« Patente à gosse »: Mode d’emploi

Tout ce que vous direz sera retenu contre vous, mais vous n'êtes pas obligé de parler. Alors ?

Selon le quotidien Le Soleil et selon le chroniqueur Jean Lapierre, les libéraux cherchent à innover.

Ils proposeraient une Commission d’enquête qui n’aurait pas le pouvoir de contraindre les témoins à venir lui parler. Ce qui est, pourtant, le principal avantage d’une telle commission.

Simon Boivin, du Soleil, affirme que trois sources libérales lui ont confié cette information. Jean Lapierre affirme ce mercredi qu’un contact libéral a « testé » cette idée avec lui en fin de semaine. Il l’a trouvé « flyée ».

La problématique est la suivante. Lorsqu’une commission d’enquête contraint un citoyen à témoigner, il jouit de l’immunité. Si M. Backshish, par exemple, est contraint par la Commission et vient avouer qu’il a organisé la collusion et la corruption, aucun élément de son témoignage ne pourra être utilisé par la police ou les procureurs.

Les policiers, comme dans Gommery, doivent construire eux-mêmes leur preuve, indépendamment de ce que le témoin a affirmé. C’est ce que le gouvernement voudrait éviter, dit-il.

Dans l’hypothèse évoquée par des sources libérales, les témoins ne seraient pas contraints mais invités. Ils viendraient, de bon gré, étaler leur linge sale. Et tout ce qu’ils disent pourrait être utilisé contre eux par les policiers et les procureurs.

Bonne chance !

Les commentaires sont fermés.

C’t’une blague?

Non?

Ouais, c’est le meilleur moyen de démontrer que le PLQ a des liens avec la mafia, il lui donne un sauf-conduit… en plus d’alerter ceux qui sont sous surveillance en les invitant cordialement à ne pas venir parler.

La collusion a plusieurs visages à ce qu’il me semble…

Charest et ses troupes vont sans doute nous créer un autre écran de fumée doublé d’un piège à cons.

Je suis impatient de prendre connaissance de leur trouvaille.

On en aura, semble-t-il, le cœur net dans quelques heures.

«L’excès du langage est un procédé coutumier à celui qui veut faire diversion.»
[François Mitterrand]

Correction SVP : j’ai écrit «leur trouvaille»; j’aurais dû écrire «patente à gosse». ;-0

Toutes sortes de spéculations courent sur la commission Libérale. J’ai de la difficulté à croire qu’ils nous pondraient une solution aussi imbécile. Ce genre de tactique ne marche que quand les gens tiennent absolument à retourner à leur vie confortable et à se remettre la tête dans le sable. En ce moment, les gens sont sceptiques à un point qui empêche ce scénario. Ils regagneraient peut-être 2-3%? Et encore…
Bastarache n’a absolument pas aidé Jean Charest. Il me semble qu’il devrait le comprendre!

Ils nous prend vraiment pour des caves,rira bien qui rira le dernier M.Charest et toutes les liberaleux……….

Si vraiment c’est ça, c’est plus qu’une patente à gosse mais c’est une arnaque.

Ce matin j’ai lu l’article de Boivin trois fois pour être sûr que j’avais bien compris.

Il me semble que le principe d’une commission d’enquête est de connaître les rouages du système… afin d’apporter des solutions et de le corriger!

Maintenant c’est aucune solution, on garde cela secret… et ne vous faites pas prendre!

13h le 19 oct. 2011, je viens d’écouter les commentaires de Me Bernard Roy ex-procureur en chef lors de la commission Gomery. Ses commentaires sont dévastateurs au regard des remarques et des dires de Charest et de son gouvernement : il n’en n’est strictement rien.

Donc les arguments de Charest, Fournier et cie sont de toute évidence nul et non avenu.

«La différence qu’il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c’est que de temps en temps les oiseaux s’arrêtent de voler !»
[Coluche]

Les liberals sont électoralement acculés au pied du mur. John James n’a plus le choix; il se doit d’instituer un simulacre de Commission d’enquête, un canular, un Bastarache 2 qui protégera le parti et les Tizamis de la caisse électorale de son parti.

C’est tout ce à quoi la grande famille Liberal s’attardera d’ici les prochaines élections: au « cash » et à son maintien au pouvoir par la tromperie pour ainsi sauver les meubles et s’extirper d’une éventuelle place au musée des partis politiques disparus. Quelle honte pour le Québec que cette pourriture !!!

BASTARACHERIE

Si Jean Charest n’accouche pas d’une patente-à-gosse, il accouchera d’une bastaracherie.

C’est assez invraisemblable. Sinon, cela démontrerait un flagrant manque de respect envers l’intelligence des québécois.

Pour l’instant, je crois que vous nagez en pleine hypothèse et vous ne contrôlez rien Monsieur Lisée.

Pourquoi ne pas patienter un peu et voir de quoi la VRAIE commission sera faite?

À moins bien sûr que vous ne tentiez de miner la crédibilité cette dernière avant même qu’elle ne soit annoncée…

C’est peut-être un ballon-sonde. Les partis aiment bien utiliser les journalistes pour tester leurs idées avant de reculer.
S’il se trompe, M. Lapierre a l’air d’un amateur. Et sa « source » est bien contente d’avoir pu tester son idée sans risque.
À la place du PQ et des autres oppositions, j’attendrais avant de descendre ce qui est encore au stade de rumeur. Si Jean Charest pond une commission qui fait l’affaire, faut jouer le jeu. Rappelez-vous Jacques Parizeau qui a tendu la main à Bourassa après Meetch. On sait tous que Bourassa n’avait pas l’intention de faire l’indépendance malgré ses discours grandiloquents. En agissant comme il l’a fait, Parizeau a projeté l’image de quelqu’un qui peut transcender l’intérêt partisan pour l’intérêt national. Oui, tout le monde savait qu’une montée de fièvre souverainiste le favorisait, mais cette attitude tranchait entre ça et blâmer l’autre côté pour cet échec (lire ici: « réaction des libéraux quand Lévesque est revenu après le rapatriement de cette constitution qu’on est tous supposé aimer profondément »).
Ne nous en cachons pas: L’intérêt du PQ est dans toute commission qui fera un travail à peu près correct. Alors de grâce, ne jouons pas à l’opposition pour l’opposition si ce n’est pas absolument nécessaire.

Bonjour,
Ah ! La Petite Vie ! Surtout celle de tous ceux qui cherchent la mouche sur le coche et même pire, qui voient des bibites partout. Tout comme un vieux péquiste rencontré ce matin à la veille de faire une crise d’apoplexie qui hurla dans un cri de rage dans le joual du pays : Nous autres, skon veut, c’est pas la patente à gosses à Charest, tabar….. de cal…, nous autres, skon veut, c’est toute le kit, toute la patente. Heureusement pour lui, il avait toutefois l’air de se comprendre…… Avec plaisir, John Bull.

Je retire mon précédent commentaire! Voici le résumé de la commission d’enquête qui vient tout juste d’être annoncé.

« Le premier ministre Jean Charest a annoncé cet après-midi la création d’une «Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction». Mais elle ne relève pas de la loi sur les commissions d’enquête. Elle ne pourra contraindre quiconque à témoigner. Elle aura une durée de deux ans et se déroulera en partie à huis clos. »

C’est donc exactement ce que rapportait Jean Lapierre. Comme personne ne sera dupe, il sera débarqué à la prochaine élection. Ce qui m’enrage: est-ce qu’un autre parti refera la même commission dans les règles de l’art s’il y en a déjà une « bidon » de faite? Les gens seront tannés et la bande de %&?%??&%?& aura réussi à tout enterrer.

Ce gouvernement me dégoûte.

@ François 1

alors, cher François 1, on dirait bien que M. Charest n’a pas besoin de personne pour se discréditer…
à moins que vous soyez parfaitement d’accord qu’une commission qui n’a aucun pouvoir et qui se fera en grande partie à huis clos soit la réponse qu’il faut à la situation dénoncée.

Ainsi on dit aux gens visés : on vous invite à venir témoigner. P.S. : Profitez-en vous faire disparaître les preuves parce que vous savez maintenant que vous êtes dans la ligne de tir…

Bon, c’est confirmé. Selon sa façon de présenter les choses (ne pas nuire aux enquêtes policières), il aurait simplement dû laisser les enquêtes se rendre à terme, puis décidé si une VRAI commission d’enquête est alors nécessaire.

Il a plutôt choisi cette commission bidon qui ne se conclura qu’après les prochaines élections. Le but n’est que de mettre le couvert sur la grogne populaire jusqu’à ce qu’il puisse se rendre au prochain rendez-vous électoral.

Il n’y avait pas de bonne solution à sa disposition. Il a donc choisi la moins pire pour les intérêts du PLQ. Le chef du PLQ a muselé le Premier Ministre du gouvernement du Québec.

Le terme « tester » existe:

http://www.le-dictionnaire.com/definition.php?mot=tester

Verbe
– soumettre à un test, une épreuve qui permet d’évaluer quelqu’un ou de déterminer les caractéristiques de quelque chose
– (droit) faire son testament, un acte juridique par lequel une personne dispose des biens qu’il laissera à sa mort

Le Lizé devrait retourner à l’école.

« Ils viendraient, de bon gré, étaler leur linge sale. Et tout ce qu’ils disent pourrait être utilisé contre eux par les policiers et les procureurs. »

Bien sûr qu’avec une « patente à gosse » semblable les témoins vont débouler dans la porte du juge.

Une commission bidon pour acheter du temps. Le jour de la campagne électorale, ils diront malgré toutes les allégations, NOUS avons fait une commission…NOUS avons fait une commission pour protéger les citoyens,,,Le gouvernement a pris ses responsabilité et NOUS les avons fait ces commissions.

Dans le débat télévisé, les candidats auront quelques secondes pour expliquer toute l’affaire.

Aussi bien dire qu’ils ne diront rien.

@ François 1

La voilà cette patente à gosse dévoilée, ce jour même, par le chef des Ptizami.

Une commission où tout le monde désirant être invité à « jaser pour jaser » sous le couvert de l’anonymat, comme vous le faites sur ce blogue, pourra participer à des audiences tenues à huis clos.

Défini par Le John James, le mandat de cette commission est de maitenir les secrets, la loi du silence, de l’industrie de la corruption au Québec.

Cette commission ne relèvera pas de la loi sur les commissions d’enquête. C’est que, selon le décret, elle ne pourra contraindre quiconque à témoigner.

Cette commission pourra publier des rapports d’étapes. Son rapport final est attendu le 19 octobre 2013 au plus tard. Ses rapports ne doivent comporter «aucun blâme» et ne formuler «aucune conclusion ou recommandation à l’égard de la responsabilité civile, pénale ou criminelle de personnes ou d’organisations».

Quelle supercherie !!!

Les Liberals et leur calife en chef croient vraiment que les Québécois sont des imbéciles.

Quelle honte pour le Québec !!!

Et voila !

On a maintenant la patente à Charest. Une commission d’enquête volontaire où viendront ceux qui le veulent bien.

Vous voulez venir témoigner de quelque chose de répréhensible. Vous êtes le bienvenu mais ce sera à vos risques et périls.

Écoutons Mme Charbonneau s’adressant à celui qui pourrait être un témoin important :

– M. XYZ, nous pensons que votre organisation fait parti d’une collusion. Seriez-vous assez gentil pour venir nous dire ce que vous savez ?

–Savez-vous, Mme la commissaire, je crois bien que je vais passer mon tour. Excusez-moi mais je ne peux pas vous parler plus longtemps. J’ai une réunion avec M. Acurso. Si je peux faire quelque chose pour vous, n’hésitez pas. Je suis à votre service.

–Mais, M. XYZ je suis la procureur en chef de la commission instituée par le premier ministre …
–Vous parlez de la patente à Charest ! C’est bien ce que je vous disais : je vais passer mon tour … À la prochaine Madame la Procureur !

«Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre.»
[Winston Churchill]

P.S. Je possède les droits d’auteur 😉

C’est pourtant ce qu’il a fait notre cher Jean. Tout pour cacher l’inavouable et sauver la face. J’ai honte d’être Québécois….

Il nous faut mettre le drapeau en berne. La démocratie est devenue une plaisanterie que nos dirigeant affiche pour camoufler leurs crimes…

C’est une Honte.

Cette commission coûtera des dizaines de millions, pour en arrivez aux mêmes conclusions que le rapport Duchesneau. C’est un triste jour pour le Québec, qui se fait encore volé dans le seul intérêt de certains politiques.

Ironique.

C’est une Honte.

Rumeurs entendues ce matin:

– Semblerait que l’Ex-Péquiste Jacques Brassard, si cher à certains, viendra dire à la Commission qu’il a vu de ses propres yeux René Lévesque accepter un paquet de cigarette d’un employé de la FTQ en 1984 devenant ainsi le premier politicien a profiter de la collusion entre la construction et le monde politique.

– Semblerait que Madame Tremblay de Brossard veuille avouer avoir vu Claude Blanchet, le conjoint de Pauline Marois, consommer une bière Labatt lors du dernier congrès du PQ sur laquelle était inscrite « Fabrication syndicale ». Ceci nous permettra de faire des liens entre le PQ et les syndicats

Bref cette Commission produira un rapport qui va nous rassurer sur l’honnêteté du PLQ qui a mis en place des moyens gigantesques pour faire le ménage, ce qu’aucun gouvernement avait fait avant lui…

C’est certains que des Qu’en dira-t’on, bavardages, bruits, cancans, commérages, médisances, on-dits, opinions, potins, propos, racontars, ragots et autre rumeurs seront de précieux outils pour envoyer des gens en prison

… S’cusez, j’ai pas encore pris mon Nescafé ce matin

Oups!!!
Je n’entends plus les déchicteuses…zzzzz Ouf!

Patente à gosse, l’expression n’est pas trop forte. Elle exprime ostensiblement toute la supercherie…d’un être superficiel, tel « notre » prime minister. À l’instar de la grosse presse épaisse, dans tous les sens du mot, je m’empresse d’exprimer à John James « toutes mes félicitations pour son três três três beau programme » d’imposture…
Comme dit l’adage, un malheur ne vient jamais seul.

En effet, le soi disant remboursement de 2 milliard pour l’harmonisation de la TPS-TVQ…alors qu’en dollars d’aujourd’hui, nous aurions dû recevoir 6 milliard…
Au Québec, le chatier Davie écarté des contrats fédéraux…illustration du fédéralisme rentable, n’est-ce pas?
Bientôt, nous assisterons à la fin du registre des armes à feu afin de l’adapter au Farwest Harpersien.
À brève échéance…le Québec perdra beaucoup avec la commission des valeurs mobilières uniques…un autre aspect de la beauté et de la flexibilité du fédéralisme Canadian.
Diminution du poid relatif du Québec à la Chambre dite des Communes…avec une Contitution Canadian, non signé par un des peuples fondateurs…
Quant à l’immigration, le Québec reçoit toute proportion gardée, deux fois plus de nouveaux arrivants que les USA et trois fois plus que la France, alors que ces deux grandes nations peinent à les intégrer…que dire de la situation québécoise. En effet, à titre d’exemple, il y a 35 ans, Laval comptait 94% de francophones alors qu’aujourd’hui nous en comptons 62%. Comme écrivait récemment Pratte de la grosse presse…y pas de problème.
Enfin, ajoutons les écoles passerelles…

Bref, nous dormons au gaz de schiste alors que le peuple québécois s’apprête à voter massivement pour mononcle François Legeault qui nous propose de diriger le Québec comme un gros Wallmart, sans culture et sans âme…seulement trois colonnes de chiffres. Ça promet!!!

Nous est-il permit d’espérer ??? en constatant que le peuple Québécois, profondément DÉCÉRÉBRÉ par le monopole de la désinformation, subit et avale toutes les couleuvres chasestologiques et prattibulaires.
Un peuple de TAB………………………….
arnaqué!!!

@Francois 1:

Es-tu POUR cette commission d’enquête version Charest?

Je t’ai lu talonner le blogueur pour un talk show, blaster le Québec au complet, mais je ne t’ai pas lu là-dessus.

@ Jean-François Trottier (# 30):

Pour débuter, nous ne nous connaissons pas du tout, donc, j’apprécierais que vous fassiez preuve d’un minimum de politesse en me vouvoyant.

Pour ce qui est de la Commission d’enquête, notre Premier Ministre, Monsieur Jean Charest a été à l’écoute des Québécois et des Québécoises et il a décidé magnanimenent hier de donner TOUS les pouvoirs à la juge Charbonneau.

Que voulez-vous de plus?

Alors Monsieur Lisée…il est corrompu ou pas le Québec???

Il y a quelques mois à peine, à l’émission TLMEP, vous avez « blasté » vertement votre collègue journaliste du McClean’s parce qu’il a eu l’outrecuidance d’affirmer que le Québec était corrompu y allant de vos dissertations et de vos laïus habituels.

Or, vous voici, quelques mois plus tard et le plus naturellement du monde, à venir nous critiquer parce que la Commission d’enquête sur la

@ Françoois 1

« magnanimenent » Oui!

Votre honorable premier ministre que vous supportez et protégez à décidé, dans un élan de générosité et d’indulgence envers son peuple qu’il voulait berner, de se conformer magnanimement aux règles d’usage d’un gouvernement normal et d’abandonner la magouille protégeant la corruption.

Quel succès, votre idole à réussit pour échapper au jugement de ses partisans qui auraient pu le mettre à la porte excepté vous Monsieur.

Merci pour nous pour nous rendre compte de ce que vous admirez, c’est-à-dire un gouvernement qui fait tout pour ne pas luter contre la corruption que vous dénoncez à tour de bras.

@ Youlle (# 33):

Merci pour nous pour nous rendre compte de ce que vous admirez, c’est-à-dire un gouvernement qui fait tout pour ne pas luter contre la corruption que vous dénoncez à tour de bras. » (sic)

FAUX!!!

Jean Charest a fait PLUS que n’importe quel autre gouvernement québécois pour combattre la corruption.

Il a mis sur pied plusieurs enquêtes sur cette dite corruption AVANT de consentir à l’enquête publique ce que n’a JAMAIS fait les divers gouvernements péquistes.

On pourrait d’ailleurs se demander logiquement qui voulaient couvrir les péquistes en ne faisant PAS d’enquête publique?

Les plus populaires