Pourquoi les larmes sont salées

Vous avez sans doute vu la première de cette série où la pauvre salière n’était plus utilisée. C’est pour des croustilles moins salée, mais cela porte plus largement sur la réduction d’utilisation du sel (à la demande générale de nos artères) et c’est vachement bien fait:

Il y en a un autre après le saut de page:

À la recherche de l’âme soeur:

Puis la salière sombre dans l’imposture et le crime:

Les commentaires sont fermés.

Étrangement, ces pubs on l’effet contraire sur moi; je la trouve tellement mignonne la petite salière que je n’ai pas du tout le goût de couper le sel!!

Mme Chaput serait-elle victime du syndrome de Stockholm qui fait qu’elle prend en pitié et la part de ceux qui la menace?