Petit guide en une étape pour tricher l’impôt: soyez riche

Vous pouvez bien rappeler aux riches que l’évasion fiscale est illégale, mais on sait maintenant que ce n’est pas ça qui va les empêcher de dormir.

Illustration: GraphicaArtis/Getty Images
Illustration: GraphicaArtis/Getty Images

Mes impôts me font faire de l’angoisse. J’ai peur de devoir trouver quelques milliers de dollars d’urgence parce que je ne suis finalement pas admissible à la déduction 481-b sur l’élevage de petit gibier («C’est une erreur de bonne foi, monsieur le gouvernement, je pensais que ma fille de sept ans entrait dans cette catégorie!»).

Pourtant, j’ai les revenus chiches d’un pigiste de l’écrit. (Donnez généreusement.) Si MOI j’ai des boutons d’urticaire à cause de ma déclaration, que je me disais, les riches doivent bien avoir besoin d’un psy à temps plein!

Que j’étais naïf! Les riches ne sont pas stressés par l’impôt, voyons!

Quand ce merveilleux temps de l’année arrive, le millionnaire appelle simplement son comptable, qui envoie son argent admirer les magnifiques paysages de l’île de Man. Puis, le millionnaire retourne jouer au tennis en mangeant du caviar sur un yacht acheté avec la monnaie trouvée dans le sofa de son autre yacht.

Vous pouvez bien rappeler aux riches qu’il s’agit d’évasion fiscale et que c’est illégal, mais on sait maintenant que ce n’est pas ça non plus qui va les empêcher de dormir.

Les journalistes de l’émission Enquête, qui n’ont comme but dans la vie que de nous garder en colère, ont déterré un nouveau scoop:

L’Agence du revenu du Canada (ARC) a offert une amnistie à plus d’une vingtaine de riches clients du cabinet comptable KPMG qui ont caché des millions de dollars à l’île de Man. Plus de 130 millions avaient été placés dans des sociétés-écrans enregistrées dans ce paradis fiscal selon un stratagème conçu par KPMG.

Ces multimillionnaires ne se verront imposer aucune pénalité et ne feront face à aucune accusation criminelle. Les clients n’ont qu’à payer les impôts qu’ils auraient dû payer sur leurs investissements extraterritoriaux non déclarés et des intérêts à un taux réduit.

[ICI Radio-Canada]

Aucune pénalité, aucune accusation et, comme une cerise d’insulte au sommet d’un immense sundae de manque de respect pour le contribuable moyen, des intérêts à un taux réduit!

Et pourquoi pas une lettre d’excuse pour le dérangement?

Cher riche,

Nous sommes sincèrement désolés d’avoir découvert que vous fraudiez l’impôt. Soyez assuré que nous fermerons les yeux encore plus fort dans les années à venir pour que cela ne se reproduise plus.

Nous savons qu’il n’est pas agréable d’avoir à payer pour des hôpitaux publics alors que vous allez toujours dans des cliniques privées, mais l’ONU commence à nous chicaner un peu à cause de l’austérité. On n’a plus trop le choix…

Auriez-vous l’amabilité, richissime ami, de faire un modeste don à la société? Voyez cela comme une aumône dont les pauvres partout au pays vous seront infiniment reconnaissants.

Toujours à votre service,

Votre dévoué fonctionnaire de l’Agence du revenu du Canada

Ma bibliothèque de quartier est prête à envoyer un huissier chez moi pour récupérer l’amende d’un roman de Marie Laberge en retard de deux semaines, mais l’Agence du revenu va baisser les bras devant des centaines de millions volontairement cachés à l’île de Man?

Il y a à peine 77 000 habitants sur l’île de Man, la moitié de ceux-ci sont des banquiers et personne ne sait quelle est la capitale de l’île de Man parce que son identité est protégée par le secret bancaire. On parle de ce genre d’endroit.

Les clients de KPMG y transféraient leur argent dans des sociétés-écrans dont les actionnaires étaient des prête-noms. On parle de ce genre de fraude.

On vit dans un pays où la police peut remettre 110 000 $ de contraventions à un sans-abri, mais où on va se plier en quatre pour ne pas donner d’amendes à des millionnaires gratte-cennes qui trouvent ça trop difficile, vivre en société?

À Montréal, on a même la gentillesse de leur poster leur facture d’impôts fonciers directement aux îles Caïmans sans poser de questions. On est accommodant comme ça.

Que des tricheurs s’en tirent ainsi, sans conséquence, est révoltant. Si on ne peut pas les traîner en cour, peut-on au moins ajouter un aspect punitif à l’entente? Parce que moi, j’ai quelques idées de punitions qui pourraient être assez efficaces:

– On leur casse une jambe et on les fait attendre 27 heures et 24 minutes à l’urgence de l’hôpital Pierre-Le Gardeur.

– La prochaine fois qu’un centre de désintox fermera ses portes par manque d’argent, on les envoie, eux, l’annoncer aux hommes en détresse. «Désolé, Steve, mais il manque 350 000 $ au budget, soit à peu près ce que j’ai versé à KPMG pour ne pas avoir à payer d’impôts. Bonne chance dans ta nouvelle vie d’ancien ex-toxicomane, Steve.»

– On les envoie remplacer un prof d’école publique en épuisement professionnel dans une classe de 35 élèves, dont 23 ont des problèmes d’apprentissage. Si les enfants n’en viennent pas à bout, les moisissures devraient faire le travail.

Quant aux comptables de KPMG, je propose qu’on leur fasse expliquer à une mère de famille monoparentale sur l’aide sociale comment boucler son budget. Et attention: aller porter l’enfant au pawnshop n’est pas une option! Avec les comptables de KPMG, il faut toujours spécifier…

[brightcove id=’4740837000001′ width=’800′ height=’450′]

Dans la même catégorie
32 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Comme d’habitude, les textes de Mathieu Charlebois sont flagrants de réalité. Chaque exemple donné par un hyperlien s’est réellement produit, ce qui nous fait réaliser qu’une minorité puissante n’est pas capable de comprendre l’impact de leur « investissements » et (mauvaises) décisions.

Réfléchissez un instant à ceci:: s’l y a des paradis fiscaux cest parce qu’il y a des enfers fiscaux… Pourquoi le Québec ne serait-il pas un paradis fiscal justement? Qui attirerait ces investisseurs au lieu de les faire fuir en leur crachant dessus comme vous le faites?

Réfléchissez un instant à ceci : s’il y a des gens qui passent sur les feux rouges, c’est parce qu’il y a des feux rouges.
Et pourquoi n’enlèverait-on pas toute signalisation, plutôt que de faire fuir les conducteurs qui aiment, eux, rouler à 400 KM/H dans des zones piétonnes?

Ça dépend du nombre de feux rouges Monsieur.

Mettez-en un à tous les 20 pieds non synchro comme le sont l’impôt et les taxes abusives au Québec, et vous verrez à quel point les gens les respecteront.

Vous semblez oublier que presque TOUS les contribuables fraudent l’impôt. Du BS ou du travailleur de la construction qui travaille au noir, en passant par le chauffeur de taxi ou le coiffeur qui ne déclare pas tous ses revenus, ou du travailleur indépendant qui « pèse fort sur le crayon » en déclarant ses dépenses, ou du contracteur qui t’offre un rabais (souvent l’équivalent des taxes) si tu paies cash, etc…

Bref, il y a trop, beaucoup…beaucoup trop de lumières rouges au Québec et nous avons atteint depuis longtemps le sommet de la courbe de Laffer:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer

Parce « qu’attirer ces investisseurs » n’apporte rien de plus à la société. Ils placent leur argent là où ils paieront le moins d’impôt en attendant de s’acheter des bébelles avec, puis le déplacent vers un nouveau paradis fiscal ayant creusé encore davantage les bas-fonds de la non-contribution à la société.

Juste comme ça, en passant…comment ça marcherait dans votre monde sans personne pour créer de la richesse?

Pourquoi un riche se sentirait coupable de vouloir garder en lieux sûrs le fruit de son travail? En ce qui me concerne, le vrai vol c’est la taxation.

Dans ce cas alors, une seule possibilité d’équité. Un taux unique d’imposition pour tous, disons 25% sur tous les revenus de tout le monde; et ça comprendrait les amendes. Tu as un salaire de 50,000$ et tu reçois une amende de 500$, celui qui gagne 500,000$ la paiera 5,000$ et ainsi de suite. Ça c’est de l’équité… oui ?

Il n’y a pas vraiment de vol à ne pas payer d’impôt?
Frédéric, sacré farceur!
Si tu habite une maison, tu paie l’hypothèque?
Si tu habite un pays, tu paie de l’impôt.

Parce que le riche oublie trop souvent qu’il a obtenu le « fruit de son travail » grâce aux services publics. Sans système d’éducation, sans système de santé, sans routes, sans infrastructures, sans subventions pour le démarrage d’entreprises, bref sans civilisation, le riche ne serait jamais devenu riche. Mais non, le riche préfère continuer à croire que c’est uniquement son grand génie et son travail acharné qui l’ont mené là où il est. Il ne doit donc rien à personne et toute taxe ou impôt constitue un obstacle à la jouissance du fruit de son travail. Voilà où il se trompe et pourquoi il devrait se sentir coupable de ne pas contribuer aux services mêmes qui lui ont permis d’obtenir de si gros fruits à son travail.

François, ça fait environ 10 ans que tu racontes les mêmes conneries, tu trouves pas que tu piétines ? Ou te vois-tu en 2026 ?

Parce que vous croyez que vous en avez pour votre argent au Québec?

Nous sommes les plus taxés et les plus imposés en Amérique, donc, logiquement, nous devrions avoir accès aux meilleurs soins en santé, aux meilleurs systèmes d’éducation, aux infrastructures les plus solides, etc…, or, c’est tout le CONTRAIRE que nous avons et nous N’AVONS PAS LE CHOIX du fournisseur vu que l’État possède le MONOPOLE dans tous ces domaines.

Comment appelez-vous quelqu’un qui vous facture beaucoup plus cher que le service pour lequel vous l’avez engagé? Moi, j’appelle ca un voleur! Et vous?

Grinçant comme article, mais combien réaliste et qui illustre à merveille comment le 1% des plus riches de la planète continue à engranger une plus grande part des richesses ce celle-ci, tout en se gênant de moins en moins de le faire.

En terminant, je viens de payer mon dû à l’ARC, après avoir pris connaissance de mon avis de cotisation ce matin, disant que si je ne payais pas avant le 30 avril prochain, je devrais acquitter des intérêts, sans toutefpois préciser si on parlait ici de taux réduit…

N’a-t-on pas de talentuex illustrateurs au Canada pour illustrer nos articles ? C’est triste de voir que l’on fait appel a une banque d’images plutôt qu’à nos talents locaux…

Ben quoi? Vous ne saviez pas que le système protège les riches? Ils se paient des gouvernements pour les protéger, pas pour les poursuivre!!! KPMG et nos chers conservateurs sont comme larrons en foire et faut croire que les libéraux ont joint la foire! Ces riches diront aux autres, pauvres hères qui paient leurs impôts, qu’ils voient la paille dans l’oeil du riche mais pas la poutre dans le leur… Travail au noir, ça vous dit quelque chose? Ah mais oui, j’oubliais que les riches utilisent aussi le travail au noir… Zut!

Tout se résume en deux mots : Intérêts et/ou Corruption !!!!!!!!!!

Si, no « débonnaires » Gouvernements (Ottawa et Québec) ne font rien, ça démontre beaucoup de choses. En profitent-ils ??? Je vous laisse en juger !

Je viens de suivre , en vous lisant, un concentré de ´ragite » !!!!
Mais écrit avec noblesse, et que je partage.

Si seulement, un de ces élus qu’on aime tant , en passant, et qui ont tant de temps , se donnait vraiment la peine de se lever , et enfin de nous représenter et d’appliquer cette loi que NOUS élisons, serions-nous
1). Outrés
2) Consentants
3) Réjouis
4) Toutes ces réponses

Car, en général, quand on nous offre ce qu’on nous demande…….. on rechigne encore!

Au moins, j’espère que mon commentaire vous aura fait sourire.

Amicalement
Sylvie

L’exemple vient de haut: Couillard , le lobotomiste-extractiviste et son grand ami Porter, le milliard des Desmarais transféré illégalement aux États-Unis avec la bénédiction de Trudeau père, etc..Beaucoup de libéraux dans le portrait des tricheurs récompensés…

Je ne crois pas que les gouvernements profitent directement des évasions fiscales sauf des sommes qui leur sont versées de la part des lobby des dites compagnies qui profitent de l’evasion fiscale. Et ces sommes ajoutent de l’argent pour gérer Le budget et assuré des services aux contribuables. Il est certain que ces transactions sont du vol à l’état pur. Il faut comprendre que les gouvernements que ce soit fédéral ou provincial me gouvernent rien ou à peu près. Surtout ce que Le citoyen n’a pas encore compris c’est que en critiquant Le gouvernement en place il tombe exactement dans les filets des lobbies en engeandrant une faiblesse gouvernementale face aux exigences des multinationales. On sait pourtant depuis longtemps que le gouvernement n’a pas le dernier mot et une multitude de raisons expliquent cette situation et entre autre c’est le pouvoir des finances qui régulent le monde. Pour contrer cette situation comme on sait il faudrait que les citoyens se rassemblent, tous sans exception, et luttent contre toutes les injustices commises par les tenants du monde financier, et il est sans contredit que nous sommes plus nombreux, mais de petits groupuscules ici et là n’arriveront jamais à faire fléchir le marché financier et ses acolytes.
Le jour n’est pas encore levé ici au Québec ou tous se réuniront dans une même cause, ici plutôt on vise à critiquer tout et tous, on aime mieux chialer que avancer, moins besoin de courage, de travail, d’effort, d’intégrité. Dommage mais au moins ayez l’intelligence de vous regarder agir, parler, réagir.

Quand tu contrôles les gentils petits politichiens de service qui te légifèrent une fiscalité sur mesure , c’est certain que tu n’as pas top à t’en faire le jour où tu ne te contentes plus des portes grandes ouvertes qu’ils t’offrent pour éviter de payer de l’impôt.

C’est évident qu’ils vont te pardonner un écart vers les paradis fiscaux , vu qu’ils ne font absolument rien pour en refermer l’accès.
Une petite contribution aux caisses électorales ou bien encre une enveloppe brune et le tour est joué !

Nous avons l’honneur d’être, au Québec, les plus taxés et les plus imposés en Amérique, or, nous devrions donc avoir droit aux MEILLEURS services en Amérique non?

Meilleure éducation, meilleur service de santé, plus belles routes, infrastructures les plus solides et j’en passe et de meilleures…

Vous trouvez que vous avez droit à tout ça vous? Au Québec? Bref, vous trouvez que nous en avons pour notre argent?

Bien sûr que non d’où la volonté parfaitement compréhensible et légitime (de TOUS et non seulement des riches…d’ailleurs, il en reste de riches qui s’entêtent à vouloir demeurer au Québec???) de vouloir réduire la trop lourde charge des taxes et impôts.

Pour plus d’explications, voir la courbe de Laffer.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer

Les clichés de la drette profonde n’empêche pas le Québec d’être une des sociétés les plus riches et les plus égalitaires de la planète.
Le Québec est loin d’être pauvre D’un point de vue quantitatif, le PIB du Québec est d’environs 365 milliards de dollars, soit 20% de l’économie canadienne. Cette somme est comparable au PIB danois, ce qui situerait le Québec au 33erang des économies mondiales en termes de PIB total. Je ne pense pas que les Danois passent leur temps à dire qu’ils sont un petit peuple pour autant.
À l’échelle mondiale il n’y a aucune raison valable de perpétuer un système
fiscal injuste qui empêchent les gouvernements de remplir leur rôle pour mieux répartir la richesse produite par le travail et offrir des services qui profitent à l’ensemble de la population.
Pour ce qui est du credo de la pauvreté fictive du Québec sic chère à l’information poubelle , et article met les pendules à ‘heure.

http://www.lactualite.com/lactualite-affaires/pour-en-finir-avec-le-mythe-de-la-pauvrete-du-quebec/

FAUX!!!

Lorsque comparé à des COMPARABLES (i.e.: les autres provinces canadiennes et états américains), le Québec est en queue de peloton sinon en DERNIÈRE place!!! Dépendant des critères qui sont appliqués.

tant et aussi longtemps que des gens comme vous garderont la tête dans la vase, ce sera difficile de véritablement progresser au Québec, terre du nivellement par le bas.

C’est mieux que ‘avoir la tête dans l’autruche comme notre bon ami Gérard Delell fier représentant de la drette profonde!

Commentaire stupide et qui vous déshonore virgil…

Je vous croyais plus loin que ça dans votre pensée.

Très déçu!

Vivons-nous dans un monde de fiction?? Par pitié, réveillez-moi, je dois faire un mauvais rêve… Difficile de penser qu’il y a seulement 2 ou 3 décennies, on imaginait notre civilisation future plus égalitaire, mettant la priorité sur des citoyens épanouis et disposant de plus de temps libre. Les formidables progrès emmagasinés au niveau des nouvelles technologies ne devaient-il pas nous affranchir? Accroître notre bien-être? Au contraire, on travaille davantage et vivons dans une course à obstacles sans fins. Alors, Messieurs les riches qui ne payez pas votre dû à la société avec la complaisance de nos gouvernements, profitez pleinement de ces trésors de guerre qui auraient dû nous permettre d’atteindre un niveau de civilisation évolué et équitable. Dommage, on était si près du but….

il semble dorénavant admis que la fraude soit permise…et si un particulier ne payait pas son dû a l’impot… qu’il passe en cour…et qu’il demande au juge le même traitement que ces fraudeurs et ceci sous le principe d’équité que dirais le juge??? a moins qu’il ait été nommé a cause des post-it jaunes

Vous là, j’vous adore! Y en a qui sont capables de mâcher d’la gomme pis marcher en même temps; ben vous, vous pouvez m’faire rire et réfléchir en même temps!