Retombées nucléaires nippones en Allemagne

La catastrophe nucléaire nippone a un impact direct sur la politique allemande, alors que la chancelière souffre d’avoir rompu le pacte social sur la sortie du nucléaire. Helga Bories-Sawala, professeure invitée de civilisation allemande à l’Université de Montréal, explique pourquoi et comment dans le dernier Planète Terre.

Aussi à l’émission, le sociologue Jacques Hamel nous dit pourquoi Woody Allen peut venir à l’aide d’une discipline en crise. Puis Martial Foucault nous dit tout le bien qu’il faut penser du documentaire Inside Job, sur la crise financière.

Laisser un commentaire

L’activité sismique constitue un risque de plus en plus connu pour les centrales nucléaires. Voici un aperçu de l’activité sismique sur le globe : http://www.youtube.com/watch?v=r-nH2ty0n_s

Vous pouvez d’ailleurs vérifier par vous même sur google earth, vous le télécharger et vous erez surpris de toutes les fonctions auxquelles vous avez accès sur ce qui s’est passé depuis une heure !

Obscurantisme et sciences humaines

Voici les premières lignes d’une intervention de Jon Elster à l’UNESCO en juin 2010 :

Scholarship is a risky activity, in which there is always the possibility of failure. Many scholars fail honorably, and sometimes tragically, if they have devoted their career to pursuing an hypothesis that was finally disproved. Today, I want to talk about dishonorable failures. In other words, the talk will mainly be negative. In other writings I have proposed a positive alternative to obscurantism, notably in

Jon Elster, Explaining Social Behavior, Cambridge University Press 2007

I believe that there are many schools of thought in the humanities and the social sciences that are obscurantist…

La sociolgie en crise??? La sociolgie est l’études des groupes sociaux, les motivations sociales qui amènent les individus qui composent le groupe a agir individuellement selon les valeurs de son groupe d’appartenances. Ce qui est différent aujourd’hui c’est qu’on appartient à plusieurs groupes, ce qui nous aménent a consommer culturellement et a poser des actions et faire des choix en fonction de groupes qui ne sont pas toujours reliés étroitement au territoire Québec, Canada, urbain, région etc. Mais aujourd’hui on a un beau cas de sociologie dans les médias on amène les résultats d’une recherche d’analyse de marché concernant la possibilité d’équipes de hockey.
Y a t-il un sociologue dans la salle??
Non il ne devait pas y avoir de sociologue dans cette équipe car l,aspect sociologique de la partisanerie sportive n’a de toute évidence pas été considérée.
C’est quoi l’idée d’avoir 2 éeuipes dans la même ville, dans le même enceinte? Vous divisez les amateurs en 2 et n’augmenter d’aucune façon le nombre. Au contraire en divisant donc en diminuant le nombre d’amateurs vous diluer l’impact de ces évènements dans la population au profit de d’autre activités.
Si vous avez par exemple Québec(toute la population de l’Est) »contre » Montréal non seulement vous augmenter le marché, plus d’amateurs mais la rivalité va succiter des débats, des discussion et augmenter l’intérêt de d’autres personnes et ainsi attirer de nouveaux animateurs.
Comme vous l’avez mentionné à lors de votre passage à l’émission de Christianne Charette lorqu,Il y avait les 2 équipes dans les 2 villes c’était un évènement social qui occupait tellement l’espace public que ça laissait indifférent très peu de gens. » équipes dans la ville de Montraél ne créeront jamais cet intérêt.
Par contre s’il y avait une équipe a Gatineau comme il y en a une a Ottawa ça augmenterait l’intérêt et la partisanerie donc beaucoup plus d’amateurs et toute la popularité qui s’en suit.
De même si on créer une équipe a Mirabel de par le territoire les résidents du Nord se sentiront plus concerner (territoire Laval,Terrebonne, Mascouche, Mont-Tremblant,St-Jérôme-Blainville,Boisbriand,St-Eustache,Rosemère) et
Si par exemple on déménage les Canadiens sur une iles flottante entre Montréal (les résidents de l’ile et de la Rive-Sud) ça succite plus de rivalité Nord-Sud-Est-Ouest et la vous venez de créer un marché et stimuler le développement économique. La sociologie existe puisque les sociétés existent quand demander à nos politiicens ils doivent en tenir compte durant leur campagnes, des intérêts et enjeux sociaux et il est encore très manqué par l’occupation du trerritoire.
Le trens-québec permettant de réduire la distance, le temps de commutation entre les régions et de faciliter l’appropriation des ressources et leur exploitation. Je trouve votre idée concernant les partenariats possibles dans la propriété des équipes de Hockey excellente.
En étant en parti propriétaire les gens supporteront financièrement leur équipes, participeront d’avantage aux évènements et c,est quand même une belle sortie familiale ou professionnelle a faire pour rapprocher les gens, susciter des intéractions et les discussions tout en augmentant la viabilité de tout les projets. C’est nous assurer que nos équipes restent ici. Ces infrastructures sont aussi très utiles pour les activités culturelles la production de spectacles et l’organisation d’évènements d’envergures. Avec un casino, bonne idée, pourquoi pas une cabane a sucre, un restaurant les filles du roi, un pub anglais, un atelier du père noel(magasin de jouets, de bonbons et centre du jeu, un aquaclub intérieur, spa, condo-hotels, une coopérative d’habitation(logement social accessible principalement aux travailleurs parce qu’ils doivent se déplacer pour aller travailler et que la proximité du transport a pour but premier de facilité l’accès au travail), tours agricoles, quelques commerce de proximité(clinique, garderie, écoles, centre universitaire accessible facilement trens-québec etc) et boutiques. En ayant sur place beaucoup de consommateurs potentiel pour les évènements et les commerces, en facilitant l’accès par le transport en commun qui sert aussi pour faciliter les déplacements autant urbains qu’interurbain.
Les développement planifié doit se faire en tenant compte des variables sociologiques, des besoins des groupes sociaux.
Y a-t-il un sociologue dans la salle? C’est encore a ça que ça doit servir des sociologues, quand on tient compte uniquement des intérêts économiques et qu’on oublie les besoins sociaux on passe a côté de belles réussites.
2 équipe dans la même ville non. Mais une à Québec, Montréal, Mirabel, Gatineau actuellement c’est 2 heures de voitures autant qu’actuellement Mirabel Montréal dans le traffic mais avec le trens-québec ça pourrait être maximum 45 minutes de transport. Pensez aux retombées touristiques et aux possibilités de développpement des affaires.
Ça fait peur des grand projets? Pourtant il y a moins de risque que des petits puisque chacun de ces projets peut s’autosuffir.