Revue de caricatures: Sénat en décrépitude, élections en sursis et CGI dans l’eau chaude

Au Canada comme au Québec, le Sénat a continué à voler le show.

Le Québec a réussi cette semaine à s’impliquer d’une façon ou d’une autre dans ce qui aura fait les manchettes aux États-Unis et au Canada.
Chez nos voisins du sud, les caricaturistes se sont régalés des ratés du système informatique de l’Obamacare. C’est la multinationale québécoise CGI qui tente de faire fonctionner ce système hautement complexe, si cher au président américain. L’entreprise est sous les feux de la rampe, comme l’indique cet article qui lui est consacré dans le Washington Post. Les Républicains, bien sûr, se réjouissent des malheurs du système.

MH Obamacare 646-mkUEv.St.91

Obamacare ratésgm131025 Miami Herald Obamacare 102-3IZfp.St.91

Obama Chaise roulante carréechi-stantiis-obamacare-20131015

 
Outre les ratés de l’Obamacare, ce sont les espions de la NSA qui ont fait les manchettes et ont inspiré les caricaturistes, qui ont mis en vedette une Angela Merkel furieuse de voir interceptés ses textos. C’est que la Chancelière allemande serait complètement accro à son portable…

Obama Merkel chi-stantis-clear-signal-20131024

Au Canada comme au Québec, le Sénat a continué à voler le show, le sénateur Mike Duffy et le PM Harper jouant les rôles principaux, avec Mulcair, Brazeau et Wallin dans les rôles secondaire. Pendant que se jouait cette farce explosive autour des comptes de dépense des sénateurs, la Cour d’appel du Québec rendait un jugement catégorique contre la volonté de Harper de réformer cette institution sans l’accord des provinces.

Le Québec a également décidé de contester la nomination du juge Nadon à la cour suprême et a fait adopter une motion unanime à l’Assemblée nationale réitérant la règle du 50% + 1 suite à la décision d’Ottawa de contester la loi 99. Harper en a plein les bras et pendant ce temps-là, Justin Trudeau flotte au-dessus de la mêlée, preuve vivante que le vide est plus léger que l’air vicié du Sénat. On entend personne au Québec, ces jours-ci, défendre le fédéralisme canadien.

Il y a eu tellement de caricatures sur ces histoires que de faire un choix fut déchirant. À mon avis, c’est Aislin qui remporte la palme de la caricature la plus brutale:

Aislin Harper 9066228

Duffy CH

Philippe Duffy761281-24-octobre-2013

Chapleau Sénat

Harper loi 99 Philippe760235-22-octobre-2013

Chapleau Lebel 760233-22-octobre-2013

À Québec, le ministre Drainville a dévoilé les résultats (sa poitrine aussi) de sa consultation sur la Charte, mais ce qui a continué à retenir l’attention, c’est la décision attendue de la première ministre sur la tenue ou non d’élections automnales. Les caricaturistes n’ont pu résister à la tentation de mélanger élections et crucifix. Parlant de ce dernier, Côté m’a presque attendri avec ce petit bijou qui clôt notre revue de la semaine.

Chapleau Drainville760753-23-octobre-2013

Marois élections crucifix 1310853186941_ORIGINAL

Garnotte élections conseil-des-ministres-extraordinaire-au-lac-taureau

Côté Crucifix761280-24-octobre-2013

Laisser un commentaire
Les plus populaires