Quiz « Élections fédérales 2019 » : les mises de Qc125

À la veille du scrutin, Philippe J Fournier de Qc125 dévoile pourquoi et comment il a répondu au quiz « Élections fédérales 2019 ». Il livre aussi quelques ultimes enseignements utiles avant d’aller voter.

Lors du dernier balado pré-électoral d’Esprit de campagne, j’ai proposé un petit jeu à mes collègues Alec Castonguay et Salomé Corbo (notre producteur Mathieu Carbasse et notre réalisateur Antoine Bordeleau ont aussi participé).

Le jeu est simple: il s’agit d’un over/under de style Mise au jeu. J’ai proposé aux collègues du balado quelques affirmations avec une ligne de mise. Il faut ensuite choisir si l’on mise au-dessus ou en-dessous de la ligne de mise.

J’ai décidé de me mouiller. Certaines de ces mises sont basées sur des chiffres, mais d’autres pas.

Vous pouvez aussi participer au jeu en répondant au questionnaire ici.

 

Nombre de votes absolus pour le Bloc Québécois

Ligne de mise: 1,2 million de votes

En 2004, lors de la victoire minoritaire de Paul Martin, le Bloc québécois avait raflé près de 1,7 million vote au Québec. Depuis, le nombre de votes absolus pour le Bloc a descendu à chaque élection fédérale. En 2015, même avec le retour de Gilles Duceppe à la barre du parti, le Bloc n’avait reçu que 821 000 votes.

Toutefois, les chiffres des dernières semaines nous indiquent que le Bloc fait un retour en force dans la province et que le chef Yves-François Blanchet a effectué une campagne presque sans faute. Nous nous attendons donc à une remontée significative des votes pour le Bloc.

Mise de Qc125: Le Bloc recevra plus de 1,2 million de votes.

 

Nombre de circonscriptions pour le Bloc Québécois

Ligne de mise 35,5

Au début de la campagne, nous nous demandions si le Bloc pouvait atteindre le seuil de reconnaissance officielle à la Chambre des Communes, soit 12 sièges. Au printemps dernier, Yves-François Blanchet m’avait confié qu’il visait au moins 20 sièges.

La campagne et les débats auront complètement changé le discours narratif autour du Bloc québécois. D’ailleurs, selon les derniers chiffres de la firme Léger, le Bloc se trouve maintenant en première place parmi les électeurs francophones au Québec.

Mais le Bloc remportera-t-il plus de 35 sièges au Québec? Pour ce faire, les appuis théoriques que le Bloc reçoit dans les sondages devront se concrétiser dans les urnes. Et la machine du Bloc, qui n’est plus ce qu’elle a déjà été au début du siècle, devra faire sortir son vote.

Mise de Qc125: Le Bloc remportera plus de 35,5 sièges.

 

Nombre de circonscriptions pour le Bloc sur l’Île de Montréal

Ligne de mise 2,5

Aux élections fédérales de 2011 et 2015, le Bloc n’a remporté qu’un seul comté montréalais. Parviendra-t-il à en remporter au moins trois? À moins d’une énorme surprise, le Bloc devrait conserver La Pointe-de-l’Île et reprendre Hochelaga des mains du NPD. Arrivera-t-il à arracher Laurier-Sainte-Marie, l’ancienne circonscription de Gilles Duceppe?

Difficile à dire. Je suis beaucoup moins confiant sur cette mise que sur les deux premières.

Mise de Qc125: Le Bloc remportera plus de 2,5 sièges sur l’Île de Montréal.

 

Nombre de circonscriptions pour le NPD au Québec

Ligne de mise 1,5

Il serait étonnant de voir Alexandre Boulerice perdre sa circonscription de Rosemont-La Petite-Patrie. Qu’en est-il de Ruth Ellen Brosseau dans Berthier Maskinongé? Les chiffres nationaux et provinciaux nous indiquent tous que le NPD est en net recul au Québec par rapport à 2015. Cependant, un sondage local de Recherche Mainstreet pour le compte de Capitales Médias a été conduit au cours de la campagne et mesurait les appuis à Mme Brosseau à 36%, 8 points devant le candidat du Bloc à 28%. Toutefois, ce sondage était sur le terrain avant la montée du Bloc qui a suivi le débat des chefs de TVA.

L’attrait de la candidate locale va-t-il l’emporter sur les tendances mesurées dans la province?

Mise de Qc125: Le NPD remportera moins de 1,5 siège au Québec.

 

Nombre de circonscriptions pour le PCC au Québec

Ligne de mise 11,5

Selon de nombreux sondages, le Parti conservateur recevait des appuis entre 22% et 25% au Québec au cours de l’été. Considérant que le PCC n’avait obtenu que 16,7% du vote au Québec en 2015, il y avait espoir d’augmenter le total de 12 sièges remportés jadis. Toutefois, depuis le débat TVA où Andrew Scheer a semblé déstabilisé dès les premières minutes du débat, les chiffres du PCC au Québec ont sérieusement glissé.

Demain soir, nous regarderons de près des circonscriptions conservatrices comme Beauport-Limoilou, Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix, Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup et, bien sûr, la Beauce. Le PCC pourrait en échapper quelques-unes.

Mise de Qc125: Le PCC remportera moins de 11,5 sièges au Québec.

 

Nombre de circonscriptions pour le PPC

Ligne de mise 0,5

Aucune donnée crédible nous indique que le PPC sera compétitif ailleurs qu’en Beauce lundi soir. Maxime Bernier gagnera-t-il son pari? Les sondages locaux effectués par Recherche Mainstreet indiquent une égalité statistique entre Bernier et le candidat conservateur Richard Lehoux.

Alors il s’agit d’un pile-ou-face…

Mise de Qc125: Le PPC remportera plus de 0,5 siège au Canada.

 

Nombre de circonscriptions pour le Parti vert du Canada

Ligne de mise 3,5

Cette ligne de mise a certainement agacé Alec Castonguay lors du balado – et avec raison. Les Verts avaient deux sièges à la Chambre des Communes à la dissolution et les sondages au printemps dernier montraient certainement un énorme potentiel pour le parti d’Elizabeth May. Mais le PVC n’a jamais réussi à prendre du momentum dans cette campagne. La moyenne des sondages indique actuellement que le PVC se trouve à nouveau sous la barre des 10% au pays.

Mes chiffres et ma modeste intuition sont en désaccord ici.

Mise de Qc125: Le PVC remportera moins de 3,5 sièges au Canada.

 

Nombre de circonscriptions pour les Verts hors de la C.-B.

Ligne de mise 0,5

Le Parti vert devrait obtenir des appuis tout à fait respectables à l’Île-du-Prince-Edouard et dans quelques circonscriptions à travers le pays comme Fredericton, Guelph, Kitchener Centre… mais les chiffres actuels n’indiquent pas de percée verte ailleurs qu’en Colombie-Britannique.

Mise de Qc125: Le PVC remportera moins de 0,5 siège hors de la C.-B.

 

Nombre de circonscriptions non-conservatrices en Alberta et Saskatchewan

Ligne de mise 2,5

En 2015, sur les 46 sièges de ces deux provinces, les Libéraux et néo-démocrates avaient remporté 9 sièges et le PCC, 37. Tous les sondages nous indiquent que le PCC pourrait potentiellement faire des gains additionnels. À moins d’une énorme surprise, le PLC devrait être rayé de la carte en Alberta et Ralph Goodale pourrait même être en danger dans Regina-Wascana.

Mais il ne demeure pas moins que cette ligne de mise est basse. Le NPD pourrait remporter trois sièges à lui seul dans cette région.

Mise de Qc125: Il y aura plus de 2,5 circonscriptions non-conservatrices en Alberta et Saskatchewan.

 

Nombre de circonscriptions libérales à Toronto

Ligne de mise 22,5

En 2015, les Libéraux de Justin Trudeau avaient balayé l’entièreté des 25 circonscriptions de la Ville Reine (les banlieues de Toronto avaient été plus partagées). Le NPD pourrait être compétitif dans quelques circonscriptions du centre-ville, mais le PLC devait encore une fois y faire le plein de comtés.

Mise de Qc125: Le PLC remportera plus de 22,5 sièges à Toronto.

 

Nombre de circonscriptions libérales à l’est de la frontière Manitoba-Ontario (excluant les territoires)

Ligne de mise 120,5

Ici, je dois apporter un petit erratum. Lors du balado, j’ai mentionné que le PLC avait remporté 145 sièges dans les Maritimes, le Québec et l’Ontario en 2015. Or, c’était une erreur: le PLC avait remporté 152 sièges dans ces provinces.

Néanmoins, cela ne change rien à la prédiction: le PLC devrait remporter 50 sièges dans l’Atlantique et au Québec. Est-ce que le PLC pourra conserver la plupart de ses acquis en Ontario? Les chiffres actuels nous disent que oui.

Mise de Qc125: Le PLC remportera plus de 120,5 sièges à l’est du Manitoba.

 

Nombre de chefs qui démissionneront avant le mercredi matin

Ligne de mise 0,5

Si, tel que le montrent les projections actuelles, les Canadiens élisent un parlement minoritaire lundi soir (quelle qu’en soit la couleur), les chefs de partis entreront sans doute dans d’intenses négociations afin d’obtenir la confiance de la chambre. Combien d’entre eux jeteront la serviette avant le balado Esprit politique qui sera enregistré mercredi midi?

Si les projections actuelles se concrétisent, Elizabeth May pourrait se faire pousser à la porte de son parti. En cas de défaite en Beauce, Maxime Bernier pourrait tirer ses révérance. Si Andrew Scheer essuie une défaite lundi soir, son parti acceptera-t-il de le garder en poste?

Évidemment, j’avoue ne pas le savoir moi non plus. Tout dépendra des résultats.

Mise de Qc125: Le nombre de chefs qui démissionneront avant le balado du mercredi 23 octobre sera supérieur à 0,5.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire