Pourquoi les anglo-québécois ont voté Jack

Il faut se le dire: la vague orange n’a pas touché que les francophones québécois, mais également les anglo-québécois.

Pourquoi ? La raison a échappé à tous les observateurs qui ont écouté le débat des chefs en français… en français. Mais pas à ceux qui en ont écouté la version anglaise.

C’est le cas de l’humoriste de la CBC Rick Mercer qui a écrit ceci dans Macleans’:

Au début, j’ai cru que la nouvelle popularité de Jack chez les électeurs anglophones du Québec pouvait être attribuée au fait que lors du débat en français, le traducteur de Jack avait une voix très semblable à celle de Sean Connery…

Le fait que Connery soit favorable à l’indépendance de l’Écosse ne semble pas avoir eu un effet dissuasif…

 

Les commentaires sont fermés.

On peut vraiment parler ici d’une question d’interprétation.

PR (pas rapport) : C’est le fun de vous voir sourire sur votre Troisième millénaire (bilan final) que j’achète vendredi cette semaine.

Donc pour convaincre les anglo-québécois des biens faits de l’indépendance, il va falloir inviter Sean Connery à Montréal pour parler d’indépendance.^^

Peut-être que plusieurs anglos n’ont rien compris. S’ils avaient su que leurs terribles compatriotes francophones étaient pour voter massivement NPD, il est à peu près certains que juste faire C*** ils auraient voter pour Harper. Prenez notre taureau national qui fait plus dans la Bullsh** que dans la communication, vu sa terrible appréciation de la société québécoise il n’aurait certainement pas voté NPD s’il avait prévu la vague orange au Québec.

Mais plus sérieusement si les Anglos ont voté pour le NPD c’est qu’ils souhaitaient sans doute nous jouer un mauvais tour en faisant entrer le loup dans la bergerie et qu’un plus, ils permettaient ainsi à Harper de pouvoir enfin obtenir sa si recherchée majorité. Dans le cas des Anglos, leur stratégie a fonctionné comme sur des roulettes.

Et si les anglos ont, comme vous le dites, votés ainsi pour la raison que vous proposer, c’est pas fort fort.

Veux pas me faire pedleur de vérité mais je crois que si les anglos ont voté NDP, c’est parce qu’ils ont conclu que leur traditionnel vote pour les libéraux n’allait nulle part. Ce n’est pas très différent de notre vote pour le Bloc que les gens ont désavoué. Est-ce que Québécois franco et anglo : « Même combat? » C’est bien possible.

Bloc ou NPD, même combat, mais en plus reconnaissable pour les borgnes.

Ils ont voté pour le bloc, mais ils se sont trompés de chef.

Enfin je veux dire qu’ils sont mêlés dans leurs couleurs.

Vous avez remarqué que Gesca n’a du tout couvert le dernier vote en Écosse comme elle avait couvert celui au Kosovo…
Ca serait quand même incroyable si la Grande-Bretagne se brisait avant le Canada! Et que les Écossais se libèreraient de la monarchie avant les Québécois!

L’Écosse vient d’élire majoritairement le parti souverainiste SNP mais, selon les sondages en Écosse, il n’y a qu’environ 25 % de solides séparatistes « En faveur de sortir l’Angleterre de l’Écosse », les autres sont des autonomistes, en faveur d’un statut particulier etc. Le SNP n’est pas fou, il planifie un référendum sur les pouvoirs d l’Écosse seulement dans 5 ans, en espérant que son projet de dévolution des pouvoirs de Londres vers l’Écosse, va mieux lever.

Copie confirme au Québec, le 25 % de séparatistes solides viennent de voter pour le Bloc, les autres, pour un genre d’asymétrie proposée par le NPD