Rame, rame pour un petit don

On a l’habitude d’entendre parler d’expédition en canot, vélo ou ski de fond pour venir en aide à une bonne cause. Et souvent, ça marche, l’empathie ayant le dessus. Il est difficile de croire qu’un parti politique puisse faire la même chose et attirer des dons d’autres personnes que ses militants et partisans. C’est pourtant le pari original et inusité du directeur général du Parti libéral du Canada, Rocco Rossi, âgé de 47 ans. Il a entrepris jeudi la descente du canal Rideau à bord de son kayak. Il veut ramer de Kingston à Ottawa pour amasser des fonds pour son parti et «aider Michael Ignatieff à devenir le 23e premier ministre du Canada».

Il a choisi le canal Rideau parce qu’il compte 23 écluses et il demande des dons de 23 $, ou un multiple de ce chiffre. Et il veut que ça se sache. Il tient un blogue, multiplie les bulletins dans Twitter et Facebook et alimente le site Web du parti.

Rocco Rossi est un pro des levées de fonds et c’est la principale raison pour laquelle Michael Ignatieff l’a recruté l’hiver dernier. Il était alors le pdg de la Heart and Stroke Foundation de l’Ontario, où il avait fait sa marque en amassant des sommes record, souvent grâce à des prouesses athlétiques personnelles. Il a, par exemple, passé une fin de semaine à grimper les marches d’édifices à bureau de Toronto, jusqu’à atteindre l’équivalent du Mont Everest. Mais il le faisait pour une cause qui, pour dire le moins, tient à cœur à beaucoup de gens. Mais le Parti libéral ?

Laisser un commentaire

Si l’on se fie au Globe and Mail de ce matin, Rocco Rossi ferait un excellent travail. Le PLC aurait amassé quatre fois plus de dons dans ce deuxième trimestre que pour la même période l’an dernier. Il sera très intéressant de connaître les sommes amassées par le PC.

Le Globe publie ce matin un article très intéressant sur les levées de fonds des partis politiques. Cette petite excursion de Rocco Rossi aurait rapporté 25,000 $ au PLC. Et le PLC a recueilli 4 millions en dons contre 3,9 millions pour les Conservateurs. Beaucoup plus de petits dons chez les Conservateurs, évidemment.

Les plus populaires