Quand la pub politique tourne à l’horreur

La dernière pub du candidat républicain Rick Santorum aurait fait peur à Hitchcock lui-même.

https://www.youtube.com/watch?v=wBMgCo-Wgs4

Laisser un commentaire

On pourrait faire la même pour Harperville. Sauf que lui, il est déjà élu et en train de nous pourrir la vie. Misère!

Remarquez comment, subtilement, au moment où on voit des images d’Ahmadinejad et le narrateur dit « sworn american ennemy », il y a un flash d’un profil d’Obama entre deux images du président iranien… (voir à partir de la 38e seconde)

C’est une publicité abjecte qui fait reculer un peu plus la déontologie des médias publicitaires nord-américains. Malheureusement, on voit tous les jours la culture et l’économie du Québec s’imprégner davantage des codes de vie étatsuniens: le culte des armes, le règne du chacun-pour-soi, le fanatisme religieux,la suprématie éhontée du grand capital qui fait et défait les vies à sa guise (cf. le cas Aveos). Est-ce le genre de vie que nous voulons chez nous ?

c’est drole ,mais c’est pas drole,le simple fait d’envisager un monde plus juste et égalitaire est quelque chose qui rebute les républicains américain comme les connservateurs canadian, pour eux toute contestation de leurs privilèges est innaceptable et devrait etre combattu par les armes ,payé par nous bien sur.(sic)

C’est amusant la ligne où l’on a peur de perdre la liberté de religion, c’est le meilleur argument pour rejoindre la droite religieuse. Que ne peut-on pas inventer pour rejoindre ce groupe. Évidemment, le reste c’est l’Armageddon. Quand tout est trop exagéré, c’est le genre de message qui se retourne vers son émetteur.

Est-ce possible que la nation qui déploie des sous-marins nucléaires avec de multiples ogives nucléaires d’un bout à l’autre de la planète en soit rendu là ?

Les républicains américains tarés sont en train de faire passer les américains pour des débiles mentaux. C’est à se demander si Ben Laden n’avait pas raison avec sa jihad contre les USA.

Comment une nation qui produit des prix Nobel à la caisse peut-elle en arriver à une telle abjection ?

«Une fois qu’on a passé les bornes, il n’y a plus de limites.»
[Alphonse Allais]

Franchement, j’ai ri. Vraiment ri. L’Amérique revenue au 18e siècle dans 5 ans, des men in black partout… Au secouuurs! Ça passait où? Au Daily show ou au Colbert Report? This hour has 20 minutes qui rit des pubs Américaines? HI-LA-RANT.
Je me pose une question. Au début, je me la posais en gag, mais voilà… ça ne dit pas que c’est une pub de Rick Santorum. Ça dit « visitez santorum.com ». Pas de « I am Rick Santorum an I approved this message ».
Alors soit on a un candidat « clueless » qui carbure aux phobies (je lui suggère blogueur de la rue Séparatiste à Joliette comme 2e carrière), soit l’équipe d’un autre candidat (probablement Romney vu que c’est son rival immédiat) lui a fait une belle jambette en caricaturant ses vues.
Juste pour en avoir le coeur net, j’ai été sur le site de Santorum. Pas de démenti. La pub ne s’y retrouvait pas non plus. Sauf qu,en fouillant, j’en ai vu de belles (Glenn Beck qui le compare à… George Washington, rien de moins!) qui montre qu’il est bien capable de pondre pareil délire.
C’est seulement LÀ qu’a surgi l’horreur, la vraie, devant cette vérité effroyable…
Combien de gens ont voté pour ÇA???!?!?!?
Depuis, excusez-moi, je ne dors plus sans la lumière allumée…

Ok. Je suis sans doute un peu parano mais j’ai l’impression qu’on a légèrement foncé le dessus des lèvres d’Obama pour lui faire une petite moustache à la Hitler sur certaines images.
Si ce n’est pas le cas, l’idée est maintenant sur la table pour l’équipe de Santorum.

Le clip est un savoureux mélange de Silent Hill et des vidéoclips de Chris Cunningham (voir « Come to daddy »).

Quand on conçoit une publicité, la première chose à faire est de définir le public cible.

Par cette publicité, Santorum exprime sa perception de l’intelligence de la population américaine.

Ceci confirme donc que les É-U sont bien engagé dans la phase « décadence » de leur civilisation.

@GastonDeGatineau:

« Quand on conçoit une publicité, la première chose à faire est de définir le public cible. »

Sauf que bon, cette pub ne vise pas le 80, mais bien le dernier 10% de complets imbéciles. À ratisser trop stupide, on ne récolte que les trop stupides (et certains antagonistes pas nets devraient se rentrer ça dans le casse itou).
J’ose croire que Rick Santorum finira par perdre parce qu’avec lui à la tête du GOP, les sondages placent Obama réélu haut la main. Quand on regarde cette publicité, on se dit qu’il y a une raison.
Sinon, j’espère qu’il est moins imbécile que le public qu’il vise.

Les plus populaires