Pendant ce temps, chez Bob Rae…

Le Parti Libéral du Canada a un nouveau chef intérimaire. Bob Rae. Une de ses principales tâches sera de regarnir les coffres de son parti, surtout avec l’abolition prochaine du financement public et le départ vers les Conservateurs de beaucoup de donateurs traditionnellement libéraux.

On le voit d’ailleurs ici Bob Rae en train de présider à un événement de levée de fonds:

Photo Andrew Tolson pour Maclean's
Laisser un commentaire

Avec les saloperies que fait Harper comme gouvernement, les libéraux doivent redoubler d’effort pour garnir leurs coffres s’ils veulent élire un bon chef pour la prochaine campagne car comme le NPD est loin du pouvoir malgré les résultats des élections du 2 mai, il est à souhaiter que la catégorie d’électeurs qui ont encore le scandale collé au derrière de leur cerveau limité qu’à cela, se décident à voter libérail pour envoyer Harper au enfer où il maintient le peuple actuellement. Ignatieff était le plus intelligent, mais les gens ont voté en idiot! Harper est aussi sans-coeur qu’un achigan n’a aucun respect pour les gens de son pays et son seul plaisir est de gouverner pour les banques et les grosses pétrolières.

Y’a pas à dire, M.Rae a l’appui inconditionnel de tous les membres de son parti et il y foule pour l’acclamer!

wow! avec l’abolition prochaine du financement public,attendons-nous à un système D. D’affamer les partis ça ouvre d’autres portes.Il va y avoir toutes sortes de magouilles. C’est dans les gènes du moins ce fut dans les gènes des Libéraux fédéraux il n’y a pas si longtemps. Toute une. » levée » de fonds quand on est « à terre ».

Il salue le vertigineux stratège que fut Jean Chrétien avec son bloquage du Québec et son opportunisme machavélique dans le Roc.

La solitude des trappistes devrait donner des fruits. Un jour !

Mais svp, mettez en place notre fils Trudeau pour nous aider à couler des jours jubilatoires !

Hahaha! Peut-être dû à une journée chargée mais votre commentaire au dessus de la photo m’a fait éclater de rire!

Il n’est que juste que le Parti libéral du Canada paie pour une longue suite de profondes trahisons du Peuple québécois.

Parmis le plus récentes mentionnons:

1) Comme le décrit si bien Louis Hamelin dans « la Conspiration du Lynx, avoir comploté pour créer la Crise d’Octobre de 1970 et par la suite avoir imposé la Loi sur les Mesures de Guerre en vertu de laquelle des centaines d’innocents furent arrêtés sans mandat et sans procès;

2) Avoir placé un espion au sein du PQ et du conseil des ministres du gouvernement du PQ afin qu’il dirige vers le naufrage sa stratégie référendaire de 1980 et sa stratégie de négociations constitutionnelles subséquentes;

3) Après avoir promis de vrais changements constitutionnels en faveur du Peuple québécois en 1980, le gouvernement fédéral dirigé par le Parti libéral de Pierre Trudeau a poignardé dans le dos le Québec en 1982 au cours de la « nuit des longs couteaux » et par la suite a amendée, rapatriée et imposée sans le consentement du Peuple québécois une Constitution canadienne qui enlevait des droits fondamentaux au Peuple québécois;

4) Sous l’inspiration de Pierre Trudeau et la réalisation de Jean Chrétien a saboté en 1990 l’accord du Lac Meech conclut en 1987 et qui avait pourtant été signé par tous les premiers ministres des provinces canadiennes et par le premier ministre du Canada;

5) Sous la direction de Jean Chrétien, a volé le référendum de 1995 en violant systématiquement la Loi référendaire adoptée par l’Assemblée nationale du Québec notamment en faisant en sorte que le camp du Non dépense au moins deux fois plus que le camp du Oui;

6)Encore sous la direction de Jean Chrétien a dépensé illégalement des sommes de plusieurs centaines de millions de dollars dans le Scandale des commandites visant à enfoncer par tous les orifices des Québécois: le Canada;

7) D’une manière plus générale avoir empêché toute stabilisation politique à long terme de la confédération canadienne face à nos voisins du sud en maintenant par tous les moyens le Peuple québécois sous la domination du Canada anglais et en poursuivant sans relâche la mise en oeuvre du Rapport Durham dont l’objectif est comparable à un génocide culturel.

Le parti Libéral du Canada a perdu sa raison d’être.

Le Parti Libéral du Canada est le parti des minoritaires. Parce que c’est normal pour tout être humain de faire parti d’une majorité, ils ont perdu leurs quatre bases électorales. Je m’explique.

1.) Ils avaient le vote des Canadiens-Français du Québec. Depuis la révolution tranquille, ceux-ci se sentent majoritaires et sont devenus Québécois, ils votent donc plus à gauche maintenant (Bloc-NPD).

2.) Les Francophones hors-Québec s’assimilent à la majorité Anglaise, pour devenir Canadian. Ils votent donc NPD ou Conservative, dépendant s’ils sont de gauche ou de droite. (ex. St-Boniface au Manitoba et Chéticamp, N-É qui sont allés Conservateur. Bathurst au N-B et le nord de l’Ontario qui sont allés NDP).

3.) Les immigrants aussi, qui après deux générations, s’assimilent aux Anglais et deviennent Canadian (NPD-Conservateur). Ils sont donc une clientèle d’électeurs éphémères, à renouveler constamment.

4.) Et la dernière minorité, les Anglais du Québec. C’est tout ce qui reste (libéral), mais c’est très limité, avec quelques contés dans le West-Island.

Comme vous voyez, ce n’est pas une question de chef, même si ceux-ci ne sont pas forts. Les deux derniers Dion-Ignatieff ont été choisis par défauts, parce que personne ne veut être chef d’une gang de loosers systémiques et chroniques.

Le parti libéral a toujours été un regroupement de minoritaires et aujourd’hui ils récoltent ce qu’ils ont semé… leur clientèle historique est devenu adulte et s’est affranchie.

Prochainement, il ne restera que deux nations souveraines le Québec et le Canada…. Le parti Libéral aura bientôt perdu sa raison d’être. Nous seront tous majoritaires et le parti libéral disparaîtra paisiblement. Ce sera la fin du beau rêve à Trudeau et on en parlera dans les livres d’histoire comme un exemple à ne pas suivre.