Pause samedi: La pêche miraculeuse

Vous allez à la pêche cette fin de semaine ? Voici une expérience de pêche comme vous n’en avez jamais eue:

(Merci à l’alertinternaute
Sylvain Goulet pour ce signalement.)

Laisser un commentaire

Avez-vous remarqué le sang qui jaillit des branchies de ces poissons?
Comme s’ils brûlaient de l’intérieur?
La seule façon d’y arriver est de répandre dans l’eau au premier passage un acide violent (acétone, acide sulfurique, etc…) et de repasser par le même chemin en jouant l’étonné???
D’où sortent ces deux « Cro-Magnons »?

Des amis fédéralistes qui s’amusent ferme et qui nient toujours les effets du réchauffement climatique. C’est l’fun !

Le mépris a pour fondement psychologique la peur. Aussi, il est un raccourci intellectuel qui nie d’emblée toute argumentation rationnelle. La peur est une émotion contrôlable par la désensibilisation. Aussi, la prescription du psychiatre tient à participer ici à une sortie agréable entre amis et à cesser d’avoir peur de rentrer bredouille face à la famille.

On les envierait !

C’est comme les candidats Npédistes qui sautent directement dans la chaloupe fédérale. À un moment donné trop c’est trop.

Voir aussi: Émission Découverte, 8 mai 2011, (tou.tv), documentaire sur une variété envahissante de carpe asiatique. On fait passer un fort courant électrique dans l’eau ce qui fait bondir les poissons hors de l’eau. Méthode cruelle utilisée dans un but louable.
Est-ce la même technique utilisée ici pour créer une autre émission trash américaine?

Trop de poisson à manger, c’est mauvais pour mon taux sanguin de métaux lourds et autres polluants…

C’est plutôt une tragédie pour qui a écouté le reportage sur l’invasion de la carpe asiatique. Ce poisson finit par occupé tout l’espace faunique d’un plan d’eau et, du coup, fait disparaître les autres sortes de poisson. À l’heure actuelle, ce poisson occupe pratiquement tout le bassin du Mississipi et frappe aux portes du Michigan. S’il franchit cette dernière frontière, il occupera tous les Grands Lacs et une bonne partie des bassins hydroliques de la forêt boréale.

Vous voyez ! Les poissons sautent une coche comme des humains sautent aussi beaucoup de coches ces temps ci LOL Y-aurait-il une cause commune ? Je ne veux pas tomber dans le pre programming mais avec l’omerta, comment y faire ?

Ça me fait penser aux élections du 2 mai, à tous ses poissons pêchés au Québec par les poteaux croyant jamais devenir députés.

Avec les techniques modernes de pêche industrielle, il devrait être possible de récolter ses monstres et d’en faire de l’engrais ou de la nourriture pour chats

Je ne trouve pas ça drôle du tout. S’esclaffer à mourir de rire devant un poisson qui agonise, sans même tenter d’achever sa souffrance.

Si les raisons évoquées par certains, qui sont mieux informés que moi, sont véridiques, s’ils bondissent pour une raison pas du tout naturelle, je trouve ça encore moins drôle.

En tout cas, elle est pas miraculeuse du tout cette pêche, c’est plutôt lamentable comme situation.

Pause dimanche – lire le panneau au bord d’un petit lac a Lennoxville : »Cherchez la salue ».

Ce clip est aussi un portrait de l’Américain moyen. J’en ai côtoyé suffisamment pour confirmer que, parfois, leur conversation se résume à cette série d’onomatopées et de grognements.

S’cusez d’être méchant en ce dimanche matin…

@Gilles Philippe Delorme :
Pouvez-vous me citer une source de ce que vous avancez? Il me semble que le désastre lié à la quantité de produits nécessaire pour la taille et la longueur du cours d’eau serait indescriptible.

De plus, ce phénomène est constaté par des agents de la faune et des chercheurs dans plusieurs autres vidéos que l’on retrouve sur youtube.

Par exemple :
http://www.youtube.com/watch?v=2ChwJiKKBdA&feature=related

@Venise :

Croyez-vous que le poisson que vous achetez à l’épicerie été traité différemment?

Le fait que ces carpes asiatiques (carpes argentées) sautent hors de l’eau est tout-à-fait naturel, pas de fil électrique (utilisé pour les repousser, l’électricité les assome, elle ne les excite pas) ni d’acide dans l’eau.

C’est un désastre écologique. En plus de prendre la nourriture des espèces indigènes, les carpes en mangent les larves. Ce problème ne date pas d’hier, j’en ai entedu parler pour la première fois, il y a environ 5 ans.

Malheureusement, on ne compte plus les cas d’espèces invasives introduites par négligence. Voici une bonne source de renseignements sur le sujet. http://www.dfo-mpo.gc.ca/science/enviro/ais-eae/index-fra.htm