mis la barre très haute pour tout libéral qui oserait essayer de chausser sa pointure. Beaucoup d’électeurs libéraux se sont carrément abstenu d’aller voter car la venue de Madame France Dionne était perçue par de nombreux militants libéraux de la circonscription de Kamouraska Témiscouata comme un parachutage décidé par les hautes instances du Parti libéral. Les militants libéraux de la circonscription en forte majorité percevait cette ancienne députée et déléguée du Québec à Boston comme une has been et aurait préféré du sang neuf….. Au plaisir, John Bull.

Pas très songé et stratégique de leur part. Car quand on a l’avantage de savoir qu’il sera au pouvoir donc ayant la capacité réel de voter des projets dans notre comté, il serait a notre avantage de mettre un député qui sera au pouvoir.
Il faut savoir mettre ses émotions de côté et agir avec sa tête si on veut des résultats tangibles. Il y a des gens qui sont a ce point astineux qu’ils préfèrent être dans l’opposition. Non mais sérieusement quand on sait déjà qui est au pouvoir. A moins de vouloir faire fi du processus électoral qui a déterminé un gagnant et de vouloir le renverser. On en a vu un comme ça Ignatief et finalement il s,est fait dire NON aux prochaines élections. 2 fois NON c’est tu assez claire pour respecter la démocratie et les résultats des élections. On ne peut se payer des élections a tous les 2 ans. Il faut savoir avaler la pilule et mieux se préparer la prochaine fois. Accepter avec humilité la défaite des dernières élections et évitez-nous de tourner en rond en gaspillant bien de l’argent dans des élections a répétitions.

Bien oui, la vague péquiste devrait engloutir M. J.J. Charest aux prochaines élections générales, il devrait faire glou, glou, glou.

La vague pourrait aussi venir de M. Legault s’il se joignait à l’ADQ, en plus de quelques autres « vedettes » en suggérant une solution constitutionnelle plus rassembleuse comme une confédération canadienne d’États souverains ou une Union canadienne basée sur l’Union européenne…genre.

Vous voulez dire comme quelque qui intéresse les fédéralistes québécois qui n’ont pas compris que le Canada est prêt à faire aucune concession et que notre choix est soit de se séparer soit d’accepter le Canada tel qu’il est?

Moi ce qui me frappe encore, même si c’est une partielle, c’est que 43% des gens ne sont pas allés voter. C’est encore le parti absentéiste qui triomphe. Manquerait-il une option au Québec ?

Les libéraux ne pouvaient faire plus en voulant conserver ce conté.:Bombardier de nouveau un contrat sans appel d’offre,réforme de la carte électorale écartée,et funérailles nationale pour Claude Béchard et candidate locale en France Dionne. Malgré tout ça ils ont obtenu 4000 votes de moins qu’en Décembre 2008.

Alors oui il faut y voir un signe avant coureur.Imaginons que cette partielle aurait eu lieu dans un conté ciblé pour l’exploitation des gaz…

@lagentefeminine

Ne rien dire, ne rien faire dire entre deux élections ne m’apparait pas une attitude très saine. En effet c’est ce sur quoi se fient tous ceux qui mettent en place des systèmes de corruption tels que ceux qu’on voit émerger depuis quelques années au Québec et sans doute ailleurs évidemment.

Ceux qui, à priori, votent avec le pouvoir ne sont pas autre chose que des béni-oui-oui qui mettent sur la glace leur capacité de penser et d’avoir une opinion propre sur les sujets qui marquent l’actualité.

Avez-vous calculer combien nous coûte toute cette corruption que Charest et sa gang refuse d’identifier ? Les milliards de cette corruption dépassent de loin le coût d’une élection qui nous permettrait d’assainir les finances et le climat.

«J’aurai toujours les yeux plein d’eau mais je les aurai toujours ouverts.»
[Paul Piché]

Les Québecois ont été très patients avec les fédéralistes et leur malfrats commandités mais quand c’est finit c’est finit et les milliards de nos impôts à Bombardier pour acheter les votes ça ne fonctionne plus .
Le déluge polique s’en vien pour les criminels car la police n’y peut rien

L’analyse de John Bull est des plus pertinentes. Ce n’est pas comme si France Dionne avait occupé le poste de députée libérale de Kamouraska-Témiscouata avant Claude Béchard….

La partielle a été gagnée par monsieur Simard qui m’a semblé être un bon candidat mais il ne faut pas parler de vague péquiste pour les prochaines élections générales car à l’échelle de la province, Pauline Marois aura probablement de la difficulté à passer. On voit et on sent très bien que la population désire du changement pour du nouveau et il pourrait y avoir des surprises aux prochaines élections.

@denis drouin, les yeux pleins d’eau, c’est comme voter pour le bloc. Ravaler vos larmes et garder les point fermés dans vos poches car en étant dans l’opposition vous ne pouvez pas faire grand chose. En étant au pouvoir vous obtenez l’argent pour agir dans votre compté au lieu de le laisser crever. Vous pouvez toujours chanter monsieur cigale, un jour vous déchanterez. Un beau cerveau pensant, une langue bien pendu mais tout ce que ça donne dans le concret demeure au niveau du discours. La politique ça n,est pas ça. C’est plutôt de beau parleurs qui savent s,approprier le pouvoir pour obtenir le droit de dépenser les beaux dollards là ou on le veut bien. Avec une mentalité comme ça on reste dans l’opposition et mange les miette de la charité des gens au pouvoir. Une fois au pouvoir les idées qui vous y ont portés prennent le bord tout le monde sait ça. Des promesses, des promesses. Ce qui arrivent après avec les beaux dollards est controler par ceux qui ont le pouvoir et les groupes qui leurs poussent dans le derrière. Mais si vous pousser après une voiture qui n’a pas de gas vous allez trouver les côtes ben dur a monter.