Partielle: La machine libérale a perdu une roue

La défaite libérale dans Kamouraska-Témiscouata est crève-coeur, mais le véhicule du PLQ n’a pas dit son dernier mot. Vrai, chaque roue en moins rend la conduite plus périlleuse, et le conducteur ne peut toujours, dans ces conditions, avoir les deux mains sur le volant.

Mais comme on le dit à l’Opéra: ce n’est pas fini tant que la grosse dame n’a pas chanté. Ce faisceau de métaphore ne prend sens que lorsqu’on voit la photo suivante:

Un équilibre qui force l'admiration !
Un équilibre qui force l'admiration !
Les commentaires sont fermés.

C’est le poids de la « mamma » qui permet au « padrino » de garder encore une main sur le volant.

Attendez quand la « mamma » va tomber…

Je me demande dans Bonaventure aux prochaines élections ce que celà va donner libéral depuis x années,pouvez vous me rafraîchir la mémoire? surtout c’est la place de la vice première Ministre

Là, il est bien mal organisé pour faire son travail. Le personnage à côté du conducteur qui s’amuse à faire des tatas, c’est t’y le plQ, avec un gros Q ? Il est temps de changer ça cette équipe-là. Je pense qu’ils vont prendre toute leur énergie pour empêcher la vieille «réguine» de planter. Ils ne pourront pas travailler fort fort avec ça ! Il aura bien beau se déguiser on reconnait bien là Charest.

«Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les
reconnaît.» (Michel Audiard)

L’image de M. Lisée ne tient pas la route. Elle la tiendrait si les véhicules avaient 64 roues. Perdre 1 comté sur plus de 64, ce n’est pas du tout la même chose que perdre une roue pour un véhicule.

Voici maintenant une image correcte, ou en tout cas bien plus proche du réel que le sophisme métaphorique de M. LIsée: le mille pattes libéral vient de perdre une patte.

Mais avec une commission d’enquête dans le monde de la construction, c’est une roue d’en arrière qu’il va perdre.

Salut, Blogistes de JFL.-Que ce soit une « roue » ou bien un « domino » qui tombe; les deux exigent d’AVOIR le contrôle du véhicule ou du jeu. Les 02 mains sur le volant ou un bon doigté sur les dominos. Sinon, c’est le désastre – parlez en à Mme Jérome-Forget, qui serrait si bien sa sacoche à 02 mains. Elle répètait sans cesse les mots du PM Charest: « Le Québec n’est pas dans la Crise bancaire et financière ». C’était en décembre 2007, en élection générale. Jean Charest au volant, à 02 mains; Mme J.-Forget à 02 mains sur la sacoche mais tous les 02 dans la même auto.

Désastre: Mme Monique Jérome-Forget dans son précoce budget 2008/2009 de mi- janvier 2008, fortement déficitaire, doit démissionner quelques semaines plus tard. Tandis qu’à la Caisse de dépôts et placements du Québec, le jeu du « domino
plombé », dans l’Ouest canadien et à Londres, en 2007 et 2008, fait un trou hypothécaire de 40 milliards/$ dans le bas de laine: il reste heureusement 120 milliard $.

Peut-on faire un parallèle avec l’élection partielle du lundi 29 novembre 2010 dans Kamouraska/Témiscouata? Avec la couple Charest/Forget/déc.-jan.2007-2008 et celui du PM Charest/Mme P.Marois, face aux infrastructures de
43 G$ de Can/Qc/Municipalités, tous cassés comme des « clous » et que tous doivent emprunter.

Exemple: le McGill Hospital en PPP puisque l’État est fauché. Entre l 1/2 à 2 G$ pour les comtés anglophones de l’Ouest de Mtl et le reste anglais du QC, représentant que 5,7% de la population, de près de 08 millions. Pour le CHUM francophone, dont un seul hôpital universitaire aurait suffi pour les missions médicales en cours et les nanos recherches en remèdes et en équipements. Pourtant Raymond Bachand, le Ministre des Finances le savait bien; tout le monde universitaire de la gestion en 2009/2010 le lui disait. J’ai hâte voir son budget 2011/2012 qui est sûrement en préparation, de déc.’ 10/fin mars 2011. Et voir surtout l’item financier du CHUM francophone qui semble encore loin dans ses devis de réalisation?

KAMOURASKA/TÉMISCOUATA, André Simard/PQ détrône France Dionne/PLQ par 196 votes (7,213 vs 7,017 = au BDÉ du comté, le soir du 29 nov.2010). Les deux vedettes A. Simard et F. Dionne étaient bien connues dans le comté. Seul le scandale des infrastructures (43 G$)- sans parler des autres
magouilles, inimaginables dans la gestion des affaires du Gouvernement libéral/2003-2010 -a fait écrouler le Château libéral (25 ans) de Dame France Dionne (1995/1997) et de feu Claude- Béchard (1997/sept.2010).
L’économie rurale représente 50% du revenu des gens du comté. Et comme effet colatéral, André Simard est un initié professionnel dans ce domaine. Dame France Dionne était déléguée du Québec à Boston/1997-2010; donc loin de son milieu naturel durant treize ans.

LE DISCRET ET VRAI COLATÉRAL RÉGIONAL DE RIVIÈRE-DU-LOUP/RDL dans le comté Kamouraska/Témiscouata?

Évidemment et c’est drôle, personne a parlé du Député libéral du comté voisin de Rivière-du-Loup/RDL, ex-maire de RDL et ex-Président du PLQ/ en 2007. Il s’agit de Jean D’Amour – qui avait oublié deux ans d’éthique comme démarcheur, suite à son départ de la Marie de RDL. J’avais le bonheur d’être là lors de son élection partielle de 2007 comme candidat PLQ. Je militais pour Victor-Lévy Beaulieu/VLB – candidat « indépendantiste indépendant » avec d’autres copins politiques (députés et ex du Can + du Qc; et potes écrivains de passage dans et à l’Hôtel Trois-Pistoles que j’habitais lors de cette élection partielle. Son copinage municipal, en ingénieur-conseil, est encore en délibéré à Québec. Toutefois, l’effet colatéral, après 02 ans, est bien connu de tous, y compris des gens de Kamouraska/Témiscouata. À la prochaine avec VLB; et qu’on fout la sainte paix (hommes/femmes)à Dame Pauline Marois. Qui mérite beaucoup mieux que d’être Cheffe de l’Opposition à l’Assemblée Nationale du Gouvernement du Québec.

@honorable … perdre un comté sur 64, ça ne semble pas beaucoup MAIS ça réduit une majorité qui n’est déjà pas si grande. Soyez honnête et reconnaissez qu’on est très loin du mille-pattes.

Le PQ a gagné l’élection. Madame Marois prouve qu’elle peut gagner une élection générale tout en étant moins populaire que son parti. Victoire qui ne serait pas balayage.

Ce qui créé cette victoire avec 196 voix de majorité ou cette probable maintenance nuisible adéquiste dans la région de Québec qui d’après Crop: évalue l’ADQ comme le premier parti dans le Québec métropolitain? Seul Léger Léger pourrait confirmer si l’ADQ actuellement est premier à Québec devant le PQ.

Les 500 voix de QS dans Kamou-Témis normalement attribuables au PQ donnent un aperçu encore comment QS nuit au PQ réduisant sa majorité ou le faisant perdre comme dans Sherbrooke au profit du P.M pourtant si attaqué par A.Khadir.

L’internaute citoyen après la célébration émotive et irréfléchie de cette victoire regarde plus tard les chiffres froidement et s’interroge. Nul doute dans l’élection future que c’est la force de l’équipe Marois qui devrait être le slogan mobilisateur avec la demande d’une enquête dont le symbole pourrait être un balai comme en 76. Parce que sans son équipe, P.Marois n’est pas le PQ et ne représente pas la figure de marque d’un futur gouvernement PQ.

Les libéraux en obtenant 36% des voix (tout en reconnaissant qu’ils en ont perdus 17% depuis 2008) malgré la réalité politique glauque démontrent une résilience-résistance qui est affligeante.

6 mois en politique, une éternité. Le leadership Marois pourrait dise bien être encore contesté.

Rappelons- nous qu’il faut que le PLQ soit coincé à 20% des suffrages francophones pour que la division du vote francophone n’empêche pas l’élection d’un gouvernement péquiste. La marge de sécurité est redevable d’une totale impopularité d’un gouvernement libéral.

Autre son de cloche pessimiste.

http://www.vigile.net/L-enigme-de-Kamouraska-Temiscouata

Tant qu’à ignorer toutes les lois, pourquoi pas celle de la gravité?…

Nous pouvons observer leur jovialité nonobstant la gravié de la situation.

Dans la familia libérale, c’est ce qu’on appelle maintenir le cap!

Le parrain doit être bien décu que tous ces contrats , promesses , bout de route et préservation du comté n’ait pas réussi a acheter suffisemment de votes mais il doit comprendre qu’il est arrivé a la limite des magouilles et qu’il perdre les quatres roues a la prochaine générale …..

Les fédéralistes pouvaient mieux mentir dans l’opposition tout en corrompant le pouvoir municipal contre Québec pour détruire la Nation Québecoise .
Au pouvoir ce sont eux qui se détruisent pour longtemps sinon pour toujours
Ils savent pas conduire et surtout ils ne savent pas compter

Les grosses astuces de JJ Charest n’ont pas encore porté fruits; lorsque de petits poissons seront amenés en cour pour corruption John James aura mis le peuple naïf dans sa petite poche et les gros poissons s’en mettront toujours plein les poches.

Les plus populaires