Proposez la personnalité internationale de l’année… et soupez avec elle!

Le CÉRIUM, l’émission Une heure sur Terre et Le Devoir, avec l’amical soutien de L’actualité, vous invitent à proposer la personnalité québécoise dont l’action internationale s’est le plus illustrée l’an dernier.

Dany Laferrière, lauréat 2010, sera de la fête le 21 avril.
Dany Laferrière, lauréat 2010, sera de la fête le 21 avril.

Si votre candidat est retenu, vous serez invité à la table du Lauréat lors de la soirée de remise du prix, jeudi le 21 avril prochain.

Le prix est décerné à un Québécois dont l’activité internationale a connu un bond qualitatif dans une période récente et qui a fait une contribution remarquable, dans son domaine, pour le rayonnement du Québec dans le monde ou pour une meilleure compréhension du monde par les Québécois.

Il ne s’agit donc pas d’une personnalité qui a déjà fait une longue carrière où dont l’activité internationale est fermement établie, mais d’une personne donc l’action récente a fait de lui un acteur émergent – quelque soit son âge – de la vie internationale du Québec.

Le jury sera à la recherche d’une personnalité québécoise qui s’est distinguée par production d’un savoir ou d’un savoir-faire utile à la communauté internationale, a contribué au rayonnement des savoirs québécois ou à l’établissement de passerelles entre les Québécois et l’étranger.

Les candidatures peuvent provenir du monde universitaire, du monde des lettres, de la culture, du sport, de la diplomatie, de l’entrepreneuriat, bref de toutes les facettes de la vie internationale.

Les candidatures doivent être acheminées par courriel au Cérium au plus tard le 31 mars 2011, avec un argumentaire d’au moins 100 mots et des notes biographiques sur le candidat.

Que vous ayez suggéré des candidats ou non, vous êtes invités à vous joindre à nous, le 21 avril prochain en soirée, pour un souper et la remise des prix.

La soirée sera animée par Jean-François Lépine, Dany Laferrière et moi-même. On remettra également un prix à un grand Québécois pour sa contribution internationale en carrière. L’an dernier, Paul Gérin-Lajoie était le lauréat.

Participez à la fête !
Participez à la fête !

Laisser un commentaire

Je propose Denis Villeneuve. Son film Incendies, que tous connaissent comme s’étant presque mérité l’Oscar du meileur film étranger, rejaillit très bien sur le Québec que l’on aime aimer. Bien sûr, cela vient en grande partie de Wajdi Mouawad, libanais d’origine installé ici à 15 ans et qui a baigné dans notre culture québécoise depuis 1983. C’est donc un beau produit, à la fois tributaire de la créativité conjuguée d’un québécois de souche et de l’un de nos meilleurs éléments d’enrichissement culturel par l’intégration, et d’autre part illustrant notre position internationale culturelle «au-dessus» des grands intérêts politiques internationaux trop souvent en équilibre conflictuel. S’il fallait encore un exemple vivant pour camper la valable diversité culturelle du Québec, Denis Villeneuve est aujourd’hui celui-là.

Vous n’allez tout de même pas remettre un prix au « Seigneur de Sagard » pour avoir par son action internationale tenté, par tous les moyens, d’étouffer les aspirations nationales du Québec!

Anne-Marie Losique. Industrie érotique.

Bon. O.k. Un gars a le droit de s’essayer…

La photo nous montre Dany Laferrière comme lauréat 2010. L’article se termine par « L’an dernier, Paul Gérin-Lajoie était le lauréat. »

???

@Gaston
Dany Laferrière a eu le prix de la Personnalité internationale de l’année
Paul Gérin-Lajoie a eu le prix de la Contribution internationale en carrière
jfl

Il me semble que par le cinéma la présence du Québec peut être planétaire et en même temps de contenu .De plus participer à diminuer l’omniprésence de la culture américain est un défi de taille et crucial

Bonjour,
Pour la personnalité de l’année, choisissons un péquiste au hasard, n’importe lequel ou laquelle car ils nous font tellement rire….. Au plaisir, John Bull.

On connait à l’avance un monde qui sera oublié: le monde des sciences et du génie. Pourtant ce monde regorge de personnalités à activité internationale remarquable.

Le gagnant sera vraisemblablement une personnalité déjà médiatisée: une personnalité sans doute du monde artistique ou politique, nonobstant le voeu pieux de s’adresser à « toutes les facettes de la vie internationale ».

Regardez ce qui nous distingue de l’homme d’il y a 4 000 ans. Demandez-vous quel domaine est responsable avant tout autre de cette distinction avantageuse… Pas du tout les domaines représentés par ceux qui font le tour des talk shows et des TLMEP.

Je propose Pierre Falardeau a titre posthume…. meme décédé cet homme reste un des plus grand défenseur de la Liberté pour son peuple et tous les peuples opprimés.Juste a visionner Falardeau le film pour comprendre ce grand assoiffé de Liberté. Pour le souper offert avec la personnalité , qui de mieux que ceux qui ont réalisé le film sur ce grand homme.

Raymond Malenfant ce grand travailleur mérite toutes notre admiration pour sa détermination, son courage et la loyauté envers sa famille.
C’est l’attitude que nous devons adopter pour faire la lutte anticorruption et développer nos richesses, notre main d’oeuvre et nos entreprises. Afin d’assurer la pérénité de nos efforts adoptons un modèle de partenariat coopérative de travaille (pour s’assurer la participation, la productivité, mais aussi des conditions de travail à la fois sécuritaire, saine et dynamique), entreprise privé (pour la gestion), région (pour développer à partir des redevences des fonds d’investissement pour développer l’économie), les investisseurs (qui auront des revenus d’intérêts minimum garanti par le gouvernement pour du moyen et long terme) et le gouvernement pour investir dans les infrastructures, nationaliser les ressources eaux, terres, poissons, mines, énergies et transport).
Raymond Malenfant par son travail, sa détermination, son courage et la loyauté envers sa famille. Il est un exemple a suivre afin de faire la lutte anticorruption et développer nos richesses, notre main d’oeuvre et nos entreprises. Un bâtisseurs comme ceux qui ont défriché nos terres, révéler le potentiel de nos richesses et les exploiter pour enrichir notre société et assurer la pérénité de nos entreprises en misant sur l’avenir de nos enfants. Ne laissons plus la corruption nous départir de nos ressources et détruire l’avenir de nos enfants. Ces terres ce sont nos ancêtres qui les ont défrichés, ce sont nos ancêtres qui se sont battu pour notre liberté, ne laissons plus le crime organiser dilapider notre économies, notre environnement en menaçant nos policiens, nos entrepreneurs et nos concitoyens pour s’approprier notre bien. Sortons les de nos institutions, de nos rues et de notre territoire. Ils n’ont plus légions chez-nous. Ne fermons plus les yeux sur ces crimes qui nous asservices et nous apauvrissent. Prenons d’assaut la pauvreté et mettons-nous au travail, relevons ce grand défit par respect pour le travail accompli par nos bâtisseurs qui ont fait de ces terres un des endroits les plus riche de la planète et prenons en charge notre développement et enrichissons notre société et éliminons la pauvreté.

Denis Villeneuve ne serait pas un mauvais choix…Car son film »incendie »est exceptionnel.