Registre des armes: les militantes NPD en beau fusil !

Des militantes NPD des régions rurales, sortes de Calamity Jane de gauche, sont furieuses de la décision du NPD de permettre la survie du registre des armes à feu. On les voit sur cette photo. Elles préparent la prochaine réception de leur chef, Jack Layton, dans leur village.

La région rurale exacte du Canada anglais n'a pu être déterminée.
Laisser un commentaire

Et quelque part j’ai l’impression que ça fait l’affaire des conservateurs.

Ça leur donne un « wedge » très puissant en vue de la prochaine élection pour aller chercher les circonscription du NPD dans les régions rurales de l’Ontario.

Les arguments entendus en faveur de l’abolition de ce fameux registre montrent qu’ils sont complètement idéologiques. Rien à voir avec la réalité quotidienne. Ceux qui avancent les arguments pour l’abolition du registre des armes à feu adoptent la pensée de droite de la NRA américaine.
Je leur pose ces questions: qu’est-ce que change dans leur vie de tous les jours l’existence du registre des armes à feux ? Est-ce qu’il les empêche de prendre 3 repas à leur guise ? Est-ce qu’il les empêche de pratiquer la religion de leur choix ou de donner à leurs enfants une instruction valable ? Doivent-ils quitter leur maison ou leur village ? Leur emploi ? Peuvent-ils continuer à pratiquer leurs loisirs favoris ? Le registre des armes à feu les empêche-t-il de pratiquer la chasse ?
Il me semble que la réponse à ces questions est NON ! Simplement NON !

Les chasseurs acceptent généralement des règles qui restreignent la chasse à certains gibiers si elles permettent sa meilleure conservation. Ainsi ils ne regimbent pas devant les sanctions aux braconniers. Tant que les règles favorisent leurs sports, la plupart des chasseurs les acceptent.

Leur rébellion contre l’existence du registre des armes à feu est donc purement égoïste et idéologique.

Si le registre permet de sauver des vies comme l’affirment les corps policiers de tout le pays alors je pense qu’on ne doit pas s’en passer.

Le fait d’avoir enregistré une arme n’empêche personne de s’en servir pour chasser aux périodes appropriées le gibier approprié. Le fait d’avoir enregistré une arme n’empêche personne de s’en servir pour se défendre contre un ours, voire même contre un malfaiteur si nécessaire.

Le fait de devoir enregistrer une arme n’empêche personne de s’en procurer une à sa convenance selon les lois existantes.

Le registre des armes à feu que plusieurs voulaient abolir n’empêche personne de faire quoi que ce soit que la loi permettait avant son existence, sinon l’obligation d’enregistrer ladite arme à feu.

Ceux qui s’opposent à l’existence d’un registre des armes à feux sont des égoïstes sans altruisme.

je suis contre le registre des armes a feu et fatigue de payer, ou sommes-nous rendu avec l’argent que vous dépensez, plus qu’un milliard de piastres qui va dans un trous sans fond, ça va finir ces dépense stupide…

Pauvre ruraux. On les traites comme des criminels.

C’est pitoyable……

Où allons-nous comme société ? (/fin du mode ironie)

Et durant qu’Ottawa détourne l’attention il dépense 35 milliards de $$$$ pour nourrir ses marchands de canons , entretient des camps de concentration et met nos vie en jeux en massacrant les civils du pays le plus pauvre du monde qui n’a même pas un seul avion pour se défendre .

Beaucoup de bruits pour rien.

À priori, la majorité des ruraux qui sont pour la « libre circulation » des armes, de par leur nature, on sans doute voté conservateur lors de la dernière élection dans les comtés remportés par le NPD.

Tant qu’à éliminer le registre des armes à feu, aussi bien éliminer l’enregistrement des « pick up », des vtt et tant qu’à y être, des voitures, qui sont autant de freins onéreux à la pratique de la chasse!!!

Je suis chasseur et J’ais des armes en ma possession et sont (enregistré )je ne crois pas que l’enregistrement d’une arme peut sauvé des vies si j’ais envie de tué se n.est surment pas l’enregistrement qui vas me n’en pecher si je devien fou de jalousie ou en furie contre quelqun
se n’est surment pas l’enregistrement qui fait que je ne peut me servir de mes armes
et essayé de comparé se fait avec un enregistrement de voiture c’est completement dans le champ se N’EST PAS ENREGISTREMENT qui sauve des vie

Les armes que les femmes sur la photo tiennent ne sont pas des armes à feu, ce sont des pistolets à air comprimé (des pistolets à plomb) pour le tir de compétition. Il est aussi clair que cette photo n’a pas été prise au Canada.

Il est clair que les gens qui légifèrent sur les armes à feu n’y connaissent rien. L’ignorance volontaire est la plus grande tare de l’humanité. Elle cause la peur, la haine, les guerres de religion, etc. Renseignez-vous avant de prononcer une opinion, il se peut que vous ne fassiez que ré-émettre ce que vous avez entendu maintes fois.
Ne vous fiez pas aux médias, ils sont à la solde de l’intérêt de quelqu’un. Allez chercher la véritabel info, et faites-vous une véritable opinion.

Je ne me prononcerai pas sur la validité du registre des armes sans restrictions, car il est clair qu’il est inutile et même dangereux pour les policiers qui s’y fient. Devrait-on naviguer sur un bateau qui prend l’eau? Pensez-y!

D’un côté les conservateurs blâment les libéraux d’imposer la ligne de partie sur la conservation du registre, Layton se sent pris entre l’arbre et l’écorce, habitué qu’il est à se laisser glisser sur la vague du moment, et devant un Bloc Québécois inflexible sur la sécurité nationale de la population et de ses forces de l’ordre on dénonce les différents députés de ramper devant leur chef, on les accuse de voter contre la volonté de la majorité et pendant ce temps ils encouragent à la désobéissance civile, les députés cons. du Québec votent contre la volonté de leur assemblée nationale, celle de leurs policiers de l’ensemble de leurs organismes de défense des droits individuels et collectifs, ce gouvernement refuse d’appliquer une loi existant concernant le marquage des armes importées, ignorant le côté criminel d’une telle pratique, il préconise des dépenses de 9 millirds de dollars pour incarcérer des criminels non accusés, il préconise la criminilisation des jeunes délinquants, défiant toute possibilité de réinsertion sociale chère aux québécois et il se prétend démocratique.
Est-ce que nous serons l’Allemagne nazie des temps modernes?

@ Denis Drouin

J’utilise ta logique…

Donc le gouvernement devrait avoir le droit de mettre ton téléphone sous écoute ou de lire tes emails comme bon lui semble.

Car après tout, qu’est-ce que ça change ta vie ? Que le gouvernement t’espionne ne t’empêchera pas de prendre 3 repas par jour. Seul les criminels ont des raisons de craindre cette mesure. Donc ceux qui s’oppose à la mise en place de ce programme sont soient des idéologue ou des criminels.

Dans un monde où les politiciens seraient des gens rationnels, le registre des armes d’épaule serait aboli aujourd’hui. Mais le concept de « politiciens rationnels » est un oxymoron…

Premièrement, les coûts de fonctionnement du registre sont tout simplement astronomiques. Selon la GRC il en coûte 86,5 millions de dollars par année, la Canadian Taxpayers Federation estime de son côté que les dépenses sont de l’ordre de 106 millions de dollars. Et qu’obtient-on en retour ? Pas grand chose.

La GRC défend le registre en disant qu’on a pu réduire le nombre d’homicides avec des armes d’épaule. C’est juste, en 1995, avant l’arrivée du registre, il y a eu 64 meurtres commis avec une arme d’épaule, en 2008 ce nombre est passé à 34. Par contre de 1995 à 2008, le nombre d’homicides commis avec une arme à feu a légèrement augmenté, il est passé de 176 à 200. Comment peut-on expliquer cette situation ? Assez simplement… En 1995, 54% des homicides par arme à feu ont été commis avec une arme de poing contre 37% pour les armes d’épaule. En 2008, la proportion était de 61% pour les armes de poing et de 17% pour les armes d’épaule. En bref, le registre n’a pas réduit le nombre de meurtres, il a tout simplement fait en sorte que les criminels utilisent dorénavant les armes de poing, provenant du marché noir, en plus grand nombre.

La GRC défend aussi le registre en disant qu’il a réduit le nombre de suicides par arme à feu. Mais comme dans le cas des homicides, cet argument ne tient pas la route. Même si le nombre de suicides commis avec des armes à feu a diminué depuis l’adoption du registre, le taux de suicide est resté le même. Somme toute, comme pour les homicides, le registre a tout simplement fait en sorte que les gens ont utilisé une méthode différente pour parvenir à leur fin.

Le registre n’a pas eu d’impact sur les homicides ni sur les suicides. Alors, pourquoi continuer à engloutir des millions de dollars dans cette structure inutile qui ne fait que criminaliser d’honnêtes citoyens ?

Nous sommes encore a discuter de ce fameux registre des armes a feu, tous le monde est d’accord pour dire que la base de ce système est pour prévenir les décès du a l’utilisation des armes a feu. malheureusement, le registre est très innéficace lorsqu’une personne décide de faire du tort a autrui, il prendras tout les moyens a sa dispositions pour arrivé a ces fin, pour ma pars j’aimerais mieux me faire tirer dessus que me faire brûler par une bidon d’essence ou me faire exploser par une bonbonne de propane il y as aussi les couteaux, qui peuvent nous taillé les organe internes et aussi nous tué, la peur viscérale des armes a feu est un signe de paranoïa collective, il serait plus dissuasif pour commencer que lors de l’utilisation d’un (arme) lors d’un crime d’imposer des peines excessivement plus sévère en révoquant le droit a des libération avant la fin de leur sentences et de plus imposé des peines très sévères au criminel organisé. je suis un chasseur et un tireur a la cible et mes concitoyens me considère aussi comme une bonne personne je me sent traité comme un délinquant qui doit se rapporté a son agent de probation et justifié mes déplacements que je fais avec mes armes , je me sent dégradé en regard du discours d’ignorant paranoïaque et quand une personne décide de mettre fin a ces jours, il prendras tout les moyens pour arriver a ces fin, il est temps que l’état cesse de materné tout les fait et geste car bientôt nous serions obligé de porté une ceinture de sécurité ainsi que casque de protection dans nos lit, au cas que nous tomberions par terre.

Le texte de David n’est qu’est que réflexion et déduction personnelle. Plusieurs connaissent La crédibilité de son opinion.

Le coût du registre des armes à feu n’est pas une raison pour le supprimer. Par contre c’est une MAJEURE pour faire une enquête sur l’entreprise qui à empoché le magot.

Il faudrait faire une étude pour savoir comment coûte l’enregistrement des permis de pêche comparé à l’enregistrement des armes à feu.

Les libertariens sont aux barricades pour dénoncer la tps comme du vol mais ils ne voient jamais le vol flagrant de l’entreprise privée fait au gouvernement.

Leur discourt protège même ces voleurs.

Que voulez-vous ces voleurs sont du privé et le dogme libertarien oblige à aduler le privé et la main invisible de leur Dieu qui leur garantit l’équilibre et l’honnêteté des entrepreneurs voleurs.

@ Albert

Ce ne sont pas mes opinions, ce sont les FAITS de Statistique Canada.

Mais comme tu ne peut attaquer le message, alors tu attaques le messager.

Et ce n’est pas le privé qui vole le gouvernement, c’est le gouvernement qui vole le privé.

« Et ce n’est pas le privé qui vole le gouvernement, c’est le gouvernement qui vole le privé. » ( David)

Autre avis très personnel.

@ Albert

Ce n’est pas un avis personnel, mais c’est un fait confirmé par JF Lisé dans son billet: « BULLETIN SPÉCIAL: Montréal saluée pour être peu corrompue ! »