Que la vraie Sarah Palin se lève !

Palin, le film...

Vous vous ennuyiez de Sarah Palin ? Il n’y a plus de raison de l’ignorer.

D’abord, elle vient d’annoncer qu’elle ne ferme pas la porte à devenir la candidate républicaine en novembre, si la course actuelle entre Romney et Santorum est tellement serrée que la convention veut se tourner vers un candidat de rechange !!! (Pas de fausse joie: c’est mathématiquement impossible)

Ensuite, elle affirme ne pas fermer la porte à une candidature présidentielle en 2016 !! (Ce qui suppose qu’Obama serait réélu cette année).

Finalement, ce samedi, HBO présentera le film Game Change, où Julianne Moore incarne la Sarah Palin de la campagne de 2008.  Le film est basé sur le livre éponyme, écrit par Mark Halperin de Time et John Heilemann du New York Magazine.

On y voit Palin au bord de la crise de nerf pendant la campagne de 2008. Une version que l’ex-gouverneur n’apprécie pas du tout !

Voici d’abord la bande annonce de HBO, suivie de la contre-bande annonce de SarahPac, l’organisation de Palin.

https://www.youtube.com/watch?v=IPhh7mch5zo

Les commentaires sont fermés.

Sarah Palin, c’est un peu la création républicaine d’un phénomène de laboratoire, qui s’est échappée à l’improviste dans la nature et qui se découvre une « vie » indépendante. Un peu comme Elvis Gratton, à la différence qu’elle existe pour de vrai !!!

La contre-annonce m’a l’air d’un collage de clips de Fox News – c’est bien la seule source de commentaires si positifs à l’endroit de Mme Palin.
D’ailleurs le 2:37 est probablement le plus long montage qu’ils ont pu en tirer.
JB

Palin représente parfaitement le rêve américain : tous peuvent devenir millionnaires ou Président… Ce que nombre d’Américains semblent confondre comme données.
Et aussitôt qu’elle se dégage des dictats de son organisation qui impose de devoir tenir compte des faits, elle triomphe auprès d’un pays qui recherche les leaders qui brûlent les planches.
La politique spectacle à son meilleur nous entraîne sur les sentiers de la « hockey mom » qui ne sait pas (pas davantage que ses compatriotes apparemment) que l’Afrique n’est pas un pays, mais un continent.
Les sentiers de l’ignorance qui solidarise le sommet de la pyramide aux masses votantes de la droite.
Le fait que la religion catholique et son interprétation sectaire serve de base à la « réflexion » du projet de société des Républicains n’est pas pour rassurer sur la cohérence de la vision du développement de la nation Américaine, jadis et encore récemment, la première économie mondiale.

On voit ce qu’il en reste… Une tête folle ne peut faire plus qu’une étoile filante.

AU mois, elle est plus intelligente (sur L’économie) que tous les keynésiens mis ensembles

@inuckshuk

Entre Elvis Gratton et Sara Palin Comme Président….

Je vais prendre Elvis Gratton.

Entre deux idiots je prend celui qui ne fait pas de délire religieux.

Tout ça est quand même une bonne nouvelle pour Obama.
Deux choses sont plus inquiétantes: les États-Unis sont nos voisins immédiats, ce qui n’est pas trop rassurant, et Stephen 1er est notre autre voisin immédiat, ce qui est encore moins rassurant… ça fait peur!

« Une étoile filante » dit un commentateur et j’espère qu’elle aura filé très loin d’ici la fin de la campagne électorale américaine. Elle s’était présentée comme une personne libre qui allait en découdre avec les politiciens et les bureaucrates sans même se rendre compte qu’elle était elle-même une politicienne déjà élue en Alaska qui voulait devenir la vice-présidente des États-Unis. C’est bien beau faire marcher le monde ignorant, mais il y a une limite à dire et à faire n’importe quoi pour être populaire.
Quant à l’enthousiasme qu’elle a suscité et qu’elle pourrait encore en 2012 susciter, c’est le lot des publicitaires, du packaging à la Hollywood, savamment analysé pour plaire à ceux qui ne se posent pas de questions, ne savent pas trop, mais qui veulent du changement parce qu’ils sont très déçus.
Espérons que l’étoile filante file au loin, elle serait une catastrophe pour les Américains.

C’est quand même étonnant qu’elle se soit hissée au poste de gouverneur d’un État (Alaska), tenant compte de son CV aussi vide qu’une cage à oiseaux en vente chez Wal-Mart.

En 2003, Sarah Palin, une illustre inconnue à l’époque, a été nommée sur l’agence responsable de faire la supervision de l’industrie pétrolière en Alaska. Immédiatement, Sarah Palin a réalisé que le gouvernement républicain, qui dirigeait cet État, était rongé par la corruption. Elle est sortie sur la place publique pour accuser le président de l’agence et le procureur et le gouverneur de l’État d’avoir été achetés par l’industrie pétrolière. Pour protester contre le laxisme du gouvernement, elle a remis sa démission pour se présenter au poste de gouverneur. Entre-temps, celui-ci avait accordé un contrat de 25 milliards de dollars, sans appel d’offres, à un consortium formé d’ExxonMobil, ConocoPhillips et BP pour la construction d’un pipeline.

En 2006, contre toute attente, Sarah Palin a été élue au poste de gouverneur de l’Alaska. Elle a annulé le contrat de construction du pipeline ce qui a contraint ConocoPhillips et BP à construire cette infrastructure à leurs frais. Elle a fait annuler toutes les lois votées par l’administration précédente qui donnaient des avantages indus à l’industrie pétrolière et elle a fait adopter un code d’éthique.

De plus, sous le règne de Sarah Palin, une douzaine de membres de l’administration précédente ont dû démissionner ou faire face à la justice à cause d’histoires qui étaient toutes en lien avec la corruption.

Le Québec aurait bien besoin d’une Sarah Palin pour faire le ménage dans l’industrie de la construction…

C’est fantastique comment la ligne de clôture de la contre-annonce du SarahPAC récupère totalement le slogan présidentiel du «méchant socialiste» Obama

J’aurais dû plutôt parler de sa formation académique. Parce que « le reste », ses concours de beauté et sa carrière républicaine, ne prouve rien, à mon avis. Au contraire.

Par contre, je voterais sans problème pour Mme Julianne Moore déguisée en Mme Palin. lol