Pendant ce temps, en Chine, les droits reculent

Ceux qui avaient cru les Chinois qui affirmaient que la tenue des Jeux Olympiques à Pékin ouvrirait une nouvelle ère de modernité et de tolérance, doivent déchanter.

Manif à Hong Kong à la veille de la condamnation
Manif à Hong Kong à la veille de la condamnation

Il y eu deux attentats le 25 décembre dernier. Le premier, raté, par un opérateur d’Al Qaida voulant terroriser l’Amérique. Un autre, malheureusement réussi, par l’État chinois contre la liberté d’expression. Liu Xiaobo, qu’on appelle le Vaclav Havel chinois, a été condamné à 11 ans de prison pour délit d’opinion. Xiaobo est le principal animateur du combat pour la libéralisation du système politique chinois. Non violent, mesuré dans ses paroles et dans ses actes. Son emprisonnement (pour la seconde fois) nous livre deux indications:

1. Le pouvoir chinois a toujours aussi peur de la liberté d’expression politique et réprime toute action, même modérée, visant à susciter un débat sur la libéralisation politique du régime;

2. Comme l’indique le sinologue Jean-Philippe Béjà dans un récent texte, l’arrestation signale aussi que la force grandissante de la Chine dans le monde la rend non seulement encore plus imperméable aux pressions internationales, mais en fait la chef de file d’un mouvement mondial qui affaiblit le combat pour les droits de la personne:

En infligeant une condamnation si sévère pour un délit d’opinion, les dirigeants chinois annoncent au monde que les temps ont changé. A la différence de l’époque de Jiang Zemin, la Chine n’a plus besoin d’accorder aux Occidentaux des faveurs pour obtenir la clause de la nation la plus favorisée, ou pour entrer à l’OMC.

Aujourd’hui, ce sont les puissances occidentales qui ont besoin d’elle, pour relancer l’économie à la suite de la crise, pour obtenir des parts du mirobolant marché chinois, pour faire pression sur l’Iran et la Corée du Nord, ou pour aboutir à un accord sur le réchauffement de la planète. Lors de sa première visite en Chine en novembre dernier, Barack Obama n’a pas soulevé publiquement le cas du plus fameux dissident du pays, ce qui a sans aucun doute été interprété comme une permission de condamner. François Fillon, en visite à Pékin à la veille du procès, a bien entendu gardé le silence. Les dirigeants du parti communiste chinois sont bien conscients de cette nouvelle situation et en profitent pour imposer de nouvelles normes dans les relations internationales. Ainsi, ils exercent des pressions sur les gouvernements qui reçoivent le Dalai Lama ou [la militante Oïgour]Rebyia Kadeer, et les menacent d’interdire le marché chinois à leurs entreprises.

Ces menaces sont efficaces et depuis quelques années, on assiste à un retour en force du réalisme dans les relations entre états tandis que la question des droits de l’homme est de plus en plus ignorée. Soutenue par de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, sans compter la Russie, la Chine parvient de plus en plus à imposer de nouvelles normes qui font la part belle à la souveraineté nationale et relèguent à l’arrière plan les progrès qui avaient été faits depuis la fin de la guerre froide.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

9 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Il n’y a pas qu’en chine que les droits reculent. Aux États-Unis la cour suprème brime l’égalité des citoyens face au financement des partis politiques. Au Canada la suspension du parlement semble en voie de devenir une tradition et l’afghanistan ne s’approche aucunement de l’état de droit.

L’Amérique a donnée ses entreprise à la Chine sue un plateau d’argent.

Maintenant l’Amérique est dans la dèche. Ils ont donné le pouvoir à la Chine.

Liu Xiaobo est victime d’une réalité fondamentale : La culture millénaire chinoise établit des principes de hiérarchie et de respect absolu à cette hiérarchie, du Platon renforcé. Il suffit de voir les procès où les prévenu(e)s non encore condamné(e)s sont obligé(e)s de tenir tête base et d’accepter leur sort, sans mot dire (et apparemment sans maudire).
« Selon Confucius, la soumission au père et au prince va de soi et garantit la cohésion des familles et du pays, mais elle s’accompagne d’un devoir de (respectueuses) remontrances si le père ou le prince vont dans la mauvaise direction. De très nombreux lettrés chinois, se réclamant à juste titre de l’enseignement de leur Maître, ont péri ou été bannis, pour avoir osé critiquer l’empereur quand celui-ci, sous l’emprise d’une clique du harem ou de prêtres taoïstes, ne prenait plus soin de son peuple et laissait le pays sombrer dans la famine ou la guerre civile »
Il n’y a plus de famine et de guerre civile mais le principe confucéen reste le même, malheureusement pour le très courageux Liu Xiaobo.

La Chine vient de passer de la dictature du Parti à la dictature du Capital
Mais les fonctionnaires du Parti sont devenus les milliardaires du Capital sans jamais quitter le système matérialiste Maoïste bétumien
Le propre du système du Parti Unique est l’irrespect des individus et l’irrespect des nations pour prévilégier la planète untière donc l’internationalisme matérialiste totalitaire

Le propre du nouveau système chinois du capital est l’irrespect de la nation, des autres nations et de l’internationalisme économique en monopolisant les individus les plus voraces comme aux USA ou 1% de la population des milliardaires appartient plusde 50% de toutes les richesses en écrasant la classe moyenne .
Donc la Chine comme Maö l’enseignait donna une éducation matérialiste communiste pour ensuite passer au capitalisme extrème sans abandonner le Parti unique et le mtérialisme à tous prix .
Ce que la Chine fait déjà subir à l’humanité et fera subir à tous sera terrible et digne du féodalisme étant essentiellement axé sur le matérialisme pour les corps aux esprits faibles bien dressés et sans âme .
Seule solution = spiritualisser les Chinois vers le partage intégral envers l’humanité entière .
Nous passons donc des USA à la Chine donc des faux spirituels sectaires et divisionnistes marérialistes au pas spirituel du tout et toujours de plus en plus matériel et concentrationnaires .

Au point de vue économique, la Chine a un très grand avantage que surtout personne parle par ici.
Le système fonctionne avec une banque privée.

En plus de posséder cet avantage, le nombre croissant de la population a attirer les corporations capitalistes incluant l’Amérique du Nord à investir en Chine.

Alors les corporations ont convaincu (comprendre ont demandé à leurs amis au gouvernement) de prêcher pour la mondialisation sans égard aux travailleurs nord américains.

Alors avec tous les argents investis en Chine, personne mais personne incluant Harpeur (malgré une tentative infruxtueuse) n’ira critiquer la Chine en ce qui concerne les droits de l’homme.

Déjà qu’Harpeur a invité la Chine à investir dans les bitumineux.

Et nous, depuis cette mondialisation, la perte massive d’emplois payants (au profit de l’Asie dont la Chine) on constate les stationnements de Wall Mart remplis et leurs magasins remplis aussi de clients achetant des produits fabriqués en Chine. « Produits fabriqués dans des (sweat shops par des enfants ou des illégaux »

« Buying things they don’t need with the money they don’t have »

Jamais les médias dont certains en particulier détenus par ici chez nous ont fait des investissements là-bas et leurs médias ne dénonceront jamais les conditions des droits humains en Chine parce que ils doivent protéger leurs intérêts.

Mais nous nos intérêts ce sont nos emplois et on ne le dénonce même pas.

Peinture au plomb sur les jouets, mélamine dans la nourriture pour animaux, mélamine dans le lait pour enfants en Chine (lorsque l’on parle de droits humains) crevettes pêchées dans le mer de Chine retirées des tablettes car impropre à la consommation humaine, ail provenant de Chine qui se dégrade après 2/3 jours etc etc…. n’ont eu droit qu’à un entrefilet occasionnel à l’occasion dans les médias…..les produits comestibles vendus par la Chine sont-ils sujet aux droits humains et même plus au droit de la vie.

Au fait quelques questions comme cela: à qui appartient la planète?
L’homme qui naît sur cette planète est-il obligé de payer pour survivre?
De quel droit divin ou pas sont investis ceux qui dirigent?
A-t-on le droit de respirer de l’air pur?

Mais il y a toujours l’amour: Lorsque les humains reconnaîtront que le pouvoir de l’amour est plus fort que l’amour du pouvoir, il n’y aura plus de guerres.

On emprisonne pour délit d’opinion aussi en occident et même qu’on emprisonne leurs avocats pour les avoir défendus (même la Chine ne va pas aussi loin).

À l’évidence, malgré un accès libre à internet on peut être ignorant de ce qui se passe dans notre propre cours !

Parler de la Chine à ce sujet sans parler de l’Amérique, c’est être cordonnier mal chaussé.

Soyons honnêtes, les droits et libertés en Amérique s’en vont chez le diable.

Maintenant, exorcisons nos démons et arrêtons de tolérer la censure chez nous!!!